Punk Wolf Reborn


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La fin d'une saison. [Sullivan] [/!\ violence](en cours ?)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylag
Lutin du Père Noël
Lutin du Père Noël
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 23
Pseudo : Sylag, gify (pour Maléfique). (anciennement : strife)
Nom(s) perso(s) : Nanaki (Actuellement décédé, veuillez laisser un message, il vous répondra aussitôt qu'posthume) / Halstørklæde (4 ans)
Clan(s) & rang(s) : Toxic, guerrier / Toxic, Assassin (guérisseur).

MessageSujet: La fin d'une saison. [Sullivan] [/! violence](en cours ?)   Dim 16 Mar 2014 - 21:43

Edit : J'ai ajouté le "/!\ violence" sur les conseils de Phantom au cas où ça irait un peu loin pour les âmes sensibles. Ces dernières sont donc prévenues ^^

    Ce matin là, le temps paraissait calme. Nuageux certes, mais des nuages blanc et cotonneux qui ne témoignaient en rien du drame qui se jouerait plus tard. Au travers de cette couverture laiteuse, quelques rayons de soleil venaient illuminer l'herbe grasse du monde terrestre renaissant. Perché sur les branches des saules pleureurs, à l’abri des feuilles nouvelles, des dizaines d'oiseaux chantaient. Au centre de l'étang, des couples de volatiles arrivaient de toutes part, éclaboussant leur camarades qui se chamaillaient pour du poisson. Sur les rives, le femelles couvaient leur progéniture avec un regard mauvais pour quiconque pouvait présenter un danger pour celle ci. En somme, la vie montrait le bout de son museau. L'hiver s'en était allé.

    Au milieu de ce paysage somptueux, un hybride se tenait, le pattes légèrement dans l'eau. Mi tigre mi loup, le mâle regardait avec envie l'étendue limpide qui lui faisait face. À cet instant, Nanaki n'avait qu'une envie : Se jeter à l'eau pour embêter les cygnes qui barbotaient paisiblement, comme il le faisait si bien avant son premier printemps avec les canards. Mais malgré cette envie, qui dictait en temps normal sa conduite, il ne fit rien. Il savait très bien que l'eau n'était plus un milieu qu'il pouvait côtoyer désormais. Une simple pluie pouvait avoir raison de lui depuis que sa queue c'était enflammée.

    Il tourna le dos à l'étang et effaça bien vite cette nostalgie. Il était vivant et en pleine forme. De plus, la journée semblait parfaite pour s'amuser. Il se détendrait toute la journée et ferait une longue patrouille les jours suivants. Il commencerait par le nord et suivrait la rivière frontalière de la prairie du temps jusqu'au bout du désert des plaintes. Il longerait ensuite la brousse ardente et reviendrait à la grotte en passant par les fontaines de son clan. Ce trajet lui prendrait plusieurs jours, d'autant qu'il comptait le faire consciencieusement. Mais qu'importe, un fois qu'il l'aurait fini il prendrait une journée puis recommencerait. Tout intrus serait raccompagné hors des terres de son clan sans que du mal leur soit fait. Enfin, s'ils étaient coopératifs bien entendu. Sinon, il pourrait livrer quelques batailles, ça ne ferait que le rendre plus joyeux.

    Il vagabonda autour de l'étang quelques temps puis eut la brillante idée de se mettre à courir après une peuplade d'oiseau. Ils lui firent le plaisir de courir un moment avant de s’envoler dans une pluie de plume. En apercevant un fort appétissant, il s'élança à sa suite, et avant qu'il ne fusse hors de portée, il bondit. Ce qu'il n'avait pas vu, c'était la masse sombre qui passait par là et qu'il se prit de plein fouet.

    Quelques rouler-bouler plus tard, il était étendu dans l'herbe et riait à gorge déployé. Se relevant difficilement – le sol tanguait sous ses pattes – il chercha l'origine de cette accident. Il était là, non loin. Poilu, anthracite et l'air peu amusé par la situation. Un autre compagnon avec qui passer la journée à courir après les oies. Il fallait absolument qu'il le gagne à sa cause. C'est donc d'une voix joyeuse qu'il lui dit :

    « Désolé de t'avoir tamponné et … Bonjour, moi c'est Nanaki, ça te dirais de continuer avec moi ? J'adore leur courir après, on pourrait voir lequel de nous deux arrive à en faire s'envoler le plus, qu'en dis tu ?  Ha j'allais oublié de te demander ton nom, ça sera plus simple pour communiquer »

    A mesure qu'il disait ces mots, Nanaki se rapprocha du lupin. Il voulait tout de même s'assurer qu'il ne l'avait pas trop amoché. Qu'elle idée de s'être tenu comme ça devant lui aussi. M'enfin il avait bien rit, c'était le principal.


Dernière édition par Sylag le Jeu 29 Mai 2014 - 10:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phantom
Même pas peur !
Même pas peur !
avatar

Messages : 981
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 20
Pseudo : Phantom.
Nom(s) perso(s) : Maps | Nine | Phantom | Azazel | Narcotique

MessageSujet: Re: La fin d'une saison. [Sullivan] [/!\ violence](en cours ?)   Dim 16 Mar 2014 - 22:10

Citation :

  • L'étang était un endroit de prédilection pour la chasse en cette période de naissances. Le bord de l'étendue marécageuse était jonchée d'oeufs d'oiseaux, l'eau cachait aussi bien des merveilles. C'est une de ces parties de battues qui avait amené une ombre angoissante ici.

  • Sullivan surveillait chaque faits et gestes autour de lui. Le vent lui arrivait d'en face, et d'un bond souple, manquât de décapiter un canard imprudent. Une pleine satisfaction de son efficacité le fit sourire. En fait, il tuait par plaisir, les cadavres restaient libre à qui les voulaient.

  • Mais sans y prêter gare, une créature faillit le transpercer en deux. Lors de l'impact, un vif couinement s'était arraché des poumons du gris. Une fois relevé, une voix joyeuse vint l'accueillir. D'un air rancunier, il attrapât la gorge de son interlocuteur, et le jetât sauvagement contre un tronc centenaire.

  • Ce n'était pas Héno', mais bien Sullivan. Une volonté mauvaise passait par ses propres songes, et d'un pas puissant, s'approchât de sa victime, son aile repliée. Il n'en aurait pas besoin, celui d'en face était bien trop fluet pour le terrasser. Il s'arrêtât devant sa truffe.

    - Je ne te connais pas, dommage, je le regretterai bien moins ...

  • Il le reprit avant de le balancer à la flotte en contrebas, ce qui le fit ouvertement sourire. Il le rejoint quelques secondes après dans l'eau, toujours avec cette démarche solennelle mais tellement fausse. Il n'y avait pas à dire, la chasse avait prit une excellente tournure.

    - Ce n'est pas la nature qui s'envolera parce que tu lui cours après, c'est ton âme qui va aller au ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Sylag
Lutin du Père Noël
Lutin du Père Noël
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 23
Pseudo : Sylag, gify (pour Maléfique). (anciennement : strife)
Nom(s) perso(s) : Nanaki (Actuellement décédé, veuillez laisser un message, il vous répondra aussitôt qu'posthume) / Halstørklæde (4 ans)
Clan(s) & rang(s) : Toxic, guerrier / Toxic, Assassin (guérisseur).

MessageSujet: Re: La fin d'une saison. [Sullivan] [/!\ violence](en cours ?)   Lun 17 Mar 2014 - 19:17

    À peine eut-il achevé sa phrase qu'il vit la masse noire se mouvoir et se jeter sur lui. Surpris, il ne pu tout simplement pas réagir. Il perçut le contact au niveau de sa gorge et se sentit projeter dans les airs. Il vit un moment l'herbe défiler sous lui, avant de sentir une masse dure comme de la roche dans son dos. Le choc fut rude et l'hybride en resta sonné. Il n'eut que le temps de secouer la tête pour se remettre les idées en place et d'entendre les paroles de l'inconnu avant de se sentir à nouveau soulevé et envoyé dans une autre direction.

    Alors qu'il s'attendait à atterrir sur un sol meuble et couvert d'herbe, c'est une sensation humide qui l'accueillit qui pénétra à travers la fourrure de son flanc et de sa queue. Cette fois ci, c'est son instinct de survie qui prit le dessus sur ses actes. Ignorant toute douleur, il se remit debout frénétiquement et redressa sa queue pour qu'elle soit bien au dessus de l'eau. C'est à ce moment là qu'il comprit le danger auquel il faisait face et à quel point il avait eut de la chance.

    Il sentit une légère vague de fatigue l'envahir. Sa queue qui était la partie de son corps la plus proche de la terre ferme et n'avait plongé que dans l'équivalent d'une petite flaque d'eau. Si elle s'était retrouvé là où sa tête avait atterri, l'affrontement aurait déjà prit fin. La flamme avait perdu de sa prestance mais témoigné tout de même de son bon état de santé. Ce n'est pas pour si peu qu'il allait s'avouer vaincu.

    Les menace plutôt explicites du lupin firent comprendre à Nanaki qu'il n'allait pas pouvoir le raisonner facilement. Pas avant qu'il ne soit sur lui en tout cas. Il devait se sortir de là et éviter se retrouver dans une eau plus profonde. Il profita de la démarche sans doute trop assurée de son opposant pour lui foncer dessus. Rentrant le cou, pliant le pattes, il bondit pour le heurter avec son épaule dans un mouvement ascendant. Il l'envoya ainsi plus loin tout en continuant son chemin.

    Après quelques pas, il retrouva le sol sec sous ses pattes et se retourna rapidement en se se mettant en position défensive. Il profita de la distance mise avec son adversaire pour l'observer. Il remarqua une pointe qui pourrait lui causer quelques soucis au niveau de ce qui paraissait être une aile repliée sur son flanc droit. Le loup était au moins du même gabarit que lui. Sans doute plus musclé que lui pour l'avoir soulevé ainsi plus tôt. Mais Nanaki avait pour lui un équilibre entre puissance et agilité dont il était fier. Et il n'était pas question qu'il refuse à ce lupin un duel. D'autant qu'il ne se pensait pas incapable de surmonter l'individu en terme de combat.

    « Mon âme se sent très bien là où elle est, dit-il en fouettant l'air de sa queue pour en chasser le gros de l'eau encore présente. Toutefois, si tu préfères une danse à une partie de chasse à l'oie, je ne t'en priverait pas. »

    Son dos le faisait souffrir, il aurait sûrement une belle ecchymose mais s'il tenait encore debout, c'est que rien n'était brisé. Il fit un grand sourire au solitaire qui lui faisait face – il n'avait pas aperçut de glowstick – et lui lança :

    « A défaut de nom, je dédie donc cette danse à la jeune donzelle que tu es. Approche ma grande que je puisse te faire goûter cette herbe bien grasse ! »
Revenir en haut Aller en bas
Phantom
Même pas peur !
Même pas peur !
avatar

Messages : 981
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 20
Pseudo : Phantom.
Nom(s) perso(s) : Maps | Nine | Phantom | Azazel | Narcotique

MessageSujet: Re: La fin d'une saison. [Sullivan] [/!\ violence](en cours ?)   Lun 17 Mar 2014 - 20:31

Citation :
  • Enfin un peu d'action. Il se senti bousculé, roulât sur le dos et se relevât avec un fin sourire niais. En fait, ce n'était pas la situation qui l'amusait, mais comment se débrouillait le tigré face à lui pour essayer de l'intimider. Il continuât de s'en approcher dangereusement.

    - Je n'ai jamais demandé l'avis de ta petite entité. Si je veux la détruire, je serai son pire cauchemar. Toi, tu seras réduis à néant, tu n'as pas à t'en faire.

  • Il semblait craindre l'eau. Un bon point pour l'ailé, mais il voulait jouer un peu avant d'en finir. Les provocations avaient tendance à lui faire claquer les dents, tournant autour de lui comme s'il n'était qu'une vulgaire proie sans espoirs, et Sullivan le prédateur. Le moindre coup, et il se verrait perforer.

    - Je ne sais pas ce à quoi tu veux en venir, entre nous deux, la gonzesse serait probablement toi, je me passerai de te le prouver.

  • D’un bon, il le bousculât, lui plaquant le dos au sol, laissant la crinière du jeune insolent virevolter dans l’eau claire. La petite lueur rouge qui pendait à son cou fit rappeler au gris sa haine envers les Toxics. D’un rire narquois, il s’allongeât calmement sur sa victime, menaçant d’arracher le collier.

    - Tiens tiens … On dirait que tu connaissais mon père … C’est regrettable, tu vas payer aussi pour cet enfoiré, et le reste de ton clan en plus de tes railleries.


Je m'arrête là pour ne pas arracher le glow sans ta permission préalable. :v
Revenir en haut Aller en bas
Sylag
Lutin du Père Noël
Lutin du Père Noël
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 23
Pseudo : Sylag, gify (pour Maléfique). (anciennement : strife)
Nom(s) perso(s) : Nanaki (Actuellement décédé, veuillez laisser un message, il vous répondra aussitôt qu'posthume) / Halstørklæde (4 ans)
Clan(s) & rang(s) : Toxic, guerrier / Toxic, Assassin (guérisseur).

MessageSujet: Re: La fin d'une saison. [Sullivan] [/!\ violence](en cours ?)   Mar 18 Mar 2014 - 18:56

Une prochaine fois peut-être :v


    L'inconnu lui répondit en lui renvoyant sa propre provocation. Était-il déjà à cours de mots ? Nanaki ne se sentait pas un grand orateur, loin de là. Il trouvait d'ailleurs ceux qui avaient le phrasé facile absolument admirable. Les religieux, souvent, savaient trouver les mots pour exprimer des notions flou ou en utiliser d'autres pour enflammer les cœurs ou apaiser les mots. D'autres utilisez leur langue pour détruire le moral adverse.

    Au moins, se dit-il, il n'avait pas l'air d'avoir affaire à l'un de ces individus. Une brute épaisse avec tout au plus un brin de verve, voilà ce qui se tenait devant lui. Comme pour appuyer ses pensées, le lupin lui fonça dessus dés qu'il eut suffisamment contourné l'hybride. Le choc fut rude, tous deux étaient sur leurs pattes postérieurs, luttant, mais son adversaire avait l'avantage de l'élan ainsi que de la force pure. Nanaki se senti basculer en arrière et bientôt, il se retrouva sur le dos, l'anthracite au dessus de lui.

    Il avait la crinière qui touchait le bord de l'eau. Voilà qu'il se retrouvait à nouveau dos à son pire ennemi … Mais pour l'instant, il y avait plus urgent que de s'éloigner de la flotte. L'inconnu avait remarqué son glowstick et apparemment rancunier contre un paternel qui était Toxic, il voulait profiter de cette occasion pour se venger. Il se rapprochait de plus en plus de son collier et Nanaki n'avait aucune idée de ce qu'il se passerait s'il lui retirait. Pour une fois, il n'avait pas envie de pousser sa curiosité plus loin.

    Nanaki dégagea donc ses pattes postérieurs et les plaça sous son adversaire, l'une dans l’entre-pattes et l'autre un peu plus haut. Puis il banda ses muscles. Tout ceci en même temps de lâcher ces mots :

    « Il aurait mieux valu pour toi être une louve. La suite t'aurait moins fait souffrir »

    Sans plus attendre, il poussa de toutes de toutes ses forces, arquant le dos pour amplifier le mouvement. Il souleva ainsi son adversaire et l'envoya en direction de l'étang. Il entendit un plouf retentissant et du répit qui lui était offert pour se remettre sur ces quatre pattes. L'effort lui avait coûté mais il avait porté ses fruits. Il était à nouveau libre de ses mouvements et n'avait pas perdu le croc contenant le liquide divin. De plus, à en juger par ce qu'il avait sentit sous ces coussinets, il avait exercé sa poussée à l'endroit voulu. Le mâle solitaire n'avait certainement pas apprécié du tout la chose à un endroit aussi sensible.

    Il avait été idiot de se laisser contourner aussi facilement. Son adversaire savait maintenant très certainement qu'il craignait l'eau, d'autant qu'il n'avait pas pris le risque d'attaquer le solitaire qui se trouvait à une profondeur où un quart de ses pattes était immergé. Désormais, il tacherait de rester face à l'étang. Si son adversaire tentait de lui tourner autour, il ferait de même.

    « Personne ne m'a parlé de toi en tout cas. Cela dit, s'il voulait une fille, tu pourrais retenter ta chance, il t'accepterait sûrement maintenant. »

    Au prochain assaut de son ennemi, il attaquerait lui aussi. S'il tentait de l'avoir avec cet espèce de pic, il tacherait de l'éviter par en dessous pour pouvoir lui déchiqueter l'aile. Sinon, il prendrait pour cible l’œil gauche de son adversaire.



J'en profite pour dire que la fertilité de Sullivan n'est évidemment pas menacée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Phantom
Même pas peur !
Même pas peur !
avatar

Messages : 981
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 20
Pseudo : Phantom.
Nom(s) perso(s) : Maps | Nine | Phantom | Azazel | Narcotique

MessageSujet: Re: La fin d'une saison. [Sullivan] [/!\ violence](en cours ?)   Ven 21 Mar 2014 - 13:00

Citation :

  • Il se sentit projeté alors qu'une vive douleur sur ce qui faisait de lui un mâle le fit couiner, et retombât sur le dos. Il ne cherchait pas encore à se relever. Il riait. Mais pas un rire d'amusement, une toute autre forme de volonté l'envahit. Pour une fois, il était consentant que son corps appartienne à la chose qui l'occupait.

  • Dans un premier temps, il se couchât sur le flanc, laissant son aile pendre comme morte. Doucement, mais sans arrêter de ricaner mal-sainement, il se levât, s'approchant tranquillement d'une démarche lourde de son homologue. Il gardât, cependant, une certaine distance. L'éclat dans ses yeux était brisé, il n'y avait plus que cette couleur sombre qui régnait.

    - Je n'aurai pas voulu être vivant à ta place. Je ne sais pas ce que ça fait de sentir quelque chose te percer ...

  • A peine eut-il finit (les deux derniers mots avaient à peine été audibles), il feintât d'attaquer de côté, mais passât en dessous pour attraper à plein crocs la gorge de son adversaire. L'envie d'utiliser sa lame le tenaillait, mais il voulait voir l'autre gigoter sous lui.

  • Sa puissante masse lui bloquait les reins, ses antérieurs menaçaient de déboîter les épaules du tigré. Sullivan retirât ses crocs de la jugulaire de l'autre, comme s'il l'eut embrassé, quelques gouttes de sang perlaient sur son pelage blanc, ce qui eut pour effet d'exciter d'avantage le gris. Son aile se dressât pile au dessus du crâne du Toxic, la pointe en premier.

    - Dommage, pour toi, que tu ne disparaisses avant d'avoir vu le printemps naître.
Revenir en haut Aller en bas
Sylag
Lutin du Père Noël
Lutin du Père Noël
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 23
Pseudo : Sylag, gify (pour Maléfique). (anciennement : strife)
Nom(s) perso(s) : Nanaki (Actuellement décédé, veuillez laisser un message, il vous répondra aussitôt qu'posthume) / Halstørklæde (4 ans)
Clan(s) & rang(s) : Toxic, guerrier / Toxic, Assassin (guérisseur).

MessageSujet: Re: La fin d'une saison. [Sullivan] [/!\ violence](en cours ?)   Dim 23 Mar 2014 - 18:40

    Le solitaire rit... S'il n'avait pas été en plein combat avec déjà quelques bleus à venir, l'hybride se serait questionné à propos d'un tel comportement de son adversaire. Mais dans les circonstances présents, il se dit simplement qu'il était fou. Et c'était certainement le cas. Le Fou donc, se coucha sur le flanc, toujours en riant et se leva à mesure que le demi tigre parlait. Ce dernier suivit son mouvement à reculons. Cela l'arrangeait puisqu'ils s'éloignaient ainsi de l'étendue aqueuse qui pouvait lui être fatale.

    L'inconnu se mit à le plaindre. Soit disant qu'il ne savait pas ce que ça faisait de … quoi ? Pour entendre les deux derniers mots, il avait tendu l'oreille. Son ennemi profita de ce moment d’inattention pour attaquer sur le coté. Et par réflexe, Nanaki riposta comme il l'avait prévu quelques instants plus tôt. Et il tomba en plein dans son piège. Tout ceci n'était qu'une feinte, il aurait du s'en apercevoir au moment où le loup s'était élancé. Tss. Trop tard pour réagir, son coup de patte passa au dessus de la tête de son adversaire, loupant l’œil d'un longueur de poils. Il se senti saisi à la gorge et se mis sur la défensive pour éviter de se faire égorger. Sous le poids de l'individu, il senti son épaule prête à céder et n'eut d'autres choix que de se laisse mettre à terre pour éviter de perdre l'usage de sa patte pour le reste de l'affrontement. Se laisser tomber au sol lui avait permis de se défaire de l'emprise du gros solitaire. Mais en contrepartie, ce dernier se trouvait maintenant au dessus de lui, la pointe de son aile le menaçant d'une mort certaine s'il ne réagissait pas.

    Tandis que le lupin lui faisait ce qui ressemblait fortement à des adieux, il chercha quoi faire. Lui labourer le ventre avec ces griffes ? Il souffrirait mais cela ne le surprendrait guère et il se ferait transpercé peu après. L'étonner en le brûlant grâce à sa queue ? Possible, il pourrait certainement s'en sortir si son adversaire avait une demi seconde d'hésitation, mais le solitaire avait trempé dans la flotte. Par conséquent, l'hybride en serait sûrement trop amoindris pour résister aux prochains assauts. Le lupin avait fini sa phase, l'attaque arrivait.

    Élaborer des tactiques n'avait jamais été son fort. Il devait agir en fonction sans trop penser aux conséquences. Alors que le pic s'approchait de sa tête, il fit un écart en se tournant de coté. Alors qu'il entendait un bruit de tissus qui se déchirait, il replia ses antérieurs pour pousser une des pattes d’appuis de son opposant. Ce dernier bascula vers le sol, déstabilisé. L'enflammé en profita pour se redresser en laissant choir le solitaire tel un poids mort. C'était maintenant à lui d'en profiter.

    Il contourna l'anthracite alors qu'il était encore au sol et mordit à pleine dents à l'arrière de la première cuisse qui lui passa sous la truffe. De là, il n'avait pas grand chose à craindre de la pointe acérée. Alors qu'il sentait une vive douleur à son oreille gauche et que le sang lui coulait sur cette partie là du visage, il goûta au sang du solitaire et tira tant qu'il le pu.


Voilà, j'vais pas plus loin pour te laisser le choix des dommages occasionnés ^^
Revenir en haut Aller en bas
Phantom
Même pas peur !
Même pas peur !
avatar

Messages : 981
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 20
Pseudo : Phantom.
Nom(s) perso(s) : Maps | Nine | Phantom | Azazel | Narcotique

MessageSujet: Re: La fin d'une saison. [Sullivan] [/!\ violence](en cours ?)   Mer 26 Mar 2014 - 22:16

Citation :

  • Alors que le coup de grâce allait être donné, une suite d'handicaps, pour le solitaire, ne lui laissât guère le temps de soupirer. Le tigré avait réussi à s'extirper de sous lui et le faire tomber vulgairement comme une vieille proie morte. Un autre coup dans l’ego du gris.

  • Et une nouvelle douleur vive à une de ses pattes postérieur l'immobilisât. Il tournât sa tête vers le Toxic, le fixant de son regard violet et fort inquiétant. Ses crocs ressortirent tandis que ceux de son adversaire se plantaient dans sa chair nerveuse. Un léger ricanement flottait dans les airs.

    - Profite bien. La prochaine fois qu'on se verra, c'est en enfer, tu pourras prendre ta revanche ...

  • Ce rictus se changeait progressivement en un rire, sonnant faux, incontrôlable. Hénoïvsky était en train de détraquer l'âme inconsciente de Sullivan. Ce qui était effrayant, c'était cette façon de vous regarder fixement, avec ces deux billes sombre rivées sur vous ...

  • En un claquement de dents, Sullivan attrapât le flanc de Nanaki, et le tirât vers l'avant afin de s'en débarrasser. Mais il ne lâchait pas sa patte, le bougre, le solitaire sentait comme des fils qui craquaient sur le passage des crocs de l'autre, sentant un liquide couler, ses nerfs, tout aussi mutilés, le faisait hésiter ...

  • Mais rien à faire. Il continuait de se faire souffrir volontairement au fur et à mesure que son rival resserrait sa mâchoire sur son appui. Il ne le sentait presque plus, d'ailleurs. En un ultime grondement, il sacrifiât son membre en balançant de nouveau le mâle, moins brutalement que plus tôt, juste pour s'en dégager, à vrai dire ...

  • Une fois la besogne passée, son regard noir se stabilisât de nouveau sur l'adversaire. En tentant de se jeter dessus, il chutât mollement en un couinement arrachant les oiseaux de leurs perchoirs. Tout était fini. Ses crocs apparurent meurtrier envers le croisé. Il attendait sa fin, redressé difficilement, incapable de se mouvoir dynamiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Sylag
Lutin du Père Noël
Lutin du Père Noël
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 23
Pseudo : Sylag, gify (pour Maléfique). (anciennement : strife)
Nom(s) perso(s) : Nanaki (Actuellement décédé, veuillez laisser un message, il vous répondra aussitôt qu'posthume) / Halstørklæde (4 ans)
Clan(s) & rang(s) : Toxic, guerrier / Toxic, Assassin (guérisseur).

MessageSujet: Re: La fin d'une saison. [Sullivan] [/!\ violence](en cours ?)   Ven 28 Mar 2014 - 21:51

    Pour seul réaction, le solitaire rigola de plus belle. S'il était toujours surpris par un tel comportement qui n'était clairement pas commun, l'enflammé n'en lâcha pas pour autant sa prise et continua à tirer. Mais ces actes n'avaient pas plus de sens que ces paroles. Comment pouvait-il dire qu'il allait le terrasser et qu'ils se retrouveraient six pieds sous terre alors qu'ils étaient dans un combat plutôt serré maintenant qu'il s'était remis de son effet de surprise ? Pourtant les yeux que l'individu posa sur lui lui glacèrent le sang. Une chose était sûre, il croyait en ses paroles.

    NOTE : CETTE PARTIE PEUT EN CHOQUER CERTAINS.:
     

    Alors qu'il se remettait sur ses quatre pattes, il vit son adversaire prêt à lui sauter dessus. Il n'était pas prêt à se défendre et alors qu'il se tournait dans sa direction en attendant le choc, il vit son ennemi vaciller, se déséquilibrer et chuter dans un jappement. Nanaki en profita pour prendre le dessus. Il sauta à coté du loup pour se placer au dessus de lui et l'immobiliser. Vu l'état de son adversaire, ce n'était peut-être pas bien nécessaire, mais il avait toujours trois pattes valides et des crocs acérés. Mieux valait ne pas le sous estimer. Il pausa donc ses antérieurs non loin des articulations de celles du solitaire. S'il faisait mine de vouloir le dépecer, il pourrait plus facilement le contrer. Alors que l'obscurité gagnait du terrain, il dit d'une voix franche.

    « Je ne te tuerais pas, cela ne m'apporterais que des regrets.De plus, je ne connais rien de toi, pas même ton nom, si ce n'est que tu es doué au combat. Ce fut un bon combat d'ailleurs. Pas très amical mais passons. Je t'aurais bien reproposé de t'amuser à chasser les oiseaux mais ils se sont tous dispersé av... »

    Il s'arrêta tout à coup alors qu'il était à la fois saisi par le froid et l'humidité mais également par une soudaine fatigue qui s'empara de lui rendit ses pattes aussi molles que de l'herbe. Il se senti tomber à son tour, sans pouvoir y faire quoi que ce soit. Et plus il tombait, plus il se sentait trempé. La pluie s'était abattu sur eux avec la force et la vitesse caractéristique des giboulée. Un signe de plus de la fin de la saison froide. Un signe qui ne présageait rien de bon pour lui. Déjà il se sentit rouler sur le flanc du solitaire et se retrouvé couché dans l'herbe juste à coté. L'herbe était mouillée elle aussi, de plus en plus. Il était assaillit pas les gouttes de pluies trop nombreuses qui s'étaient manifestées trop brutalement. Il n'avait plus d'endroit pour l'abriter et n'en avait de toute manière plus la force. Serait-ce finalement un pluie qui viendrait à bout de lui ? Alors que la journée s’annonçait magnifique ?
Revenir en haut Aller en bas
Phantom
Même pas peur !
Même pas peur !
avatar

Messages : 981
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 20
Pseudo : Phantom.
Nom(s) perso(s) : Maps | Nine | Phantom | Azazel | Narcotique

MessageSujet: Re: La fin d'une saison. [Sullivan] [/!\ violence](en cours ?)   Mar 1 Avr 2014 - 22:49

Citation :

  • Une forte pluie tombait sur les deux rivaux soudainement. Pluie qui s'avérait être fatale pour l'hybride, en effet, plus l'eau tombait généreusement, plus il se laissait tomber, jusqu'à presque s'évanouir, aux côtés de l'ailé. A vrai dire, il avait ignoré ses propos. Il se relevât difficilement, incapable de poser patte au sol.

    - Je n'ai jamais jugé les combats. Le seul moyen, pour moi de le faire réellement, c'est de savoir qui restera à la fin, je me fous des dégâts.

  • Il le regardât, plus sereinement, mais sans abandonner cette froideur et cette cruauté qui hantait son visage. C'était bel et bien la fin, cette fois ci. Un long instant sous silence, la pluie battant encore, aucun sourire n'était affiché. Il était temps d'en finir pour de bon.

    - Te faire souffrir n'a jamais été dans mes intentions. J'espère que ta malchance te servira de leçon.

  • Il s'en approchât comme si tout n'était que calvaire. Boitant, ne devenant plus que tripode, il se mit au dessus du lupin tigre, l'air grave. Un dernier salut en guise d'adieu, simple signe de reconnaissance, malgré la blessure subit, mais aussi une preuve de sa victoire, même si elle avait été acquise par chance.

    - Que ton dieu te vienne en aide, là où tu seras. Veille bien sur la destinée qu'il devait t'offrir. Dans une autre vie, sans doute, tu l'auras.

  • Sans attendre, ses crocs blancs vinrent se placer sur sa trachée. Un moment de doute le tannait, mais il était sûr de lui. De toute façon, c'était ça ou il mourrait ici, seul. Donc d'un côté, cette mise à mort était un soulagement, sûrement, pour le Toxic.

  • Il lui lâchât un dernier regard, son aile en suspend au dessus de son crâne. N'ayant rien d'autre de mieux, de plus direct, ce serait par perforage cérébral. Au moins, la douleur serait sans doute plus atténuée que s'il s’égouttait de son sang, agonisant en voyant une marée rouge se dessiner sous lui.

  • Un dernier soupire, et Sullivan fermât les yeux. Son pic se figeât entre les deux yeux de l'autre mâle, en même temps que ses crocs furent resserrées autour de sa gorge sanglante. Il n'avait osé rien entendre, pour cette fois. Il restât ainsi plusieurs secondes, laissant la pluie nettoyer son oeuvre.


  • Lorsqu'il jugeât suffisant le temps assuré de vie après une telle attaque, il se retirât, admirant presque la scène. Une coulée rougeâtre se déversait dans l'étang, parmi les nénuphars naissants. Magnifique. Le mâle traînât, avec difficulté, le corps sur une souche d'arbre récemment abattu.

  • Tout autour du défunt, le soleil commençait à percer, presque comme si la légende divine eut existé, et Sullivan, assit devant ce spectacle, visât le collier rouge brillant. Son dernier geste pour le lupin serait de le lui enlever, afin qu'il puisse reposer en paix, sans distinction parmi les trois gardiens Toxics.

  • Une fois la griffe d'Aka retirée, il ne sut qu'en faire. Entre ses crocs, Héno' lui hurlait de le briser. Sullivan repensait aux siens, à ses ancêtres. Qu'importait ? Il balançât l’attribut dans des buissons non loin d'ici, plutôt improbable comme cachette, pour que personne ne puisse le retrouver. Il restât encore ici, un instant, pensant.
Revenir en haut Aller en bas
Sylag
Lutin du Père Noël
Lutin du Père Noël
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 23
Pseudo : Sylag, gify (pour Maléfique). (anciennement : strife)
Nom(s) perso(s) : Nanaki (Actuellement décédé, veuillez laisser un message, il vous répondra aussitôt qu'posthume) / Halstørklæde (4 ans)
Clan(s) & rang(s) : Toxic, guerrier / Toxic, Assassin (guérisseur).

MessageSujet: Re: La fin d'une saison. [Sullivan] [/!\ violence](en cours ?)   Mar 1 Avr 2014 - 23:55

    Alors qu'il sombrait peu à peu, l'hybride entendit son adversaire parler. Il ne comprit pas ses premières paroles. Il lutta contre cette soudaine fatigue qui le submergeait. Il voulait rester attentif jusqu'au bout. Le solitaire lui avoua que le faire souffrir n'avait pas été envisagé et lui conseilla de tirer conseil de sa mauvaise fortune. Peut-être le ferait-il si jamais il rentrait au clan vivant.

    Mais cette possibilité s'effaça de son esprit à l'instant où il aperçut le regard de son assaillant. Jamais il ne le laisserait en vie alors qu'une telle occasion se présentait à lui. Il lui parla de son dieu, de sa destinée et de sa vie après la mort. Il n'avait jamais rien comprit à la religion. Il n'était même pas sûr que ce que l'inconnu lui disait puisse se réaliser. En fait, il n'avait pas vraiment été attentif à ses leçons à ce sujet, préférant se battre et s'amuser à chaque occasions. Y avait-il une place pour lui là haut ? Sans doute. Y retrouverait-il ses parents ? Certainement. S'y ferait-il des amis avec qui jouer en attendant cette nouvelle vie ? Il l'espérait.

    Il se senti saisi à la gorge et su que le moment approchait à grand pas. L'eau avait finalement eut raison de lui. Il ne s'était jamais demandé comme serait sa fin. S'il l'avait fait, il se serait soit vu périr dans un combat épique, en guerrier défendant sa grande famille, soit en vieux lupin, apprécié par les louveteau grâce à ses farces. Ça ne serait pas le cas. Le combat avait été plus palpitant que toutes ses séances d’entraînements et ses duels amicaux. Sa vie y était en jeu et ils avaient bien combattu tous deux. Mais il n'y avait rien de réellement magnifique là dedans. C'est la pluie qui avait décidé d'y mettre fin de cette manière et la personne qui la commandait. Dans un souffle roque, déformé à cause de la pression exercée sur sa trachée, il dit :

    « J'ai toujours préférer lui dire « Pas aujourd'hui », même quand il ne s'agissait pas de moi. Il semble pourtant qu'elle soit décidé à me cueillir dés maintenant. J'espère qu'elle sera bavarde ... »

    D'où lui venait cette pensée ? Quelle importance ? Il se souvenait juste de cette phrase qu'il avait apprécié dés sa première écoute : « à la mort on ne dit qu'une chose, pas aujourd'hui. ». Mais aujourd'hui, il la saluerait. Il saurait ce que tant d'autres cherchait à savoir pour effacer leur peur. La curiosité l'envahi. D'un coup il se demandait vraiment ce qu'il y avait après. Une question qu'il n'avait jamais poussé bien loin. Il avait presque hâte de le découvrir.

    Alors qu'il vit un pic pointant au dessus de sa tête descendre à toute vitesse, le temps sembla se ralentir. Le guerrier se revit jeune, accueillit par les Toxics, les nourrices le sermonnant pour ses pitreries. On lui remettait son glowstick, une louve bleu qui paraissait vraiment forte. Le lendemain, il avait rencontré Roen, un louve léopard, guerrière elle aussi. Plus tard, il était tombé dans l'étang et un loup l'en avait sorti et l'avait ramené au clan, il ne l'avait jamais revu. Il s'était rendu à un rassemblement sur les demande de son amie et avait continué ses rondes dans le territoire toxic. Nanaki avait rencontré une Acid dans le brousse qui lui avait paru différente de ce qu'il pensait du clan adverse, une louve plutôt gentille qu'il avait raccompagné chez elle. Il avait ensuite rencontré un drôle de loup, un peu fou. Puis un jeune guerrier avec qui il s'était amusé à dresser des lapins à s'enfuir. L'enflammé avait revu Roen dans la jungle et ils s'étaient fait surprendre par la pluie alors qu'ils étaient en pleine chasse au sanglier, mais tout s'était finalement bien passé. Plus tard, les félins étaient arrivé mais ils s'étaient assez vite effacé de leur terres. Dommage, il aurait voulu parler au tigre parmi eux. Le semi-tigre avait aussi rencontrée une drôle d'oméga qu'il avait plutôt apprécié. Et puis il avait vu l'hiver se terminer et s'effacer petit à petit pour laisser le printemps reprendre ses droits.

    Il ne voyait plus rien, n'entendait plus les oiseaux, ne sentait plus l’herbe sous son poil et perdait petit à petit conscience de son existence. Un instant plus tôt, il savait pourtant avoir sourit, heureux de revivre tous ces bons moments. Enfin, il se laissa emporter par le néant.
Revenir en haut Aller en bas
Etheldrede
× Loup confirmé
× Loup confirmé
avatar

Messages : 1492
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 18
Pseudo : Etheldrede
Nom(s) perso(s) : Uriel
Clan(s) & rang(s) : Chef Guerrier Toxic

MessageSujet: Re: La fin d'une saison. [Sullivan] [/!\ violence](en cours ?)   Mer 9 Avr 2014 - 20:49

Ces enfants avaient ouverts les yeux et gambadait déjà chacun aux quatres coins des terres Toxics. Ne se faisait-elle pas du souci? Non, car Roen était une mère qui possédait une part d'elle assez terrifiante pour de jeunes loupiots.
La louve savoura les quelques rayons de soleil venant se léchait son corps tacheté. Sa fille restait près d'elle, les yeux dorés de l'adulte vinrent se poser sur le corps couleur neige et caramel.
De tous, c'était Sashka la plus calme même si la mère ne se laissait pas du tout avoir par cette apparence, Roen avait déjà vu sa fille cloué au sol un autre louveteau lorsque celui-ci avait eu la sotte idée de lui tirer les cheveux. Ce n'était que la surface du lac.
Cependant venant gâcher ce moment délicieux une pluie se mit à tomber.
Comme un flash vinrent à son esprit sa dernière chasse dans laquelle son ami à la queue enflammée avait été grandement diminuée.
Inquiète, Roen se rappella qu'il devait faire une patrouille en terre libre et ne l'ayant pas vu rentrer, une vague de stress l'envahit.
Ce n'était pas normal.
Lorsque la guerrière aux yeux d'or pur regarda sa fille dans l'intention de l'amener aux nourrices, elle se confronta à une soudaine curiosité dans les yeux rubis.
Bien. Sashka ne se laisserait emmener sans protester et mieux valait pour les autres loupiots qu'ils restent éloigner d'elle en pareil cas.
Bien Roen posa sa gamine sur son dos et obéissante la loupiote mordit la chaîne tandis que la louve au tempérament fougueux partit en direction de l'étang à canard. Il lui semblait que c'était là bas que Nanaki devait aller aujourd'hui.
A chaque pas qu'elle faisait, un sentiment sombre enserrait le ventre de la Dame au pelage de léopard.
Pas lui. Pas lui après Hugo.


...

Sashka ne bronchait pas sur sa monture improvisée, la louvette avait senti le brusque changement d'attitude de sa mère lorsque les premières gouttes étaient tombées. Jamais elle n'avait vu sa mère dans un état pareil, alors la gamine se taisait et regardait le paysage défilait sous ses yeux. Goûtant le fer de la chaîne épaisse de sa mère.
Puis bientôt les yeux rubis rencontrèrent une immense mare dans laquelle nageait de gros oiseaux et où étaient présents deux formes qui petit à petit se précisèrent.
Sous ses pattes, Sashka sentit la fourrure maternelle se hérissait et un grondement sourd sortir de la cage thoracique de sa mère.
Puis la tête de sa mère bougea pour ensuite aller vers un corps couvert de sang et au poil pourpre.
Un frisson la traversa, il s'agissait d'un Toxic qui parfois venait jouer avec les louveteaux.
Ses yeux devenaient vitreux et il devenait impossible de voir sa poitrine se levait.
Ignorant visiblement le deuxième loup blessé sa mère alla se coucher à côté du Toxic.
Sans même demander un quelquonque avis, la loupiote sauta et alla se blottir contre les poils devenant froid du loup. Elle ne lui avait jamais parlé mais il lui avait toujours parut sympathique puis les larmes coulant des yeux de sa mère étaient un indice assez clair.
Silencieuse Sashka veillait sur les deux loups. Le troisième, sans doute l'assassin était trop amoché pour réellement représenter une menace.

...

L
ui aussi à son tour, les larmes embuaient les yeux de Roen qui sanglotaient sur le corps de son ami. En terre libre, le solitaire avait le droit de se battre et de tuer sans risquer d'offensives des membres d'un clan. Plus le temps passait et plus Roen maudissait les lois.
Mais elle ne pouvait pas se parjurer et risquer la vie de sa fille.

Alors elle pleurait, hocquetant quelques mots contre la fourrure rouge de son ami. Une part d'elle espérant vainement que cela ne soit qu'une blague horrible et rien d'autre.


"- Allé Nanaki... S'il te plaît..."

Puis vint la rage, son insouciance lui avait toujours tapé sur le système ainsi, sa voix devenue rauque par les sanglots augmenta le ton.

"- Crétin! Qu'est-ce qui t'as pris de crever aussi stupidement!"

Une rage inutile et une tristesse irrépressible l'envahissait.
Revenir en haut Aller en bas
Phantom
Même pas peur !
Même pas peur !
avatar

Messages : 981
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 20
Pseudo : Phantom.
Nom(s) perso(s) : Maps | Nine | Phantom | Azazel | Narcotique

MessageSujet: Re: La fin d'une saison. [Sullivan] [/!\ violence](en cours ?)   Mer 9 Avr 2014 - 22:49

Citation :

  • Deux autres lupins, des femelles à vu d’œil, arrivèrent la mine bien inquiète. Sullivan ne bougeait pas, assit, laissant le vent et la pluie se mêler à son poil doux, son calme rare reprenant doucement le dessus. Sa pupille réapparaissait, écoutant les hoquets de la louve léopard.

  • Il n'éprouvait que peu de remords. Son aile repliée, sans aucune envie de donner à nouveau la mort (surtout devant une louvette), il tournait ses oreilles en direction des trois croyants. Il bref soupire, et il s'approchât du couple, boitant.

    - Je suis désolé de vous causer du chagrin. Je le suis tout autant d'avoir eu à tuer un des vôtres.

  • Un nouveau regard vers le corps meurtri.

    - S'il était resté calme, il serait encore parmi vous. Or, comprenez, je devais être à sa place. La pluie l'a surpris, la mort n'était que son dernier recours. Je ne pouvais pas être sans cœur au point à le laisser agoniser étrangement à cause de l'humidité.

  • Sa voix sonnait calme, posée. Aucune haine, aucune colère, sans pour autant être faible. Parfaitement neutre. Il ne donnait raison ni à son adversaire, ni à lui-même. Un profond sentiment de respect émanant du solitaire accompagnait l'âme du tigré au-delà.

    - Il est en paix, là où il repose désormais. Sachez juste cela. Prenez moi en chasse avec votre meute, il m'en est égal. Votre ami n'en reviendra pas plus.
Revenir en haut Aller en bas
Sylag
Lutin du Père Noël
Lutin du Père Noël
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 23
Pseudo : Sylag, gify (pour Maléfique). (anciennement : strife)
Nom(s) perso(s) : Nanaki (Actuellement décédé, veuillez laisser un message, il vous répondra aussitôt qu'posthume) / Halstørklæde (4 ans)
Clan(s) & rang(s) : Toxic, guerrier / Toxic, Assassin (guérisseur).

MessageSujet: Re: La fin d'une saison. [Sullivan] [/!\ violence](en cours ?)   Sam 12 Avr 2014 - 0:01

    Apparemment, ça devait se finir comme ça. Avec la mort de l'un et la tristesse des autres. C'était un tableau moins paisible que celui qu'il avait vu quelques semaines auparavant mais qui, combiné à ce dernier, reflétait parfaitement la vie de ses êtres capables de se mouvoir. Il y en avait qui s'aimaient et qui par leur union créait la vie. C'était le cas de ce loup à écharpe et de celle qu'il avait nomme comme étant sa « blanche colombe ». Et d'autres se devaient d'y mettre fin au terme d'une bataille violente.

    Plus tôt dans la journée, il avait était perturbé de son existence de végétal, rythmé par son cycle photosynthétique, par un choc qui avait ébranlé son tronc et toute sa ramure. Depuis que ce loup à la queue enflammé était venu s'étaler contre lui, il avait suivit l'altercation. Il en ignorait le commencement mais il ne justifiait certainement pas l'ampleur des conséquences qui s'en suivirent. Tout avait été si vite pour sa vie ordinairement lente. Si bien qu'il était là, un peu abasourdit par le tournant des choses. Le tigré était immobile au sol. Un instant plus tôt il était au sec, avec des flammes au bout de sa queue, dominant son opposant. L'instant suivant, c'était son opposant qui se tenait au dessus de lui tandis que l'hybride était trempé d'eau et de sang et que plus aucune flamme ne semblait s'agiter sur la partie blanche à l'extrémité de sa longue queue.

    Deux autres louves étaient arrivées peu après. Elle semblaient tristes toutes les deux. La plus petite, une enfant certainement, se blottit contre le mâle donc la vie s'était maintenant envolée. La grand, sans doute la mère au vu des ressemblance, elle, pleurait. Elle sembla supplier, demandant quelque chose au tigre. Inutile. Il n'était plus. Puis elle se mit à lui reprocher son état. L'arbre ne comprit pas. Pas plus qu'il ne compris pourquoi le solitaire s'excusait, justifiait son acte puis répondait à des menaces qui n'étaient pas encore prononcées.

    Il ne comprit pas non plus pourquoi il pleurait lui aussi, silencieusement, à l'unisson avec la louve. Peut-être cela venait-il de sa nature. Peut-être était-ce pour cela qu'on le nommait « saule pleureur ». La giboulée s'était interrompu, s'en allant aussi rapidement qu'elle était arrivée. Et alors qu'il allait reprendre sa vie d'arbre, il fut témoin d'une chose qui le convaincrait – par écho avec ce qu'il se produirait quelques lunes plus tard – que le monde de ces lupins était totalement différent du sien.


    ***

    Dans le buisson où il avait été jeté, le glowstick s'illumina. C'était une lueur rouge et puissante, bien plus qu'elle ne l'aurait été pour un loup en vie. Bien trop pour un loup venant de mourir. Le liquide se mit à faire des étincelles puis s'enflamma. Les flammes percèrent le croc qui les retenait et s'étendirent sur toute la surface du collier. En quelques instants, il ne restaient de ce dernier que des braisent rougeoyantes. Le buisson lui, n'avait subit aucun dommage de ces flammes.

    Les braises se mirent à voleter vers les lupins, au mépris de la brise qui aurait du les emporter dans une autre direction. Elles semblaient se mouvoir autrement que par les courants aériens. Elles se mirent à tournoyer autour du loup aux rayures de tigre. Leur aspect n'avait pas changeait et elles ne semblaient pas vouloir refroidir. Elles se rassemblèrent autour de l'extrémité blanche de la queue de l'hybride. Et s'entrechoquèrent.

    Après quelques étincelles infructueuses, une flamme jaillis. Elle prit rapidement de l'ampleur et finit par reprendre taille habituelle quand le semi-tigre était en pleine santé. Mais cela ne s'arrêta pas là. Les flammes léchèrent la fourrure avoisinante et se propagèrent. Elles conquirent de plus en plus vite des parcelles du lupin. Bientôt il ne fut qu'un immense brasier qui empêchait de discerner quoi que ce fut à l'intérieur, si ce n'est la forme vague d'un loup.

    Les flammes n'émettaient pas de chaleurs, elles ne brûlèrent rien autour d'elles. Mais progressivement, elles rétrécirent. Et là où il y avait un peu plus tôt des pattes ou une tête, il ne restait rien. Rien que de l'herbe humide de pluie. Même le sang avait disparut. Elle finirent par se rassembler sous forme d'une petite boule qui se mit à flotter à moins d'une longueur de queue du sol. Tout le corps du lupin s'était envolé sans laisser de traces. Puis elle grossit à nouveau, changeant de forme pour revêtir les traits d'un oiseau. Un oiseau fait uniquement de flammes dont le poitrail semblait orné de trois crocs. Irradiant de lumière, il déploya ses ailes et poussa un cri strident. Puis, de quelques battements puissants, il s'éleva et parti en direction du soleil. Dans on envol, le phénix laissa tomber un plume de flamme qui retomba entre les trois lupins. Alors qu'elle arrivait à leur niveau, elle se mit à se désagréger d'elle même et, avant de toucher le sol, ne fut plus qu'un souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Etheldrede
× Loup confirmé
× Loup confirmé
avatar

Messages : 1492
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 18
Pseudo : Etheldrede
Nom(s) perso(s) : Uriel
Clan(s) & rang(s) : Chef Guerrier Toxic

MessageSujet: Re: La fin d'une saison. [Sullivan] [/!\ violence](en cours ?)   Mer 16 Avr 2014 - 16:20

Roen releva la tête quand le solitaire parla, ses yeux d'or aussi brûlant que le soleil le regardèrent. Il parlait, expliquait mais la louve au pelage de panthère ne souhaitait pas l'entendre. Les raisons qui l'avaient poussé à tuer Nanaki la guerrière s'en moquait. Son ami était mort, cela s'arrêtait là.
Elle avait encore perdu un être cher. Sans même avoir put réagir.

Quelques mots parvinrent à traverser la brume rougeâtre de rage et de tristesse qui flottait devant les yeux de la chef guerrière. Il n'y avait pas grand chose à dire, que le loup à l'aile unique mente ou non cela ne changerait rien. L'eau avait toujours été le plus grand danger pour Nanaki et Roen en avait déjà eu la démonstration.
Roen ouvrit la gueule et parla d'un ton sec et froid où aucune émotion n'était perceptible:

"- Je me contrefout des raisons qui t'ont poussé à le tuer. Et étant donné qu'aucune loi n'a été enfreint ni les Toxics ni les guerriers ou autres qui en font parti n'ont le droit d'organiser une traque en ton encontre."

La louve à la longue chevelure avait remarqué qu'il s'était approché et se contenta de retrousser brièvement ses babines quand le regard du noir se posa sur sa fille blottie contre le cadavre du loup tigré.
Elle voulait bien garder son calme mais il ne fallait pas trop pousser non plus.
Puis le solitaire lui sortit quelque chose qui fit ricaner Roen, ricanement qui couvra un sanglot bref et ultime. Ce furent des yeux secs qui rencontrèrent ceux violets du loup:

"- La paix est quelque chose de fragile et bien souvent éphémère solitaire. Personellement je doute qu'une chose pareille soit dans la Mort."

Mais la louve se détourna jetant un regard au corps de son ami tigré: "De toute manière, toi tu as toujours été assez insouciant pour être heureux en tout temps."

Sashka restait blotti contre le corps regardant sa mère pareille à une grande statue de glace parlait au Solitaire. En apparence rien de transparaissait du calme visage maternel mais la louvette savait reconnaître l'air que sa mère prenait quand elle vivait un sale moment. Il valait mieux pour le solitaire qu'ils restent chacun éloigné.
La louvette regarda de son regard rubis quelques herbes arrachées par le combat ayant coûté la vie du loup au pelage tigré, voler dans les airs.

Puis soudain un bref éclat d'un rare intérêt passa dans les yeux de la jeune louve. Des étincelles dans l'air? Bah voyons elle avait dut rêver. Mais plus nombreuses à présents elles dansaient de plus en plus nombreuses dans leurs directions.
La louvette se recula sur ses pattes noires et brunes et fronça les sourcils, sa mère visiblement les avaient vu aussi car un bref sifflement s'échappa de la gueule de celle-ci.

Les oreilles de Sashka perçurent un murmure surpris de sa mère:

"- Nanaki?"

Mais ses yeux suivirent les étincelles qui après maints essais rallumèrent une flamme sur le bout de la queue du loup pourpre qui disparut ensuite dans un amas de flamme.
Sashka entre temps se précipita contre les longues pattes blanches noires et rouges de sa mère et se fut donc près d'elle qu'elle vit s'envoler un oiseau de feu.
Les yeux brillants la louvette à l'apparence morne repensa aux histoires des anciens sur un animal fantastique...

"- Un Phénix..."

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fin d'une saison. [Sullivan] [/!\ violence](en cours ?)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fin d'une saison. [Sullivan] [/!\ violence](en cours ?)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf Reborn :: × Les oubliettes :: × Partie RP-
Sauter vers: