Punk Wolf Reborn


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Résurrection [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Himi
× Croc d'argent
× Croc d'argent
avatar

Messages : 3244
Date d'inscription : 22/11/2012
Age : 23
Pseudo : HimiKiel
Nom(s) perso(s) : Rokka
Clan(s) & rang(s) : Bêta - Acid /

MessageSujet: Résurrection [Libre]   Lun 12 Mai 2014 - 16:17

Résurrection
Libre


Bien décidée à affronter son clan, sa meute, sa famille, Rin portait sa tête haute. S’avançant dans l’ombre des arbres, la jeune louve ne savait toujours pas quoi leur dire. Elle cheminait calmement dans les dernières lueurs du soir. Le soleil fébrile transperçait le feuillage pour venir chauffer cette fourrure grisâtre qui recouvrait son corps. Sa longue tresse traînant à moitié sur le sol laissait une trace dans les poussières de la terre. La princesse humait l’air pour prévoir l’arrivée d’un quelconque toxic. Détendue comme à son habitude, son regard vide d’émotion fixait le paysage qui se découvrait devant elle. Elle ne croisa aucun de ses congénères, du moins elle les évitait quand elle pressentait leur présence.

Rin finit cependant par retrouver le chemin de la maison. Cette étrange grotte constellée de cavités qui logeaient la plus grande partie de la meute toxic. Antre longuement étudiée lorsqu’elle fut plus jeune, notamment quand son frère se décidait à l’embarquer dans ses stupides aventures. Cela ne lui avait pas manqué mais elle voulait voir ce que devenait son imbécile de frère sans elle. Avait-il changé ? Ou bien était-il resté aussi chiant ? Bien que la curiosité de la demoiselle était piquée à vif, elle ne se présenta pas tout de suite à l’assemblée du soir. Ce ballet qui agitait les plus jeunes avant le couché, où les patrouilles se croisaient, danse sensible où les chasseurs partageaient leur butins avec les familles. La louve brune chercha un moment ses parents du regard mais elle ne vit rien de plus intéressant que les nouvelles têtes.

Au bout de quelques minutes à détailler ce rassemblement, ces sons autrefois si familiers, la belle et grande louve s’élança. Elle n’attendait pas de grandes réjouissances de la part de tout ce petit monde et elle n’était pas forcément en joie non plus. Plusieurs dardèrent un regard circonspect à son égard, d’autres commencèrent à chuchoter mais cela glissa sur son fin pelage royal comme une goute de pluie. La princesse aux yeux d’azur s’avança suffisamment et attendit de reconnaître quelqu’un ou bien qu’une personne vienne à sa rencontre. Le soleil déclinait de plus en plus mais la louve était prête à essuyer la colère de sa vieille mère.



Dernière édition par Himi-Zekien le Mar 17 Juin 2014 - 18:14, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chokun
Lutin du Père Noël
Lutin du Père Noël
avatar

Messages : 824
Date d'inscription : 18/04/2013
Age : 18
Pseudo : Smith
Nom(s) perso(s) : Sansa | Camberra |Anarchie | Kayris | Nova | Natsu | Loki | Willow | Dante
Clan(s) & rang(s) : Toxic - Acid - Solitare; Guerrier, Chasseur, Héritier, Omega, Espion, Branleur pros.

MessageSujet: Re: Résurrection [Libre]   Mar 13 Mai 2014 - 18:10


    »Son monde était devenu fade. Même si le sourire d'ange de sa protéger lui réchauffait le cœur, le monde qu'ils c'étaient crées était fade. Car elle n'était plus là. Depuis tout ce temps, bientôt un an ? Sansa avait attendu. Persuadé que sa sœur reviendrait. En vain. Le jeune Prince avait même fini par arrêter d’espérer. A quoi bon ? Tout ça n'était qu’éphémère, et ce n'est pas avec de l'espoir qu'on se battit un univers. Et pourtant..Quand le mâle se disait ça pour se rassurer, un gout amère venait lui emplir la gorge. Comme si une voix lui disait qu'un jour elle reviendrait, mais que cette voix s’éteignait petit à petit. Et comme ces matins là, l'héritier Toxic errer seul. Son regard de glace balayant faiblement le ciel. Peut-être qu'elle regardait le ciel elle aussi, en ce moment ? Qui sait. Pourquoi lui avait-on volé sa sœur, non, sa meilleure amie ? Bien qu'elle, ne l'aimait pas trop, Sansa oui. D'un amour irréel. Et depuis la disparition de Mikky, depuis l'absence de Nao', depuis le départ de Lizzy, que lui restait-il ? Fawn. Il devait s'accrocher à elle. Et à sa meute.
    Son cœur ne saignait plus. Mais ses pattes tremblaient toujours quand le nom de son absence venait se cogner dans ses oreilles. Alors il avait refusé de le dire, essayant d'enterrer ce souvenir dans son passer. Dans son enfance. Car Sansa n'était plus un gamin. Sa chevelure ébouriffé était bien plus longue, tombant légèrement devant ses yeux. Son pelage gris était lisse et luisant d'une force soudaine. Ses muscles c'étaient allongés, lui offrant un corps magnifiques. Ses épaules c'était taillé dans le temps, et ses cernes tombaient plus bien bas que d'habitude. Même sa démarche avait changée. Maintenant, quand le sang royal se déplaçait, c'était d'une démarche fluide, gracieuse, presque comme une danse. Et il était devenu beaux-parleurs. rien que la dernière fois avec la petite Princesse Acid..


    Le soleil se couchait maintenant, et le mâle n'avait presque rien fait à part songer. Mais quand celui-ci se leva pour filer en direction de Fawn, une odeur âcre vint troubler son trintrin habituel. Une nouvelle odeur. Non, une ancienne. Une effluve qui lui déchirait les poumons, et adoucissait ses remords. D'un bon, l'héritier se plaça en avant, basculant son élan sur ses pattes arrières pour se propulser vers l'entrée du camp. Ce qu'il vu le sonna. Une femelle au pelage gris perles et au cheveux tressé se tenait là, fièrement dressée. Qui était-elle ? Non, ça il le savait. Que faisait t-elle là ? ça aussi il le savait. Sansa c'était sans doute endormis. Ce n'était qu'un rêve. Qu'un rêve. Qu'un cauchemar. Mais l'odeur elle, elle était réelle.
    Le Prince s'approcha, plaqua ses oreilles sur son crâne et montra les crocs. Menaçant. Car oui, la louve qui se tenait devant lui, c'était... elle. Agilement, le mâle se propulsa dans les airs pour atterrir à quelques centimètre de la gueule de sa sœur qui avait disparue. Le sol tangua sous ses pattes tant cela lui paraissait absurde. D'un grognement étouffé, il prit la parole.

    Tu es donc revenue. Rin. Son regard se troubla, mais Sansa resta droit, toujours à toiser la louve. Puis se recula et éclata de rire, un rire étrange à ses oreilles, grave, sombre, c'est vrais tiens, ce n'était plus le rire d'enfant qui était insupportable aux oreilles de son grand frère.Idiote.
    Il termina sa phrase par une insulte, mais un brin de malice jouais dans ses yeux. Le loup ne pouvait pas pleurer, et il ne le ferait pas. Elle avait était tellement absente, et ce trou béant dans son cœur, même à son retour, ne pourrait être remplacé. Mais si il le fallait, Sans' ligoterait Rin à un arbre pour qu'elle ne s'enfuie plus. A voir..

Revenir en haut Aller en bas
Himi
× Croc d'argent
× Croc d'argent
avatar

Messages : 3244
Date d'inscription : 22/11/2012
Age : 23
Pseudo : HimiKiel
Nom(s) perso(s) : Rokka
Clan(s) & rang(s) : Bêta - Acid /

MessageSujet: Re: Résurrection [Libre]   Mer 21 Mai 2014 - 10:43



Une odeur familière embauma le jeune museau. Puis enfin une silhouette daigna s’approcher et à son grand soulagement, Rin reconnut son frère, il valait mieux que ce soit lui le premier. Elle l’observa faire son petit manège, d’abord il lui sauta sous le nez comme un gosse impatient. Il la menaça mais la princesse n’avait pas la moindre envie de se battre et resta donc stoïque tout en fixant intensément son frère. Il osa même la traiter d’idiote, mais hormis des remarques acerbes, il semblait plutôt content de la revoir.

Mais dans son observation, Rin remarqua que le petit louveteau avait bien changé. Plutôt étonnant car malgré cela il gardait le même fond. Alors qu’avant le prince brun fut petit et fluet, aujourd’hui, il la dépassait en taille. Ses muscles s’étaient tellement développés, sa voix avait mué remplaçant les cris stridents par une voix profonde, très adulte, voire même trop pour elle. Alors elle le laissa pour ce qu’il était avant d’attaquer :

« Quel observateur tu fais petit frère… je dois avouer être un petit peu surprise de te revoir ainsi mais dans le fond tu restes toujours le même imbécile n’est-ce pas ? »

Sans même ciller, ses mots étaient partis, elle fixa alors le regard bleuté de son frère songeant que le sien était à peu près similaire. Deux immenses océans s’ouvrant sur toutes les émotions, Rin les regardait profondément en continuant de penser. Jamais ses yeux ne pétilleraient de la sorte, jamais il ne pleurerait, drôle de vie mais elle n’allait pas se plaindre. Puis enfin, la louve brune tourna la tête de droite et de gauche avant de revenir poser ses iris azurés sur son frère. Elle lança froidement coupant court aux retrouvailles :

« Aurais-tu vu mère par hasard ? J’aimerais lui parler. »

La chère Mairma, une force de la nature, souvent tombée, elle n’avait jamais quitté sa foi inébranlable. On ne pouvait pas dire que ses gosses l’avaient gâté, entre Kimmy qui s’était fait avoir par le fils des alphas acid, Mikky et Nao disparus et elle-même absente pendant si longtemps. Rien qu’en se remémorant tout cela, la jeune demoiselle poussa un profond soupir. Elle avait de la chance dans son malheur, sans les sentiments, elle ne finirait pas comme sa très chère mère qui devait être bien plus petite qu’elle à ce jour. Enfin Rin attendait que Sansa délie sa langue.




Dernière édition par Himi-Zekien le Mar 17 Juin 2014 - 18:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phantom
Même pas peur !
Même pas peur !
avatar

Messages : 981
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 20
Pseudo : Phantom.
Nom(s) perso(s) : Maps | Nine | Phantom | Azazel | Narcotique

MessageSujet: Re: Résurrection [Libre]   Ven 23 Mai 2014 - 21:06

Citation :
    Nothing to do. Rien à signaler, plus de trace d'un éventuel adversaire, dont ces félins, qui préféraient aller botter les derrières des solitaires. Bon vent pour les deux ! Même si Mairma n'avait rien contre certains solo', comme ce Damiens qui avait disparu, elle n'est restait pas moins méfiante à leur égard.

    La dame tournait en rond ici. Slalomant entre les siens, souriante aux louveteaux et aux anciens, confiante envers les membres actifs que formaient les loups, des unités pour faire une force commune, un lien tissé depuis bien des générations …

    Lorsqu'elle vit son fils se précipiter aux grottes, elle craint le pire, le suivant, trottinant activement sans pour autant le suivre à tout prix. A l'écart, elle le vit, lui et … Rin ? La louve failli tomber à la renverse. Sa fille, sa prétendante qui avait décidé de vivre sa vie …

    Elle laissât un instant de retrouvaille entre les deux anciens louveteaux. Un large sourire lui parvint, un vrai, un sourire heureux qui semblait presque effacer son âge et sa fatigue, son ennui s'envolât subitement. La louve atteint calmement, le cœur battant, la hauteur du prince.

    - Rin …

    E
    lle avait merveilleusement bien grandit, elle qui, dans le passé, était cette petite louvarde, ce petit bout de femme qu'on n'oubliait pas si facilement. La vue de la doyenne se brouillât, mais elle devait rester forte. Un simple soupire, heureuse, laissât un silence.
Revenir en haut Aller en bas
Himi
× Croc d'argent
× Croc d'argent
avatar

Messages : 3244
Date d'inscription : 22/11/2012
Age : 23
Pseudo : HimiKiel
Nom(s) perso(s) : Rokka
Clan(s) & rang(s) : Bêta - Acid /

MessageSujet: Re: Résurrection [Libre]   Lun 2 Juin 2014 - 11:57



Telle une apparition, Mairma se dessina sous les yeux de sa fille. De plus en plus net, son image s’arrêta à la hauteur de Sansa, drôle de tableau de famille. A croire qu’à peine elle en parlait qu’elle apparaissait miraculeusement comme invoquée par une force supérieur. Il ne manquait plus que son père, son frère et sa sœur et ce serait encore plus glauque. Surtout que Mikky ne la supportait pas avec son frère et Nao restait toujours indifférente envers eux deux. Rin secoua imperceptiblement la tête comme pour chasser ces souvenirs inutiles puis observa le corps vieillissant de sa très chère génitrice. En effet la jeune toxic avait bel et bien dépassé sa mère en taille et ce ne fut pas déplaisant de la constater même si son visage heureux et bouleversé de revoir un fantôme du passé n’était qu’un amas de choses incompréhensibles pour la guerrière. Mais elle inclina respectueusement la tête pour la saluer, puis revint planter son regard glacial dans celui de la louve au pelage azuré. La louve à la longue tresse se décida à parler :

« Ravie de vous revoir mère. »

Toujours aussi solennel, la louve ne démordait pas de son air strict et mortifère. Elle reprit malgré tout afin d’officialiser son retour :

« Je m’excuse d’avoir disparu aussi longtemps mère, mais je voulais apprendre un peu par moi-même. Je suis partie loin afin de m’améliorer pour mieux servir le clan et je reviens dès à présent pour servir notre famille. »

Elle allait ajouter jusqu’à ma mort mais cela ferait sûrement trop alors la demoiselle s’abstint et s’assit sagement, attendant la réaction de sa mère et de son frère. Elle glissa un œil furtivement à l’assemblée de lupins qui les fixaient, leurs yeux semblaient si étrangers et oubliés dans le passé que Rin réprima un haut-le-cœur de dégoût pour sa propre race. Elle n’avait tué personne alors pourquoi sentait-elle les regards glisser sur sa fourrure comme des couteaux ? La princesse ne démordait toujours pas de son apathie générale et ignora de nouveau ces ombres si familières et pourtant inconnues.



Dernière édition par Himi-Zekien le Mar 17 Juin 2014 - 18:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sylag
Lutin du Père Noël
Lutin du Père Noël
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 23
Pseudo : Sylag, gify (pour Maléfique). (anciennement : strife)
Nom(s) perso(s) : Nanaki (Actuellement décédé, veuillez laisser un message, il vous répondra aussitôt qu'posthume) / Halstørklæde (4 ans)
Clan(s) & rang(s) : Toxic, guerrier / Toxic, Assassin (guérisseur).

MessageSujet: Re: Résurrection [Libre]   Mer 4 Juin 2014 - 16:22

    Quelque temps plus tôt, le frêle loup gris se trouvait au bord de la plage. La marée était basse. Le moment idéal quand on voulait partir à la chasse aux coquillages ou s'esquinter les coussinets... Ces derniers jours, il en faisait une activité quotidienne, espérant trouver en trouver suffisamment pour réaliser quelque chose avec. Quoi ? Il ne savait pas encore. Un collier, un bracelet ou un les fixer sur quelque chose pour faire une petite œuvre. Rien de bien prétentieux, seulement un petit quelque chose qu'il pourrait offrir à l'élue de son cœur. Il avait pensé un moment en faire un pour Sansa mais il douta que ce dernier soit prêt à se vêtir d'anciennes carapaces d'oursin ou d'escargots marin. D'un autre coté, Mairma en perdrait sûrement tout aspect intimidant si elle venait à porter quelque chose de la sorte. Mais peut-être que, dans l'intimité, elle se laisserait passer quelque chose autour du cou ou d'une patte. Cela valait le coup de tenter la chose s'était-il dit.

    Alors qu'il sillonnait la partie de plage la plus proche de la grotte, son regard fut attiré par une lueur. Une flamme s'agitait entre les buissons, juste avant que le sable ne remplace l'herbe verte. Il percevait par intermittence le pelage d'un rouge profond du loupiot. Il comprit rapidement de qui il s'agissait. Mairma lui en avait parlé quelques temps plus tôt. Mais cela ne voulait pas dire pour autant que cet ancien guerrier toxic, devait échapper au traitement réservé aux loups de son âge. Pas de sorties sans surveillance, encore moins nocturne. Il n'aurait le droit de reprendre son poste qu'une fois qu'il serait assez grand. Si jamais il retrouvait sa taille adulte … Il n'avait pas l'air d'avoir prit une longueur de griffe depuis son retour.

    L'interceptant donc dans son élan de vagabondage, il en profita pour lui demander comment il avait échapper aux nourrices cette fois. Elles n'étaient pas encore assez nombreuses, mais à cette heure les choses étaient généralement plus calmes. C'est ainsi que le loupiot lui apprit que quelqu'un était revenu au clan. L'enflammé n'avait aucune idée de qui il s'agissait et il avait profité de l'attroupement pour sortir discrètement. Medhy se demanda lequel des nombreux disparut pouvait être de retour. Peut-être un de leurs enfant, à Mairma et lui. Menaçant de le traîner de force s'il ne rentrait pas immédiatement au clan, l'Alpha prit la direction du clan, précédé par le louveteaux quelque peu grincheux.

    Arrivé à l'entrée de la grotte, il laissa le petit à l'un de ses congénères pour qu'il ne retourne pas en balade. Puis il se dirigea vers l'attroupement. Il n'eut pas de mal à reconnaître la fourrure violette et la chevelure qui lui tournait le dos. Rin … sa petite dernière était rentrée. La joie et le soulagement menacèrent de le faire flancher. Ainsi se reprit-il pour rester fort. Elle regardait l'assemblée autour d'elle et avait apparemment déjà fait ses retrouvailles avec son frère et sa mère. Il regarda à son tour les loups qui les entouraient. Les regards donnaient des avis partagés mais comme toujours, les plus hostiles étaient ceux qu'on remarquait le plus facilement. Sa fille en était-elle un peu déstabilisée ? Il y avait de quoi. Tout comme il comprenait les divers ressentis que pouvaient avoir le clan quant-à son retour soudain, il comprenait à quel point se voir ainsi observé pouvait être troublant. Après tout, quelques années plus tôt, il avait été à sa place … Peut-être sa difficulté à ressentir des émotions l'aiderait à surmonter cette épreuve.

    Il passa près d'elle et lui ébouriffa chaleureusement l'oreille gauche d'un grand coup de langue. Les long discours n'étaient pas nécessaires pour exprimer sa joie de la revoir parmi eux. Il n'avait pas assisté au début de l'attroupement et espérait seulement qu'elle était là de son plein gré et qu'elle resterait parmi eux le plus longtemps possible. D'une voix posée mais qui trahissait quelque peu ses émotions, notamment le fait qu'elle lui avait manqué, il dit :

    « Heureux de te revoir parmi nous ma grande, tu as bien poussé en un an. » Puis plus bas, de telle sorte que les loups autour d'eux n'entendent pas la suite, il ajouta : « Laisse leur un peu de temps. »
Revenir en haut Aller en bas
Chokun
Lutin du Père Noël
Lutin du Père Noël
avatar

Messages : 824
Date d'inscription : 18/04/2013
Age : 18
Pseudo : Smith
Nom(s) perso(s) : Sansa | Camberra |Anarchie | Kayris | Nova | Natsu | Loki | Willow | Dante
Clan(s) & rang(s) : Toxic - Acid - Solitare; Guerrier, Chasseur, Héritier, Omega, Espion, Branleur pros.

MessageSujet: Re: Résurrection [Libre]   Mer 4 Juin 2014 - 22:00


    Le regard de sa sœur se plongea dans le siens, et d'un air distrait, elle lui parla, sans grande conviction. On pouvais voir le dégoût sur le visage de Sansa. Quoi ?! Elle osait râlait alors que elle l'avait laissée seule ? Une haine nouvelle venait de germer en Sans', une haine qui le fit froncer les sourcils. Il n'avait pas à être énervé contre Rin, mais elle l'avait laissée seul ! Tellement seul. Et sans Fawn, le prince aurait sûrement mit fin à ses jours. Alors pourquoi ? Pourquoi n'arrivait-il pas à être heureux ? Du moins, aussi heureux qu'il voulait être. Comme sa mère, qui faillit s'évanouir. Il observa son père s'approcher de la louve, ses parents. Ces mêmes parents qui eux aussi, l'avaient laissés sombrais dans l'ombre. Le mâle gris secoua sa gueule, pour ensuite planter son regard brûlant de nouveau dans celui de sa frangine. Tu te sent mal à l'aise Rin ? Tu peux toujours repartir.. Non, il ne devait pas penser ça, c'était méchant. Mais avait-il envie d'être gentil ? D'être le petit louveteau naïf qu'il était à son jeune âge ? A son jeune âge passé au côté de cette femelle, qui maintenant lui semblait être un ennemie. Le mâle avait faillit montrer les crocs devant sa sœur !

    ❝Ne pars plus sans rien dire. Tss ❞


    Non, ne pars plus sans me prévenir. Il ne supporterait plus une autre disparition de sa frangine. Et même si une haine sans nom venait de s'éveiller en lui, jamais il ne la lâcherais, et il pensait que c'était réciproque. Visiblement pas. Un vide s'était créait dans la poitrine de l'héritier. Et ni le temps, ni l'âge n'avait complétait ce vide. Ce vide provoquait par elle.
    Son regard s'embruma et se plongea dans le vide, dans ses souvenirs, qu'il chassa d'un mouvement de la tête. Sansa se recula, couvant la louve qui maintenant était plus petite que lui, pour s'asseoir au côté de sa meute qui groupait autour de cette folle sur patte. Les sangliers. Un autre souvenir passé auprès d'elle, d'elle et de Mikky. Un éclat de vivacité l'anima, et le loup se leva d'un bout, pour s'approcher de Rin, une mine étrange collé sur le visage, un mélange entre l'inquiétude et le soulagement.

    ❝ Mikky ! Tu l'as vue ?! Il est peut-être avec toi..?! ❞


    Le prince se tordit le cou pour voir derrière elle, mais ne fit que le soleil plonger sur le sol. Dit-moi que tu l'a vu ! Ou est-tu, mon frère ? Toi aussi vas-tu revenir ? Oh ne me laissez pas comme ça ! Je peux pas rester indéfiniment dans le doute. C'était sûrement la faute de Sansa et de Rin si Mikky était parti, la jalousie l'avait peut-être envenimé ? Eh ! Eh ! Donnez-moi des informations..

Revenir en haut Aller en bas
Himi
× Croc d'argent
× Croc d'argent
avatar

Messages : 3244
Date d'inscription : 22/11/2012
Age : 23
Pseudo : HimiKiel
Nom(s) perso(s) : Rokka
Clan(s) & rang(s) : Bêta - Acid /

MessageSujet: Re: Résurrection [Libre]   Jeu 5 Juin 2014 - 0:18



Quel étrange phénomène que de revoir toute ces silhouettes longuement étudiés et pourtant oublié aussi vite. Bien que les principales personnes présentes autour de ce corps svelte fussent les plus familières. Rin aurait aimé savoir rien que pour ce moment ce qu’était la joie, par simple curiosité. Seulement l’expression changeante de son frère ne faisait que la conforter dans son incapacité. Il passait de la joie à un regard haineux et colérique, son absence l’avait sûrement bien plus choqué qu’elle l’aurait imaginé. Et quand bien même elle ne voulait pas le blesser, elle se disait encore qu’elle ne le comprendrait certainement jamais. Enfin la louve n’y pouvait pas grand-chose et au moins, contrairement à d’autres, elle était revenu, par conséquent son absence était à moitié effacée. De la même manière qu’une feuille vierge, elle avait remis les compteurs à zéro pour de nouveau servir en tant que guerrière. Pourquoi le commun des mortels n’arrivait-il pas à comprendre des choses aussi simples et mathématiques ? Pourquoi toutes ces effluves de bonheurs, pourquoi tant d’idéaux, la vie pouvait être si simple mais apparemment pas pour les idiots. Sûrement un sentiment de supériorité avait né en elle de ce simple constat. Seulement une odeur familière vint la tirer de ses pensées puis elle sentit la douce chaleur de la langue de son père se poser sur son oreille. Ces dernières frémirent un cours instant pour remettre son poil grisâtre en place. Elle écouta avec attention son père, toute un océan de sagesse, Rin appréciait fortement ces paroles réconfortantes. Et puis lui aussi avait vécu l’exil, lui aussi avait finalement remis les pattes en ce clan bien trop souvent incompréhensible. Les murmures de Mehdy concernant la foule curieuse firent fermer les paupières de la jeune guerrière. Elle acquiesça sagement comme pour signifier à son père que cela lui passait un peu au dessus. Il la connaissait suffisamment pour pouvoir comprendre même si aucuns liens ne se tissaient réellement entre elle et sa famille. Puis Sansa se recula et revint de nouveau vers elle, une mine étrange lui tordant le visage. Sa question fit réfléchir quelques instants la demoiselle puis elle prit la parole sur ce fameux ton monocorde :

« Heureuse de vous revoir père. »

L’héritière s’assit délicatement puis rabattit sa queue le long de son corps et s’inclina pour le saluer. Sa voix perça de nouveau à travers les murmures :

« Je ne pensais pas que mon départ te causerait tant de soucis Sansa, mais vu que tu n’as pas l’air de comprendre bien vite et je pense que tu ne l’as jamais compris. Je suis née dans ce clan, si je l’ai quitté c’était pour mieux le servir par la suite. Seulement, j’ai jugé plus instructif de partir en ermite pour pouvoir consacrer tout mon temps à mes entraînements. Je n’allais pas l’abandonner à un petit frère si émotif. »

Même si cela ne paraissait pas, la princesse brune faisait un brin d’humour espérant détendre un peu son frère. Quant à la question à propos de Mikky, elle avait bien des choses à dire mais avant qu’il ne lui saute dessus en hurlant, elle s’abstint de lui exposer le fond de sa pensée. Même si intérieurement, elle pensait très fort que ce fameux grand frère ne les avaient jamais aimé et Nao ne devait pas être étrangère à ce sentiment. Rin poussa un long soupir comme agacé de ne pouvoir parler franchement à Sansa puis elle reprit.

« Mikky ? La dernière fois que je l’ai vu, il était sur des terres neutres en présence d’une solitaire mais c’était il y a fort longtemps. Et comme je te l’ai dis plus tôt, je suis partie seule pour le clan. Je n’allais pas suivre notre frère et je ne pense pas qu’il m’aurait laissé le suivre. »

Elle planta ses yeux d’azur dans ceux de son frère, espérant qu’il comprenne. Mais une petite voix dans sa tête lui laissait entendre tout le contraire. Rin quitta enfin les iris de Sansa pour regarder ses parents, savaient-ils quelque chose ? Comprenaient-ils que le lien avec leur première portée était plus que fragile ? Ses paupières se fermèrent à nouveau, la jeune louve réfléchit un instant, écoutant le bruissement des arbres derrière elle, son museau humant la moindre fragrance pour rechercher d’autres connaissances mais rien. Enfin après un petit temps, elle se releva, le port altier qui sied à une princesse. D’une voix claire, elle déclara :

« Père, mère, Sansa, je suis désormais de nouveau ici, si je dois subir un quelconque blâme pour vous avoir laissé derrière, je ne m’y opposerai pas. Je pense que j’ai dis tout ce que j’avais à dire sur le sujet. »

Fière, le dos bien droit, elle avait bien apprit de sa mère et elle était prête à faire ce qu’il fallait pour mériter de nouveau leur confiance bien que cela ait peu de valeur à ses yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résurrection [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Résurrection [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf Reborn :: × Les oubliettes :: × Partie RP-
Sauter vers: