Punk Wolf Reborn


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Forget the War × Mehdy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chokun
Lutin du Père Noël
Lutin du Père Noël
avatar

Messages : 824
Date d'inscription : 18/04/2013
Age : 18
Pseudo : Smith
Nom(s) perso(s) : Sansa | Camberra |Anarchie | Kayris | Nova | Natsu | Loki | Willow | Dante
Clan(s) & rang(s) : Toxic - Acid - Solitare; Guerrier, Chasseur, Héritier, Omega, Espion, Branleur pros.

MessageSujet: Forget the War × Mehdy   Jeu 31 Juil 2014 - 22:50

Écoute la guerre mon fils..

Sansa cours, oui, il cours souvent, car fuir la réalité est plus facile que de l'affronter. Le temps lui manquait. Ses goulées d'air devenaient saccadés, comme forcé. Il luttait pour survivre dans ce monde miséricordieux, mais surtout, pour du temps. La course effroyable du temps, contre lui même, un jeu ou l'on perd souvent, bien trop souvent même.
Le Prince avait grandit, et il grandissait trop vite. Maintenant, il faisait les assemblée au côté de sa mère, oui ce n'était sûrement rien, mais quand on entendait les murmures de ses camarades, disant que vous serez le prochain Alpha, ce n'es pas amusant. Non, quand vous voulez parler tranquillement avec vos amis, que d'un coup, ils se mettent à se plier devant vous, fuyant votre regard, ça à tout d'irritant.
Et c'est pourquoi Sansa courrait, encore et encore, certain disait que c'était pour entraîner les muscles de ses pattes, ce qui n'était pas entièrement faux, car depuis sa vitesse avait légèrement augmenté.
Courir pour vivre, vivre pour courir.

Cette fois encore, des vagues de stress le prirent au tripes, plus puissante cette fois. De la pure Adrénaline. Ses nuits étaient résolues à devenir des courses effrénés en pleine forêt. Ses parties de chasses étaient devenues..dangereuses, il chassait de plus gros animaux, dans des espaces plus dangereux, et son temps libre...non enfaîte, il n'en avait presque plus.
Avant, ses pensées ne tournaient qu'autour de sa belle Fawn, mais maintenant, tout ne tournait qu'autour de ce que les gens pouvaient bien penser de lui.
Ses pattes ne touchaient presque pas le sol tant il allait vite, les arbres étaient tellement tordus entre eux que cela faisait penser à un décor de film. Un rocher, il bondit au dessus, comme si ce n'était qu'un vulgaire cailloux, une crevasse, il fit un magnifique saut tout en agilité, pour retomber agilement de l'autre côté, et tout ça en pensant au pensées mêmes d’autrui sur sa propre personne.

Sansa se mit à courir de plus en plus vite, son pelage gris dégoulinait d'humidité, et avec cette vitesse accumulé, il bondit sur l'arbre le plus épais de la forêt, et le plus haut. De bond en bond, tentant de ne pas tomber, il se percha bien en hauteur, sur une immense branche qui était tellement large qu'elle pouvait faire un petit abri.
Et c'est là que son Glowstick couleur sang se mit à briller, plus fort encore que les autres fois. Une vague de brume noire en sortie, rapide, vive, tranchante, pour former tout autour de lui comme un univers fait de crépuscule. Une foule de silhouette se dessinait autour de lui. Des mirages, mes propres mirages, il reflète ce que je ressens, et ces derniers temps, voilà à quoi ils ressemblent. Des petits yeux blanc, scrutant chacun de ses mouvements, des murmures et des ricanements. Le battement de cœur de l'héritier devint de plus en plus rapide.


« SORTEZ DE MA TÊTE »


D'un hurlement lugubre, Sansa coupa court à sa magie, épuisé, terrorisé, énervé, apeuré. La brume s'évapora, comme un miroir qui se brise. Sa vision se troubla, le prince tangua sur ses pattes et..tomba. Sa chute fut longue, comme s'il luttait pour se débattre. Il percuta une branche qui amortit sa chute, mais de nombreuses plaies recouvraient son corps, qui s'écrasa sur un lit de lichen. Du sang perlait de sa tempe, et son souffle était devenu faible. Qu'avait-il fait.. Ses yeux papillonnèrent un instant. Puis sa vue devint enfin plate et sans flou.

Le Prince était couché là, sur le flanc, trop fatigué pour se relever, et trop terrorisé pour continuer sa course. Des larmes coulèrent dans le coin de ses yeux et un gémissement plaintif sortit de sa gorge. J'ai mal, j'ai peur, j'ai froid.. Que dirait sa meute qu'ils le voyaient comme ça. Brisé. Intérieurement, et maintenant extérieurement.
Difficilement, Sansa ramena sa patte pour la placer sur son museau, cachant son visage trempé de larmes. Que personne ne me trouve, si Fawn passe par là, elle me prendrait pour un fou.. Et comme si les dieux étaient contre lui, une odeur lupin lui brûla le museau.


« ... Papa ... »
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas
Sylag
Lutin du Père Noël
Lutin du Père Noël
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 23
Pseudo : Sylag, gify (pour Maléfique). (anciennement : strife)
Nom(s) perso(s) : Nanaki (Actuellement décédé, veuillez laisser un message, il vous répondra aussitôt qu'posthume) / Halstørklæde (4 ans)
Clan(s) & rang(s) : Toxic, guerrier / Toxic, Assassin (guérisseur).

MessageSujet: Re: Forget the War × Mehdy   Sam 9 Aoû 2014 - 22:43

    Dans un bois colossal,
    tomba un animal.
    Et son cri alarmant,
    fut du père, le tourment.

Une fois de plus, le poète était venu à manquer de support pour y graver les rimes qui lui passaient par l'esprit. Les larges feuilles que portaient les arbres du petit bois étaient parfaites pour cela. Encore verte malgré la chaleur de l'été, elles n'en seraient que moins cassantes. Mais la chute des feuilles n'arrivant que dans de nombreuses lunes, il se devait de fournir un effort supplémentaire pour les atteindre. Bientôt, ses os ne lui permettraient plus de telles acrobaties. Bientôt il serait trop vieux. Bientôt. Mais le plus tard possible. Il lutterait encore contre le temps. Combat vain certe, mais nécessaire pour ne pas se laisser dépérir.

Ainsi se passa le début de sa journée. Prise d'élan après prise d'élan, après avoir pris appuis sur un support pour s'élever, il claquait des mâchoires pour déloger les branches à portées de ses crocs. Une fois à terre, il séparait les feuilles de ces dernières et en faisait un petit tas qu'il transportait sans sa gueule tout en s'enfonçant un peu plus loin dans le petit bois.

La journée avait commencée par un beau ciel cotonneux, mais petit à petit, le temps s'était assombris. Le soleil ne devait pas se coucher avant un long moment mais l'obscurité était de plus en plus oppressante sous le couvert végétal. La pression de l'air annonçait un temps orageux pour la soirée. Il lui fallait rentrer s'il ne voulait pas être dessous quand il frapperait. Il n'en ferait rien...

Un cri venait de retentir non loin. Il aurait reconnu entre tous le timbre de cette voix. Medhy blêmit en un instant. L'instant d'après il s'élançait, délaissant et piétinant sa récolte. Sansa ! Son fils cadet venait de pousser ce hurlement. Et quelle qu'en soit la raison, elle ne présageait rien de bon. Il cessa un temps de penser à ce qu'il avait pu se passer, ne voulant pas envisager les pires situations imaginables. Bientôt il repéra son odeur et pu s'orienter afin de remonter à la source.

« Sansa ! » lança t-il en franchissant un buisson gigantesque, pensant le trouver derrière. Rien. Il reprit sa route et vis son fils quelques mètres plus loin, après un autre taillis démesuré. Il ne pu qu'être ébranlé de la vision qu'il eut alors.

Son cadet était étendu au sol, couvert de plaies et visiblement chamboulé – sans parler du ton qu'il avait employé pour son « papa » qui en disait long sur son envie de le voir ici et maintenant -. Le père tâcha d'ignorer ce dernier point, d'en faire abstraction tandis qu'il s'avançait vers son fils pour examiner l'étendu de ses blessures. Il répéta une nouvelle fois son nom : « Sansa » en réponse, comme si son fils n'avait pas déjà entendu son appel plus tôt.

Aucunes ne semblait provenir d'un autre animal et en apparence, elles n'étaient pas profondes. Du moins, celle qu'il voyait. Qu'en était-il de ce que son fils cachait en restant allongé ?. C'est comme si Sansa avait fait une grosse chute, s'était fait gifler au passage par des branches, en avait brisé et avait atterrit là, sans aucune douceur. Mais en levant la tête, la première branche qu'il aperçu intacte dans l'obscurité grandissante lui parut quasiment hors d'atteinte et celle brisée, bien trop basse pour faire autant de dégâts... Que serait aller faire Sansa là haut ? Il laissa cette question de coté, voyant bien plus urgent à faire que d'assaillir son fils par des questions. Il essaya d'effacer l'inquiétude qu'il ressentait, de prendre une voix paternelle et rassurante avant de parler :

«  Ça va aller, commença-t-il autant pour rassurer son fils que pour en faire de même pour lui même. Peux-tu te lever ? As tu quelque chose de cassé ? »

Il aurait voulu continuer en lui demandant ce qu'il lui était arrivé mais ce retint. Ce n'était pas le moment si disait-il.
Revenir en haut Aller en bas
 
Forget the War × Mehdy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» ENEYA • « never forget where you came from »
» ♥ - Forget Your Past
» || Come save me, unbreak me, cause I just can't forget you ;

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf Reborn :: × Les oubliettes :: × Partie RP-
Sauter vers: