Punk Wolf Reborn


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 première rencontre [Ia et Halstørklæde]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nishiki
× Loup confirmé
× Loup confirmé
avatar

Messages : 1183
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 19
Pseudo : Nishiki, Panda et Ichi pour Caca-houète
Nom(s) perso(s) : Niel ~ Hemy ~ Vasco ~ Meïga
Clan(s) & rang(s) : Toxic/espion ~ Toxic/nourrice ~ Solitaire ~ Acid/

MessageSujet: première rencontre [Ia et Halstørklæde]   Lun 28 Avr 2014 - 9:49

La louve démoniaque n'était plus venue ici depuis des lustres même si elle n'avait pas eu son glowstick au même âge que la plupart des autres louveteaux. Elle s'approcha de la fontaine au liquide rouge qui coulait tel le sang coule dans une veine. Fixant le liquide elle se remémora la cérémonie et aussi comment elle fini enfin par découvrir son pouvoir. Celui-ci commençait par apparaitre lirs de rêve où la jeune loupiote voyait le passé des loups se son clan. Pour la plupart des loups dont elle vouyait le passé, elle ne les connaissait pas mais elle finissait toujours par les rencontrer. Elle se rapella m3me d'un soir où elle avait rêvé de la rencontre entre son père et sa défunte mère. Certes le rêveil fut difficile mais au moins aprés cela elle savait enfin à quoi ressemblait son géniteur. Au final son pouvoir apparaissait lorsqu'elle en avait l'envie et ses rêves cessèrent peut à peut.

La louve avait un petit sourire tendre et doux en repenssant à tout cela. Elle était si mignonne comme ça... au moins elle n'avait pas son sourire de sadique jusqu'aux oreilles pour une fois. Mais bon toute bonne chose on une fin. Son petit museau blanc ocre redevint neutre lirsque Ia se tourna vers les deux autres liquides fluoréssents. Elle se demanda soudain pourquoi rouge et non pas vert ou bien orange même. Certes le rouge allait trés bien avec son pelage et ses yeux de sang. Mais la fille de Decay se demanda quel conséquence cela aurait eu si son glowstick n'avait pas était rouge. Aurait-elle eu un autre pouvoir que le sien ? Et si c'était le cas que serait-il ?

Pendant que Ia s'imaginait tout les pouvoirs possibles et imaginables qu'elle auraut put obtenir grâce aux deux liquides orange et vert un intrus était là. Elle se redressa soudainement les oreilles toutes droite elle trouna délicatement la tête vers le loup. Elle repoussa sa longue frange d'un geste rapide de la tête avant de d'écouvrir celui que l'on nommait l'écharpe ambulante.

La louve eut un grand sourire mi content mi amusé en voyant le loup avec sa longue écharpr autour du corp un jour de grand soleil. Elle se trouna entièrement vers lui et le reluqua de la truffe à la queue cherchant le glowstick du loup.
Revenir en haut Aller en bas
Sylag
Lutin du Père Noël
Lutin du Père Noël
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 23
Pseudo : Sylag, gify (pour Maléfique). (anciennement : strife)
Nom(s) perso(s) : Nanaki (Actuellement décédé, veuillez laisser un message, il vous répondra aussitôt qu'posthume) / Halstørklæde (4 ans)
Clan(s) & rang(s) : Toxic, guerrier / Toxic, Assassin (guérisseur).

MessageSujet: Re: première rencontre [Ia et Halstørklæde]   Mar 6 Mai 2014 - 18:04

    Ce matin là, le guérisseur avait dans l'idée de faire un peu de cueillette. L'hiver était maintenant une histoire passée et le printemps était accueilli avec joie par lui et tous ses confrères. Leurs réserve de plantes allait pouvoir connaître un regain bien mérité. C'est donc alors que le soleil pointait à peine à l'horizon qu'il s'était mis en route, prévoyant de faire plusieurs aller-retour entre la zone entourant les fontaines toxics et la grotte. Plus tard il irait vers des régions plus reculées telles que le désert des plaintes pour y dénicher de l'Aloès.

    Il farfouillait donc un peu partout, à la recherche de fleur de sureau qui aidaient à éliminer les toxines, de Coquelicot dont les graines aidaient les jeunes louveteau à dormir ou permettaient d'apaiser un peu les adultes souffrant, de lavande et de reine des prés pour combattre les maux de tête ou encore de bourgeons de cassis, cueillis juste avant qu'ils ne s'ouvrent pour apaiser les rhumatismes des anciens. Et c'est lors d'un de ces passages dans la région qu'il fit une rencontre, alors qu'il passait devant les fontaines de son clan.

    Il avait senti l'odeur de son clan bien avant de voir l'individu qui se tenait là. Il n'avait pas cherché à se cacher. Il n'en avait aucun intérêt et ne risquait de toutes manières rien si près de leurs grottes – dans l'éventualité où il n'aurait pas reconnu l'odeur de son propre clan … Ne voulant pas déranger, il fit mine de ne pas remarquer la présence de la louve qu'il avait pourtant aperçu du coin de l’œil et continua à ramasser des herbes qu'il stockait dans un replis de son écharpe. S'il voulait ramasser une partie de ce que cette clairière avait à lui offrir, il allait manquer de place … Elle avait bien fleurie ces derniers jours et en était vraiment plus jolie ainsi.

    Sentant toutefois que le regard de l'inconnue était posé sur lui avec insistance depuis un moment, il décida de la regarder à son tour. Au moins, il n'avait pas l'air de trop la déranger. Il entama le dialogue sans toutefois se présenter. Si jamais elle se sentait le besoin de lui demander son nom, elle le ferait sans doute et il lui répondrait à son tour sans chercher à dissimuler la vérité. Et puis il s'amuserait sans doute en voyant une autre mine dépitée face à son nom imprononçable, se dit-il en souriant.

    « Bonjour, belle journée n'est-ce pas ? »

    Alors que la louve à la longue queue de cheval semblait porter un grand intérêt à son écharpe, il lui pris l'envie de lui jouer un petit tour. Continuant à faire mine de papoter tout en cherchant ses plantes, il fit virer la couleur de son écharpe du violet entremêlé de rouge assorti à son pelage au vert de différentes teintes, parcouru de motifs de branchage et de feuilles en tout genre qui lui, était assorti au paysage qui l'entourait. La chose n'était pas compliquée et il pu la réaliser rapidement sans se fatiguer pour autant. Il s'assit alors, le sourire au visage et contempla sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Nishiki
× Loup confirmé
× Loup confirmé
avatar

Messages : 1183
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 19
Pseudo : Nishiki, Panda et Ichi pour Caca-houète
Nom(s) perso(s) : Niel ~ Hemy ~ Vasco ~ Meïga
Clan(s) & rang(s) : Toxic/espion ~ Toxic/nourrice ~ Solitaire ~ Acid/

MessageSujet: Re: première rencontre [Ia et Halstørklæde]   Mar 6 Mai 2014 - 21:20

Il était en train de ramasser des herbes. Au départ il faisait mine de pas voir la louve mais finalement il se tourna et lança la conversation. Ia n'avait toujours pas vu le glowstick mais elle savait que ce loup était un Toxic.

Salut mec. Oui il fait beau.

La louve n'était pas bavarde aujourd'hui mais pour une fois qu'elle était pas en mode "sadique" ... comme quoi le mâle avait de la chance d'être tombé un bon jour. Le loup continuait à ramasser ses plantes, surement un guérisseur. Ces loups là étaient vraiment spéciaux ... toujours à chercher des plantes médicinales. Comme s'ils en avait pas asser. Soudain l'écharpe du loup changeat de couleur et des motifs aparaiçaient dessu. Cela surpris Ia qui eut une expréssion un peut ébaït puis finalement elle trouva ça cool. Donc il avait bien un glowstick quelque part vu que son pouvoir était en rapport avec son écharpe. Il s'assit tout content de son tour de magie.

La classe mec. J'aime bien ton truc de l'écharpe.

Ia s'aprocha de lui souriant a son tour pour ne pas paraitre mal élevée. Elle fini par s'assoire devant lui attendant une réponse. Puis elle regarda le petit parc à fleur, c'était asse joli certes mais bon cultiver des fleurs juste pour les ramaser aprés et attendre qu'elles repoussent pour ainsi continuer ce cercle sans fin. Pas trés pationnant pour la fille de Decay, remarquez que cela doit etre plus passionant et prenant qu'etre religieux ...

Pourquoi les guérisseur s'acharne t-il a toujours récolter des plantes du début d'printemps à la fin d'automnes ?
Revenir en haut Aller en bas
Sylag
Lutin du Père Noël
Lutin du Père Noël
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 23
Pseudo : Sylag, gify (pour Maléfique). (anciennement : strife)
Nom(s) perso(s) : Nanaki (Actuellement décédé, veuillez laisser un message, il vous répondra aussitôt qu'posthume) / Halstørklæde (4 ans)
Clan(s) & rang(s) : Toxic, guerrier / Toxic, Assassin (guérisseur).

MessageSujet: Re: première rencontre [Ia et Halstørklæde]   Mar 13 Mai 2014 - 19:56

    Le résultat ne se fit pas attendre. Un instant plus tard, la louve qui lui faisait face restait quelque peu bouche bée. Il profita de ces quelques instants pour la regarder avec un peu plus d'attention. Son pelage mélangeant le noir, le roux et le blanc.Il l'avait déjà vu parmi les loups du clan, mais sur un mâle. Peut-être étaient-ils de la même famille. Sans aucuns doutes en fait. De telles ressemblances ne pouvaient pas être de simples coïncidences. Mais il n'avait jamais parlé à ce mâle, tout juste l'avait-il croisé du regard à plusieurs reprises. Si cela n'avait pas été le cas, peut-être aurait-il agit différemment mais passons. Elle venait de le complimenter à propos de son petit tour.

    Alors qu'elle s'approchait, souriante, il ne su que répondre hormis un « Merci, c'est le modèle printemps » tout en gardant la même expression. Elle s'assit ensuite devant lui et sembla attendre qu'il prenne la parole. Il n'en fit rien pour deux raisons. La première était qu'il était en partie concentrée sur une autre tache et ne se rendit pas compte tout de suite que le silence s'était établi. Il tissais un petit sac pour emporter tout ce qu'il pourrait récolter ici sans en ternir les récoltes futures. Pour cela, il devait créer des fils à partir de son écharpe et les tresser grâce à son pouvoir. Une fois la tâche commencée, elle était plus naturelle car répétitif, mais le début était toujours un peu délicat.

    La seconde est simplement qu'il n'avait aucune idée quant à la manière d'engager la conversation. Il ne connaissait pas grand chose d'elle si ce n'est rien et il avait un choix bien trop grand de sujet abordable dans cette situation. C'est finalement elle qui pris la parole, après avoir jeté un coup d’œil derrière lui, visiblement sur les fleurs et autres plantes qu'il s’apprêtait à récolter. Visiblement, sa question soulignait son scepticisme quant à l'utilité de la tâche qu'il effectuait. S'il ne s'était agit que de curiosité, elle aurait opté pour une approche différente ou aurait éviter l'idée de l'acharnement.

    Mais il ne le prit pas mal. Après tout, il y a bien des choses qu'il n'aimait pas non plus ou qu'il trouvait inutiles au premier abord. En approfondissant, la plupart des choses trouvaient un sens, surtout dans les rangs et leur fonction pour le clan. Mais même en sachant cela, il était plus que certain que son rang de couverture lui convenait bien mieux que celui décidé par les hauts rangs de la hiérarchie. Peut-être devrait-il leur en toucher deux mots si l'occasion se présentait ? Que leur était-il passé par là tête pour lui donner le rang d'assassin … Il décida de répondre d'un ton naturel et compréhensif, comme s'il expliquait ça à quelqu'un qui s'intéressait vraiment à ce que faisait les guérisseurs.

    « Pour la même raison que les guerriers patrouilles nos terres ou que les nourrices surveilles les louveteaux. Pour le clan. C'est ces plantes qui permettent de soigner les plaies ou les maladies qui peuvent s'abattre sur bon nombres d'individus du clan. On les soigne et ainsi, le clan ne s'en porte que mieux. Mais l'hiver est souvent une période rude et les plantes restent pour la plupart cachées sous terre à ce moment là. Il nous faut donc des réserves importantes de tout ce que l'on trouve pour subvenir aux besoins de tous en n'importe quelle saison. C'est pour cela qu'on est toujours la truffe dans les buissons ou dans les fleurs. Et c'est loin d'être désagréable, croyez moi. »

    Vérifiant que son ouvrage avançait bien et ne présentait pas de gros défauts, il nota qu'il en avait réalisé environ un cinquième. Il n'allait pas bien vite, ne voulant pas se fatiguer outre mesure. Il reprit finalement : « Et vous, que faites vous là ? Vous ais-je dérangé au cours d'une patrouille, d'une chasse ou d'une méditation ? Si c'est le cas vous m'en voyez navré … »
Revenir en haut Aller en bas
Nishiki
× Loup confirmé
× Loup confirmé
avatar

Messages : 1183
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 19
Pseudo : Nishiki, Panda et Ichi pour Caca-houète
Nom(s) perso(s) : Niel ~ Hemy ~ Vasco ~ Meïga
Clan(s) & rang(s) : Toxic/espion ~ Toxic/nourrice ~ Solitaire ~ Acid/

MessageSujet: Re: première rencontre [Ia et Halstørklæde]   Ven 16 Mai 2014 - 22:32

Consentrée devant le pouvoir du loup elle ne remarqua même pas que celui-ci la regardait. Surement connaissait-il sa famille, ou un truc dans le genre. Remarquez que cela n'était pas dure surtout lorsqu'on savait que Decay était le père des trois quarts des louveteaux Toxics. D'ailleurs en parlant de son père, il se faisait vieux et il aurait fallu qu'elle le revoit; du moins avant qu'il meurt. Elle se demandait si tous les descendants de Decay viendraient le voir avant ses derniers jours. Et en tout cas Ia, elle elle voulait le voir.

Lorsque la louve s'approcha le mâle lui répondit avec un brint d'humour qui la fit rigoler. Mais il ne dit plus rien d'autre. Il était tellement concentré dans son travail que la louve au pelage de panda roux ne lui en voulu même pas. Pourtant d'habitudes elle aurait été vexée et elle aurait envoyé bouler le loup en face d'elle. Mais là c'était pour la "bonne cause" vue que le mâle lui explica qu'il récoltait les plantes pour les guérisaurs dont-il devait faire parti.

Ia était septhique au fait que chaques rangs servent réellement ... oui certes les guerriers étaient importants, les assassins et les espions aussi. Mais lorsqu'on voyait leurs sureffectifs cela voulait dire pour la louve que c'étaient les rangs les plus importants. Et que les autres étaient là juste pour faire bonne figure. Sauf que en réalité les plus importants étaient les chasseurs et les guérrisseurs car sans eux non seulement le clan mourirait de faim mais en plus de malidies banales ...
Puis grâce aux pouvoirs procuré par les glow tous les loups étaient plus ou moins apte aux combats, d'où une réduction des assassins, espions et guerriers d'aprés la fille de Decay. Par contre elle ne voyait aucune utilité au rang de religieux dont elle faisait partie, pour elle ils servaient à rien.

Malgré quelques rétissances envers l'utilité des plantes, l'explication du loup provoqua de la ciriosité cjez la louve. Comment de l'herbe peut guerrir ... et est ce que l'on peut tuer grâce à elles ? Ia ne pu se retenir plus longtemps et posa la question.

Je vois, mais dis moi comment une simple fleur peut nous soigner ? Et est ce qu'il y a des plantes pour nous tuer ? Tu les conner toutes les "mauvaise herbes" ? Et les "bonnes" ?

Le loup continuait de tisser avec son écharpe mais il demanda à la louve ce qu'elle faisait ici.

Oh non t'inquiète, je n'ai pas grand chose à faire ces derniers temps alors je tue le temps comme je peux.

C'est vrai que contrairement au grand mâle qui avait l'air d'aprécier son travail au sein du clan, Ia trouvait peut d'interré au sien. Pour elle pas besoin d'avoir de religieux car tous loups et apte à prier tout seul. Puis de toute manières Ia faisait se qui lui plaisait vu qu'il n'y avait aucun chef dans leurs rang.
Revenir en haut Aller en bas
Sylag
Lutin du Père Noël
Lutin du Père Noël
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 23
Pseudo : Sylag, gify (pour Maléfique). (anciennement : strife)
Nom(s) perso(s) : Nanaki (Actuellement décédé, veuillez laisser un message, il vous répondra aussitôt qu'posthume) / Halstørklæde (4 ans)
Clan(s) & rang(s) : Toxic, guerrier / Toxic, Assassin (guérisseur).

MessageSujet: Re: première rencontre [Ia et Halstørklæde]   Mer 21 Mai 2014 - 18:14

    Malgré le fait qu'elle sembla rester sceptique sur certains points de son explication, elle l'écouta attentivement sans dire mot. La louve qui lui faisait face semblait être à l'écoute des autres, ne semblant pas laisser filer les mots qui sortaient de la gueule du guérisseur. Une qualité qui n'était pas toujours présente chez les lupins. Mais dans le cas présent, il n'aurait pas besoin de se forcer à donner des explications courtes et directes comme on devait le faire pour les jeunes louveteau. Tant mieux.

    Elle s'étonna tout de même du fait qu'une plante puisse guérir. Elle lui demanda s'il en exister pour l'usage inverse, et s'il connaissait toutes les plantes de chaque catégories. Évidement, il pouvait répondre à toutes ses questions. Mais s'il connaissait bon nombres de plantes et qu'il pouvait désigner celles bénéfiques à n'importe qui, même un parfait inconnu n'appartenant pas eux toxics, c'était une tout autre chose pour celles aux effets meurtrier. Certaines substances contenue dans des tiges, des feuilles ou des fruits étaient tellement nocives qu'une goutte pouvait tuer à coup sur en moins de quelques minutes et ce, sans que personne ne puisse y faire quoi que ce soit. Il aurait suffit à des êtres malintentionnés d'en verser une petite doses sur du gibier chassé par son clan ou d'avoir la possibilité de le faire avaler aux autre loups pour faire un massacre. Et même à quelqu'un de leur clan, les guérisseurs évitaient d'ébruiter l'existence de certaines de ses plantes. Il se contenterais donc d'un exemple plutôt commun.

    « Comment exactement, je ne saurais vous le dire. Ça agit à un niveau microscopique donc même pas la peine d'espérer voir comment ça se passe à l’œil nu. Mais en testant diverses choses on a eut vite fait de remarquer que certaines plantes étaient efficaces pour guérir des plaies ou des maladies, tandis que d'autres étaient toxiques. Le connaître toutes ? Non, je suis loin de savoir tout ça. Mais j'en connais pas mal oui. Par exemple, ça, c'est des bourgeons de cassis, ça apaise les rhumatismes. Et comme « mauvaises herbes » … Bah par exemple, ce buisson là bas est un buisson de sureau. Si tu manges les baies qu'il porte, ton estomac risque de le sentir passer. Une variété légèrement différente peut en être mortelle d'ailleurs. C'est le cas d'autres baies, c'est pour ça qu'on fait attention à ce que les louveteau ne fassent pas trop les curieux vers ce genre de buisson. »

    Il avait ponctué son discours en montrant les diverse chose dont il parlait, de telle sorte que la louve puisse bien comprendre de quoi il parlait. Peut après, quand il s'était inquiété de savoir s'il l'avait dérangé, elle lui avait répondu que c'était une période ennuyeuse pour elle. Et ça semblait effectivement le cas.

    « Je me demande bien quels loups de clan peuvent encore se plaindre de ne pas avoir assez de travail avec le printemps. Mais si vous vous ennuyez vraiment à ne rien faire, vous pouvez m'aider à cueillir des plantes, je peux vous montrer lesquelles prendre. »

    A coté de lui, la fabrication de son sac avançait lentement mais sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
Nishiki
× Loup confirmé
× Loup confirmé
avatar

Messages : 1183
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 19
Pseudo : Nishiki, Panda et Ichi pour Caca-houète
Nom(s) perso(s) : Niel ~ Hemy ~ Vasco ~ Meïga
Clan(s) & rang(s) : Toxic/espion ~ Toxic/nourrice ~ Solitaire ~ Acid/

MessageSujet: Re: première rencontre [Ia et Halstørklæde]   Ven 23 Mai 2014 - 19:59

Le mâle paru presque ravit que Ia s'intéresse aux plantes. En même temps la louve n'avait rien d'autre à faire, alors autant prendre son mal en patience et s'intéresser à quelque chose. Ia écouta donc l'écharpe ambulante lui répondre. Finalement les fleurs ne lui déplaisait pas tant que ça. Puis il faut dire que le loup expliquait trés bien donc elle aprit déjà que l'on voyait pas comment les fleurs guérissent mais par contre elle aprit le nom de deux plantes : les bourgeons de cassis qui soigne et le buisson de sureau qui est toxique.

Ia tilta au moment ou le mâle parla de tests; ça veut dire que lesguérisseurs testaient les plantes sur les malades ? Et bien ils n'avaient pas peur de s'acriffier des vies. Mais bon remarquez il faut bien tester avant sinon on ne saurait jamais quelle plante peut nous sauver ou non. Lors de sa tirade le loup aux billes bicolors designa les plantes qu'il sitait, surement pour que la fille de Decay comprenne de quoi il parlait. Puis le loup rétorqua lorsque la louve lui fit part de son ennuie. Il faut dire la vérité elle n'allait pas aller prier tous les jours non plus ... puis à quoi bon prier dans le vide.

T'sais pour moi les plantes c'des trucs verts qui pousse dans l'sol. Mais le faite que t'en sache autant m'intrigue donc ouaip j'veux bien t'aider. Puis tu sais en tant que religieuse j' vais pas passer ma vie à prier, c'lassant à la longue.

T'en quà faire, pousser la question des fleurs jusqu'aux bout. Ia sa raprocha histoire d'être plus utile au lieu de rester à regarder les fontaines couler. En avançant vers le loup elle l'éfleura légerement. Elle n'avait pas fait ça exprés et à cause de cela elle eut une vision consernant le mâle. Une vision pour le moins particulière car au lieux de faits anciens là elle ressenti comme une force. Une haine intérieur qui brulait, une force diabolique enfuis dans le mâle. Ia était choquée par la vision, comme à son habitude elle redevint une petite sadique. Son grand sourire hornait enfin sin visage tandis que ses pupilles noires ébènes c'étaient écarquillées. Elle lache soudainement :

Tuer, t'aimes ça ou je me trompes !
Revenir en haut Aller en bas
Sylag
Lutin du Père Noël
Lutin du Père Noël
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 23
Pseudo : Sylag, gify (pour Maléfique). (anciennement : strife)
Nom(s) perso(s) : Nanaki (Actuellement décédé, veuillez laisser un message, il vous répondra aussitôt qu'posthume) / Halstørklæde (4 ans)
Clan(s) & rang(s) : Toxic, guerrier / Toxic, Assassin (guérisseur).

MessageSujet: Re: première rencontre [Ia et Halstørklæde]   Mar 3 Juin 2014 - 18:28

    La louve manifestait visiblement plus d'intérêt pour les connaissances du frileux que pour les plantes, mais ceci l'amena à accepter sa proposition. Elle lui révéla également être une religieuse mais ne pas en être vraiment enchantée. Bizarre. Il était rare que les choix des hauts gradés quant-au rang de nouvelles recrus ne convienne vraiment pas à ses dernières. Il avait beau être assassin et ne pas s'en sentir à la hauteur, il s'était toujours dis que quelque chose avait du les pousser à faire ce choix, même s'il ne voyait pas quoi … Mais sa couverture par contre lui convenait parfaitement et avec le vent de calme et de paix qui soufflait sur les terres, on ne l'avait encore sollicité pour aucune tâche violente.

    « Je m'étonne qu'une religieuse puisse être lasse de prier. Mais ce n'est certainement pas la seule chose que vous ayez à faire. Être chargé de porter la parole des dieux qui veillent sur nous n'est sans doute pas une mince affaire. Bien, j'ai bientôt fini de faire ce sac. Encore un aller-retour et je vous montre les plantes que je suis venu récolter. » dit-il sur le ton de la conversation.

    La femelle s'approcha alors de lui pour l'aider. En passant prêt de lui elle l'effleura et sembla se stopper net un court moment. Curieux de savoir pourquoi elle s'arrêtait ainsi, il la regarda en haussant les sourcils. Bizarre, avait-elle eut la tête de quelqu'un qui venait d'apprendre quelque chose de surprenant un instant plus tôt ? Peut-être son imagination. Par contre le sourire quelque peu malsain qu'elle affichait lui n'était pas une hallucination. Il se demanda un instant si elle allait bien, et posa même la question à voix haute :

    « Vous allez b... » dit-il donc avant de se faire couper par la femelle. Par des paroles plus qu'étrange. À ces mots, son œil vert prit une teinte de plus en plus sombre durant quelque instants.

    ***

    Non, ce n'était pas son imagination. Elle savait ! Comment ? Il n'aurait su le dire. Ce n'est pas avec ce trouillard d'Hal' qu'elle l'avait apprit ça c'était sûr. Mais alors comment avait-elle pu savoir qu'il était là, tapis dans une part de ténèbres qui ne faisait pas parti du loup qu'elle avait en face de lui ? Elle n'avait rien fait si ce n'est passer près de lui et l'effleurer. Et si c'était ça ? Possible. Quoi qu'il en soit il ne tenait pas à ce que son autre lui soit au courant de ses agissements. Malheureusement elle était toxic et inconsciemment, ce lâche bien trop gentil l'empêchait de prendre la maîtrise de ce corps. Il pouvait qu'être spectateur en espérant qu'il serait assez bête pour ne pas s’apercevoir que la louve avait raison et qu'en effet, il adorait tuer …

    ***


    Ces pensées n'avaient pas durer plus de quelques instants et bien entendu, Halstørklæde n'en garda aucun souvenir. Pour lui, la situation restait la même. Il ne comprenait absolument pas de quoi elle parler. C'est donc d'une voix pleine de surprise non feinte qu'il répondit :


    « Tuer ? Moi aimer ça ? C'est à peine si je suis capable de tuer pour me nourrir... Vous êtes sûre d'aller bien ? »
Revenir en haut Aller en bas
Nishiki
× Loup confirmé
× Loup confirmé
avatar

Messages : 1183
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 19
Pseudo : Nishiki, Panda et Ichi pour Caca-houète
Nom(s) perso(s) : Niel ~ Hemy ~ Vasco ~ Meïga
Clan(s) & rang(s) : Toxic/espion ~ Toxic/nourrice ~ Solitaire ~ Acid/

MessageSujet: Re: première rencontre [Ia et Halstørklæde]   Jeu 5 Juin 2014 - 10:27

Le mâle avait l’air surprit que Ia ne trouve pas son travail passionnant. Contrairement à ce que pensait le mâle à l’écharpe la rousse n’aimait pas prier et puis cette histoire de porte parole était un peut du blabla pour elle car jamais un Dieu ne lui avait parlé. C’est sur qu’elle pouvait faire semblant et dire que les Dieux lui avait parlé et elle aurait fait une annonce aux Toxics… Mais à quoi bon ? Appart faire marrer la sadique cela ne ferait rien d’autre et suivant se qu’elle dirait certainement qu’elle arriverait à alerter la meute.
J’aime pas mon taf. Prier c’pas mon truc... D’ac’ j’attends tes ordres.
Ordres était un bien grand mot car elle faisait ça de son plein grés, si c’était lui qui l’avait ordonné elle n’aurait rien fait et serait déjà partie en marmonnant des injures envers lui.
En effleurant le mâle à l’écharpe elle ne put voir sa réaction à cause de la vision mais elle l’avait entendu sa voix. Cependant prise dans les événements elle lui coupa la parole pour s’exprimer. Elle vit soudain le regard vert du mâle s’assombrir. Qu’est ce qu’il avait ? Aurait-elle réveillé son côté sauvage et démoniaque ? Puis il redevint tout à fait normal. Ia fronça les sourcils dans un mouvement de recule de sa tête. Surprise que le mâle fasse comme si de rien était. Pourtant ses paroles étaient dites si spontanément que la fille de Decay douta presque de sa vision un instant. Mais cela était impossible !
Ouai ouai excuse cette question…
Ia fit mine d’oublier malgré le faite qu’elle sache qu’il cachait son jeux. Elle supposa elle-même qu’il ne savait pas qu’il était « habité » par une force, un être maléfique. Ia aurait tellement aimé parler à cet autres lui … Elle réfléchi quelques instants à comment le coincer.
Dis? T’serais pas schizo?
Beaucoup de question lui vinrent à l’esprit mais celle-ci devait être la mieux. S’il avait un double il ne le serait pas selon elle et donc si par conséquence il répondait oui c’est qu’il faisait semblant de ne pas comprendre. En attendant la panda était pressée de découvrir qui se cachait derrière se mâle pour le moins mystérieux à souhait.
Revenir en haut Aller en bas
Sylag
Lutin du Père Noël
Lutin du Père Noël
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 23
Pseudo : Sylag, gify (pour Maléfique). (anciennement : strife)
Nom(s) perso(s) : Nanaki (Actuellement décédé, veuillez laisser un message, il vous répondra aussitôt qu'posthume) / Halstørklæde (4 ans)
Clan(s) & rang(s) : Toxic, guerrier / Toxic, Assassin (guérisseur).

MessageSujet: Re: première rencontre [Ia et Halstørklæde]   Mar 10 Juin 2014 - 14:50

    La réponse qu'il fournit à la femelle lui fit frousser des sourcil. Elle eut même un mouvement de recul avec sa tête qui trahissait sa surprise. S'attendait-elle vraiment à une autre réponse de sa part ? C'était pourtant insensé de croire qu'il pouvait apprécier le fait de tuer. Lui, guérisseur pour couverture mais qui se sentait si peu à sa place en tant qu'assassin. La louve finit pas s'excuser d'avoir posé une telle question. Il fit le choix de croire que c'était des excuses sincères et que l'affaire été réglée. Pff lui, un tueur sanguinaire. On ne lui en avait jamais fait des comme ça auparavant.

    Son sac était maintenant achevé. Plus qu'à couper le bout de ficelle qui reliait le sac à son écharpe pour pouvoir en faire ce qu'il voulait. Théoriquement, de cette manière, il pouvait créer n'importe quel habit avec n'importe quel textile. Mais en pratique, c'était bien plus compliqué. Certaines matières étant très compliquées à fabriquer et leur manipulation plus ardue, cela allongeait d'autant plus le temps nécessaire pour la confection et augmentait l'énergie utilisée. Pour ces deux raisons, quand il s'agissait de créer un objet, il se limitait à quelque chose de petite taille et fait d'un manière simple telle que la laine.

    « ces fleurs, dit-il en montrant des coquelicots, ont des graines qui aident à endormir les louveteaux ou à apaiser un peu les adultes souffrants. Ces deux là, ajouta t-il en montrant successivement lavande et reine des prés, aident à se défaire des maux de tête. Je pense que c'est un bon début pour la récolte. Je m'occupe des bourgeons de cassis et des fleurs de sureau qui sont juste à coté. »

    Les bourgeons devaient être récolté à un stade avancé, juste avant qu'ils ne s'ouvrent pour être les plus efficaces possible. Quant-aux fleurs, il fallait s'assurer qu'elles n'étaient pas souillées, notamment par des baies de sureau. Voilà les raisons qui le poussèrent à se charger de ça lui même. Le reste ne présentait pas de réel dangers. La louve pourrait donc s'occuper l'esprit sans risque.

    Mais alors qu'il se tournait vers les buissons, la louve lui posa à nouveau une question étrange. Schizophrène ? Son avis sur le fait qu'il aime tuer n'avait donc pas changé. Mais cela ne changeait rien. S'il avait été atteint de cette maladie, il se serait forcément douté de quelque chose à un moment ou à un autre. Et si cela avait pu lui échapper à lui, ça n'aurait pas été le cas pour Treylia. Elle aurait constaté des changements dans sa façon d'agir. Non, là encore, c'était une question absurde.

    « Non, je ne suis pas schizophrène. Je pense que certaines personnes l'auraient remarqué depuis un moment déjà si c'était le cas. Il te faudra chercher une autre explication si tu veux trouver une raison qui puisse me faire aimer tuer des gens sans que je ne m'en rende compte. Même s'il est totalement absurde de penser que ce puisse être mon cas. »

    Sans ajouter autre chose, il repris sa tache près des buissons.
Revenir en haut Aller en bas
Nishiki
× Loup confirmé
× Loup confirmé
avatar

Messages : 1183
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 19
Pseudo : Nishiki, Panda et Ichi pour Caca-houète
Nom(s) perso(s) : Niel ~ Hemy ~ Vasco ~ Meïga
Clan(s) & rang(s) : Toxic/espion ~ Toxic/nourrice ~ Solitaire ~ Acid/

MessageSujet: Re: première rencontre [Ia et Halstørklæde]   Ven 13 Juin 2014 - 12:52

Il aimait tuer elle en était sur. Les excuses de Ia étaient sincères seulement dans sa tête elle ne cessait de se tourmenter. Elle l’avait vu, elle l’avait ressenti ! Ce loup en face d’elle était un loup maléfique, sinon elle ne lui aurait jamais dit cela comme ça. De plus elle le savait pertinemment que ses visions ne la trompait pas. Sinon elle n’aurait aucune satisfaction à avoir se stupide pouvoir qui lui provoqué plus de cauchemars la nuit que de ce qu’elle aurait voulu.

Ia fixait le mâle finir son sac avec son écharpe. Il coupa un morceau de fils pour séparer le petit sac de son écharpe. Son pouvoir à lui avait vraiment l’air cool, bon certes ça aurait soulé Ia de devoir tricoter toute la journée. Il commença ainsi par lui dire ce qu’elle devait ramasser, il y avait les coquelicots qu’elle avait reconnu immédiatement. Elle adorait ses fleurs aux pétales baignées de sang.

D’ac je te ramasse ça de suite … Euh je ne connais pas ton prénom d’ailleurs. Il serait fâcheux que j’t’appelle « machin choses 

C’est vrai que tous d’eux avaient beaucoup parlé mais ils ne connaissaient pas leurs prénom respectifs. Le mâle commença par ramasser des bourgeons. Ia pensa qu’il devait ramasser les fleurs « dangereuses » vu la prudence du loup. Ia fit de même et ramassa les fleurs qu’on lui avait désignées tout en continuant avec sa question bizarre histoire de relancer le sujet sur le mâle. Elle était persuadée qu’il se vendrait grâce à sa question piège.

Mais alors qu'il se tournait vers les buissons, la louve lui posa à nouveau une question étrange. Elle pensait toujours qu’il était schizophrène et elle en profita pour revenir sur le sujet. Le loup lui répondit qu’il le serait ou bien même son entourage. Ia pensa qu’il le faisait exprès et qu’il ne voulait tout simplement pas lui dire qu’il aimait tuer. Mais c’était loupé pour lui car Ia le savait. Elle avait même presque envie de titiller son côté «maléfique » pour voir son vrai visage.

Tu ne t’en rends peut être pas compte alors, et les autres loups n’ont surement pas du le voir comme moi j’ai vu ça et comme je pourrais le revoir à l’infini.

Le loup à l’écharpe reprit son travaille près des buissons. Ia arrachait les coquelicots en même temps qu’elle lui parlait. Elle pensa qu’il était donc un assassin sous couverture et qu’il ne voulait pas lui avouer.
Revenir en haut Aller en bas
Sylag
Lutin du Père Noël
Lutin du Père Noël
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 23
Pseudo : Sylag, gify (pour Maléfique). (anciennement : strife)
Nom(s) perso(s) : Nanaki (Actuellement décédé, veuillez laisser un message, il vous répondra aussitôt qu'posthume) / Halstørklæde (4 ans)
Clan(s) & rang(s) : Toxic, guerrier / Toxic, Assassin (guérisseur).

MessageSujet: Re: première rencontre [Ia et Halstørklæde]   Mer 23 Juil 2014 - 16:13

    La subite question de la louve l'avait déstabilisé au point qu'il oublia de lui dire son nom pendant un moment. Il était vrai qu'ils ne s'étaient pas présenté l'un à l'autre. C'était quelque chose d'un peu futile entre loup d'un même clan si l'on ne faisait que se croiser. Mais en effet, maintenant qu'ils en étaient à faire la conversation et à ramasser des plantes médicinales, il serait bons qu'ils puissent faire autre chose que se tutoyer.

    Elle ne lui laissa pourtant pas vraiment le temps de se présenter et en remis une couche quant à sa mentalité. Comment pouvait-elle affirmer que son jugement était mieux que celui de tous les autres toxics qu'il côtoyait au quotidien ?

    ***

    La tête toujours tournée en direction des buissons, ses yeux à l'abri des regards, il émergea le temps de quelques secondes. L'oeil initialement vert du frileux maintenant devenu d'un noir profond, il réfléchissait. Cette satanée fouineuse allait finir par tout raconter à son autre moitié. Car oui, elle savait à n'en pas douté. Comment il l'ignorait. Sans doute un pouvoir. A moins que quelqu'un ne l'ait encore trahi ? Peu importait. Si ça continuait comme ça il allait devoir trouver un moyen plus efficace pour la faire taire. Mais il ne pouvait pas en arriver aux extrêmes avec quelqu'un du clan toxic. Il serait exclu et ne pourrait plus profiter de certains avantages, notamment celui de passer inaperçu grâce au froussard qui habitait ce corps. Pour le moment, il n'avait d'autre choix que de laisser faire sa naïveté. Car oui, quand il s'agissait de chercher la bête noire tapis au fond de soi, le loup à écharpe n'était vraiment pas futé. Son oeil reprit peu à peu sa teinte verdâtre d'origine.

    ***


    Même si cela faisait écho à des question qu'il s'était déjà posé, il avait déjà envisageait cela mais n'avait rien noté d'étrange dans ses souvenirs. Par conséquent, pour lui, cette question était presque affaire classée. Hal' continua à faire ce pour quoi il était ici, décidant d'ignorer les dernières paroles de la louve, espérant mettre un terme à cette situation peu confortable pour lui.

    « Halstørklæde. Et vous ? Y a t-il une appellation plus appropriée que « la rouquine » à utiliser ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: première rencontre [Ia et Halstørklæde]   

Revenir en haut Aller en bas
 
première rencontre [Ia et Halstørklæde]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Première mission
» "Ne lui jetez pas la première bière..." [The Simpsons]
» Le 26 mai... La première armée permanente française...
» Cours de Sport [première classe arrivée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf Reborn :: × Les oubliettes :: × Partie RP-
Sauter vers: