AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Libre] Se mouiller les pattes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feather
× Nouveau né
× Nouveau né
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 17/03/2016
Age : 19
Pseudo : Feather
Nom(s) perso(s) : Carbone
Clan(s) & rang(s) : Chasseur Acid

MessageSujet: [Libre] Se mouiller les pattes    Sam 19 Mar 2016 - 21:22

Il aimait bien cet endroit pour une raison simple : il adorait le paysage. L'hiver, il avait l'impression qu'il était encore plus joli que pendant les autres saisons. La nature dénudée de ses feuilles, de ses fleurs, de ses fruits paraissaient terne et grise, ce qui faisait ressortir les couleurs des minéraux de l'eau. Avec un peu de neige et un certain éclairage, c'était tout les alentours qui prenaient des couleurs même si la source principale restait le lac. Mais aujourd'hui, avec les températures légèrement en hausse, pas un flocon n'habitait le coin et au final, les tours du lac paraissaient bien mornes.
Mais Carbone n'était pas venu ici pour le paysage, enfin, pas que pour ça. Parce que se tourner les pouces sans rien faire devant sa tanière n'était pas vraiment permis, le jeune loup était parti pour faire son boulot de la journée, entre autre, ramener de quoi manger un peu pour éviter de se faire bouffer par un mécontent trop affamé. Enfin, si ces menaces n'étaient que des plaisanteries, mieux valait rapporter quand même quelque chose et c'est sur cette idée là que Carbone était venu jusque ici.

Il y a quelques jours, il avait repéré un couple d'oie sauvage traîné dans les roseaux pourris dont le temps ou des générations plus jeunes n'avaient pas encore dégradé. Le canin soupçonnait l'un des oiseaux d'être blessé, il comptait donc bien profité de cette occasion. Longeant la rive, tout en restant caché dans la végétation, prenant soin de ne pas se laisser accrocher aux ronces, l'animal chercha les oiseaux, ils ne devaient pas être bien loin. Soudain, il dressa les oreilles, là, à quelques mètres devant loin, il entendait caqueter. Elles étaient là, les deux oies, vivant tranquillement leur vie sans se douter qu'un prédateur les cherchait, sans se douter qu'il était là, juste derrière elle.
Le seul problème, c'était qu'elles avaient élu domicile dans un tas de plantes hautes et Carbone ne les voyait pas, il ne pouvait donc pas très bien évaluer la distance qui le séparait des oiseaux et donc bondir directement dessus. S'il se rapprochait trop, il prenait le risque d'alerter les volatiles avec le mouvement des plantes, les oies avaient bien choisi leur repaire. Loin d'être décidé à abandonner, il tenta tout de même d'avancer de quelques pas et de passer la tête entre les hautes herbes. Il ne vit que le derrière emplumé des deux piafs qui s'échappaient sans se presser vers le le milieu du lac, comme si elles le narguaient de pouvoir aller dans l'eau sans trop se mouiller et pas lui.

Si ces oiseaux croyaient pouvoir lui échapper... Parfois, Carbone se révélait être plus déterminé que censé, surtout quand il était le prédateur et que ses proies se foutaient de sa gueule. Sans réfléchir plus longtemps, il s'élança dans l'eau avec le fracas habituelle d'un saut dans celle-ci. Il regretta aussitôt son obstination, la température de l'eau étant plus proche du zéro que de la trentaine de degrés confortables. Il n'y avait plus qu'à croiser les doigts pour qu'il ne tombe pas malade. Bordel, qu'est-ce qu'il pouvait être con parfois ! Les oies, quand à elles, semblèrent enfin le prendre au sérieux et l'une d'elle s'envola, l'autre accéléra juste sa nage. Carbone avait vu juste, l'un des oiseaux était blessé, sa baignade valait le coup alors. Se propulsant du bord avec ses pattes, finissant avec deux trois pulsions en plus, il arriva rapidement sur l'oiseau dont il attrapa une aile. L'oie se débattit, il réussit à essayer de la ramener vers le bord mais celle-ci lui donnait de violent coup de bec. Au bout d'un moment, Carbone lâcha prise... juste avant d'élancer sa gueule pleine de crocs sur le cou de la proie, égorgeant cette dernière, le sang se mélangeant à l'eau aux particules de vase soulever par le combat, aux plumes et aux poils perdus.

Bon, Carbone avait sa proie mais maintenant, il était complètement trempé.


Dernière édition par Feather le Dim 20 Mar 2016 - 19:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luona
× Loup confirmé
× Loup confirmé
avatar

Messages : 1779
Date d'inscription : 23/12/2012
Age : 24
Pseudo : Luona
Nom(s) perso(s) : Selena
Clan(s) & rang(s) : Toxic - Assassin

MessageSujet: Re: [Libre] Se mouiller les pattes    Dim 20 Mar 2016 - 11:33

Fais moi rire!

Selena x Carbone



Aujourd’hui, la belle assassine avait envie de changer d’air. Elle avait quitté les terres du clan pour aller voir celles de l’autre. Elle savait que ce n’était pas vraiment recommandé, mais dans le fond elle s’en fichait. Après tout elle était assassine, et elle savait se défendre. Et puis avant d’être dans le clan, elle se débrouillait très bien seule : enfin seule, façon de parler, mais disons qu’elle ne considérait pas véritablement les loups de son ancienne guilde plus proche d’elle que son clan actuel… Bref. Elle ne pensait pas vraiment devoir justifier tous ses déplacements et il n’était pas toujours inutile de s’informer de ce que faisait les adversaires n’est-ce pas.

Quoi qu’il en soit ce n’était pas vraiment sa raison pour s’éloigner ainsi, mais c’était un prétexte comme un autre. Si elle avait besoin de changer d’air elle ne s’en priverait point si elle voulait s’éloigner un peu et aller embêter les acids elle ne s’en priverait pas non plus. Un fin sourire avait étiré ses douces babine à ces pensées mais elle était aussi là pour se vider là tête. Alors, continuant sa marche, son visage reprit une expression tout à fait neutre tandis que le vide se faisait son esprit en suivant une mélodie inaudible. Elle marchait simplement sans plus penser à rien. Elle était comme dans une sorte de transe ou dans un autre monde. Et rien n’aurait pus à ce instant l’en faire sortir.

Le temps passa, et elle marchait toujours mais elle s’approchait de plus en plus des terres acids. Elle y était même déjà depuis un petit moment. Mais elle ne s’était rendue compte de rien. C’est le son de gerbe d’eau qui la sortit plutôt de sa torpeur. Elle s’arrêta alors avec quelque étonnement de se retrouver là. Elle cligna des yeux puis haussa les épaule en étirant un fin sourire sures ses babines.

Un nouveau bruit d’éclaboussure fit pivoter ses oreilles. Apparemment il y avait quelqu’un qui s’amusait dans l’eau. La princesse sanglante s’approcha alors à pas de loup entre les fourrés et tomba sur une scène assez comique à son sens. Un jeune loup semblait vouloir attraper des oiseaux qui se jouaient littéralement de lui. Un léger ricanement s’échappa de sa gorge devant ce spectacle, mais heureusement le mâle ne semblait pas l’avoir entendu. C’est qu’il était assez bruyant avec ses mouvements dans l’eau.

Elle devait être bien fraiche en plus l’eau à cette saison ce qui donnait au loup des grimaces qui amusèrent assez notre belle princesse noire. Mais ce qu’elle apprécia le plus dans ce petit spectacle se fut le coup de crocs fatal et les gerbe de sang qui se mêlaient à l’eau. Ses yeux scintillèrent d’un lueur particulière à la vue du sang. Voilà c’était ça la vrai beauté enfin presque car le loup restait bien lais lui. M’enfin…

Il était peut être temps de se dévoiler maintenant non ? Oui, mais alors comment faire son entrée pour le coup ? En douceur ou pas ? Elle aurait pu lui sauter dessus et lui chiper sa proie pour l’embêter ça aurait pu être amusant, mais Selena n’en fit rien. Elle choisit une autre approche tout aussi amusante.

Elle vint alors se placer derrière le loup en toute discrétion et s’approcha très près. Puis, elle choisit sans son moment et donnant à sa voix une intonation grave elle lui glissa dans un souffle à l’oreille

« Bouh ! »

Code by Layla
Revenir en haut Aller en bas
Feather
× Nouveau né
× Nouveau né
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 17/03/2016
Age : 19
Pseudo : Feather
Nom(s) perso(s) : Carbone
Clan(s) & rang(s) : Chasseur Acid

MessageSujet: Re: [Libre] Se mouiller les pattes    Dim 20 Mar 2016 - 20:45

Carbone ne comptait pas s'éterniser dans l'eau froide du lac, son oie en gueule, il regagna la berge et un seul sec, évitant de traîner dans les roseaux gorgés d'humidité et dans la boue. Lâchant sa proie au sol, il se secoua tout de suite avec la grâce légendaire du canidé qui sort de l'eau, ce qui lui donna par la suite un air de hérisson mal coiffé puis il entreprit d'essorer sa longue écharpe devenu lourde par sa trempette. S'il n'attrapait pas froid, il avait de la chance. Qu'est-ce qu'il était con d'avoir eu cette idée là, il avait bien envie de se taper un sprint jusqu'au volcan pour se réchauffer un peu tient même s'il doutait que ce soit vraiment efficace. Le mieux restait encore de vite rentrer à la maison et d'aller faire la petite boule au fond de sa tanière. Optant pour cette idée, Carbone se baissa pour ramasser son oiseau mais soudainement, son instinct lui souffla d'être en alerte.
Relevant doucement la tête, ses longues oreilles dressées, cherchant le moindre bruit inhabituel, il scrutait les alentours. Rien, il n'y avait rien, juste le vent qui soufflait dans les roseaux et les branches des arbres voisins, juste les oiseaux qui piaillaient joyeusement, juste le clapotis de la vie dans le lac près de lui mais c'était tout, il n'y avait rien d'autres. Carbone se pencha de nouveau pour récupérer sa proie, ignorant l'atmosphère pesante qui s'était soudainement installer, bien décidé à ne pas s'éterniser ici.

 « Bouh ! »

Le loup Acid sursauta avec un jappement de terreur en entendant ce soufflement grave quoique féminin quand même lui parvenir à l'oreille tel un fantôme farceur qui se serrait glissé derrière lui pour venir le hanter. Carbone fit un bond en avant puis se retourna vivement, sa queue fouettant l'air nerveusement dans le mouvement, pour faire face à... une simple louve. Essayant de calmer les battement de son cœur que l'adrénaline avait fait augmenté, régulant son souffle, le loup gris finit par froncé les sourcils une fois calmé, ses oreilles pivotant à l'arrière du crâne.

« ça, ce n'était pas très sympa. »

Remit de ses émotions, Carbone se mit à identifier un peu plus cette mystérieuse louve fantôme. Elle avait le pelage brun zébré le rayures blanches, une longue queue touffue, des yeux bleus et sa tête était recouverte d'un grand châle bleu également, elle était plus petite que lui d'une bonne tête également mais ça, c'était avec tout le monde, les femelles étant en plus plus petite que les mâles en général, ça n'aidait pas. De multiples cicatrices lui donnaient un air de baroudeuse. Bref, une louve qui semblait effrayante... ou alors Carbone avait son jugement faussé à cause de l'approche plutôt spectrale de la demoiselle. Dans tout les cas, le jeune Acid avait bien remarqué quelque chose qui le gênait dans la présence de la louve mis à part qu'il ne la connaissait ni d'Adam ni d'Eve, une odeur qui n'avait pas sa place sur ce territoire.

« Tu ne devrais pas être ici, Toxic »
Revenir en haut Aller en bas
Luona
× Loup confirmé
× Loup confirmé
avatar

Messages : 1779
Date d'inscription : 23/12/2012
Age : 24
Pseudo : Luona
Nom(s) perso(s) : Selena
Clan(s) & rang(s) : Toxic - Assassin

MessageSujet: Re: [Libre] Se mouiller les pattes    Lun 21 Mar 2016 - 22:57

Ah oui? Alors comme ça je ne devrais pas être là?

Selena x Carbone



Le cri de l’acid ravit les oreilles de la dame en noirs qui ne résistât pas au rire qui remontait dans sa gorge. Son rire était tout à fait moqueur et fier mais qui n’aurait pas rit devant une surprise aussi réussie ? C’était tellement drôle de voir un grand gaillard comme cela réagir de la sorte à un simple « bouh » et se retourner d’un bond. Oh que oui la belle était contente de son coup. Après un court instant, Selena stoppa cependant son rire assez rapidement et reprit son calme, mais son sourire ne disparut pas. Il s’adressa plutôt tranquillement au loup gris avec une certaine convenance et une certaine amabilité. Le masque était de retour et son regard brillait encore d’une malice non feinte.

La remarque du mâle ne l’atteignit pas vraiment mais lui valu une petite réflexion intérieure des plus véritables. Après tout qui avait dit qu’elle était quelqu’un de sympathique ? Personne non? Enfin... elle ne dit rien de tout cela décidant de jouer un autre rôle et elle prit la parole doucement.

« Tu aurais pourtant du voir ta tête ! Je t’assure c’était très amusant !»

Elle finit sa phrase en prenant un air innocent, puis se laissa inspecter en inspectant en retour. Elle faisait donc face à un loup gris avec une échine recouverte d’un pelage plus sombre. Une drôle de queue ornait son arrière train surement la chose qui l’intriguait le plus chez cet individu. Elle se demanda d’où pouvait bien lui venir pareil héritage. Mais elle ne posa pas la question. Il portait une écharpe d’un bleu dur un peu comme la sienne : pour cela elle ne pouvait pas le blâmer, il avait du goût. Et pour finir il avait des yeux d’un vers très clair et perçant. Il avait bien sur aussi son glowstick qui brillait d’une lueur faible pour l’instant acroché à son écharpe. Ses oreilles étaient décorées d’autres bijoux et de quelques plumes. Mais l’inspection passé la remarque du gris cingla à ses oreilles tout aussi ornementées que celles de son congénère voire plus.

Dans sa tête, un sourire carnassier étirait ses babines, alors qu’en réalité, son visage avait une expression un peu perplexe plutôt. Elle hésitât quant à la manière de répondre, au rôle à jouer… Sa longue queue ondula faisant tinter les bijoux qu’elle portait, ses oreilles remuèrent et son regard se chargea de quelque chose de plus sombre. Elle décida de continuer à jouer un peu et prit finalement un air ennuyé. Et après un fin soupir, elle répondit:

« Oh…. Ça ?? Je voulais un peu changer d’air… alors je suis venu voir si le votre était plus intéressant. Et puis si vous savez si bien où je ne devrai pas être peut être sauriez vous aussi où je devrai être non ?»

Elle termina sur un sourire niais tout à fait consciente que ses paroles devaient être étranges et surtout n’avaient peut être pas grand sens pour quelqu’un qui pensait défendre son territoire. Ah les territoires : quelle comédie pour quelque morceau de terre où vivre. Au final ils y vivaient tous sur cette terre quand on y pensait. Peut être que les séparer apportait un certain équilibre ou peu être pas. La question restait à creuser.

Quoi qu’il en soit, elle se demandait comment ce lupin peureux réagirait devant son petit jeu d’acteur niais, mais provocateur si on y regardait de plus près. Pourtant, elle n’avait pas menti; elle venait bien se changer les idées en territoire ennemi. Et il fallait l'avouer, elle avait trouvé un peu de distraction, mais pour combien de temps encore ?


Code by Layla
Revenir en haut Aller en bas
Feather
× Nouveau né
× Nouveau né
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 17/03/2016
Age : 19
Pseudo : Feather
Nom(s) perso(s) : Carbone
Clan(s) & rang(s) : Chasseur Acid

MessageSujet: Re: [Libre] Se mouiller les pattes    Jeu 24 Mar 2016 - 23:00

Face au rire non retenu de la louve, Carbone se vexa. Non vraiment, il se vexa vraiment, ce qui lui fit tirer une sale tronche, oreilles en arrière, sourcils froncés et il faisait la gueule. Mais assez rapidement, elle se calma pour prendre un air de gentille petite louve qui ne faisait que rire à sa plaisanterie, un air qui laissait croire qu'il n'y avait rien de méchant là-dedans. Carbone le crut ça. Si ça la faisait rire après tout. Il restait cependant encore un peu vexé même s'il releva un peu les oreilles.
Cette louve, elle paraissait très étrange aux yeux du mâle gris. Il n'arrivait pas très bien à la saisir, ça arrivait souvent mais chez elle, ça avait un aspect perturbant. Elle paraissait douce et gentille, voir un peu niaise. Elle avait l'air parfait de la louve simplette mais pas bien méchante, cependant, son regard était effroyablement complexe, il exprimait trop de chose pour que Carbone puisse comprendre, trop de chose pour être vraiment qu'une femelle simple mais au final, l'Acid n'arrivait rien à déceler de concret, il ne chercha pas beaucoup non plus et il décida de ne considérer pas l'intrus comme véritablement dangereuse, même si quelque chose en elle, son aura peut-être, lui faisait dresser l'échine.

La louve se mit à parler de nouveau, pour expliquer le pourquoi elle était là. Techniquement, Carbone n'en avait pas grand chose à faire, quelle que soit la raison, elle ne devait pas être sur ce territoire point. Et pourtant le chasseur l'écouta, parce qu'il était une bonne patte quand même et que la femelle avait plus des airs de chaton perdu que d'ours malveillant. Ah si seulement il pouvait lire le post précédent, il verrait qu'on le prenait pour un con. Dans tout les cas, Carbone bugua sur les paroles de la louve.
Hum...Quoi ? Il n'avait pas très bien compris... voir rien compris du tout. Il ne saisissait pas vraiment ce que voulait là Toxic et il n'était pas vraiment sûr qu'il devait prendre cette phrase au pied de la lettre... Parce que sinon il serait bien tenté de répondre par l'évidence en lui disant chez elle et pas chez les autres. Sa longue queue ondula dans l'air, trahissant sa perplexité. Il était un peu perdu. Cette louve venait en terre ennemi juste pour se balader, lui faisait peur, se moquait de lui et lui demandait de lui dire quel était son chez elle... ça n'avait ni queue ni tête.

Carbone soupira, il n'était pas d'humeur à se prendre le chou pour ce genre de chose... il ne l'était jamais d'ailleurs, le loup gris aimait les choses simples et concrètes, passer par quatre chemins avait tendance à le perdre et à l'embrouiller. Il chassa de sa tête toute les questions, les bizarreries, les incompréhension pour s'accrocher aux valeurs sûres : elle n'avait rien à faire ici.

« Je vais te raccompagner jusqu'à la frontière et il vaudra mieux que tu rentres chez toi je pense. Et je te conseille de ne pas réessayer de petites balades ici, il y a des loups qui ne laissent pas passer ce genre de chose. »

Elle avait de la chance d'être tombée sur lui et pas sur un soldat qui aurait pu l'attaquer tout de suite juste parce qu'elle n'avait rien à faire là. Et puis, si elle se faisait attaquer par un ours par exemple et qu'on la retrouvait gravement blessée voir morte chez eux, les toxics pourraient les accuser et déclencher une guerre. Il y avait tant de raison qui faisait qu'aller sur le territoire d'un autre était une mauvaise idée ...
Revenir en haut Aller en bas
Luona
× Loup confirmé
× Loup confirmé
avatar

Messages : 1779
Date d'inscription : 23/12/2012
Age : 24
Pseudo : Luona
Nom(s) perso(s) : Selena
Clan(s) & rang(s) : Toxic - Assassin

MessageSujet: Re: [Libre] Se mouiller les pattes    Ven 25 Mar 2016 - 22:54

Partir? Déjà? Non! Amusons nous encore un peu aller!

Selena x Carbone



Le jeune gris sembla se retrouver assez perplexe voir complètement perdu face à l’assassine et ses niaiseries. Mais son air vexé face à sa farce ne pu que lui plaire d‘avantage. Il faut l’avouer Selena était assez fière d’elle et elle se délecta de sa victoire intérieurement. Elle s’amusa aussi de voir que son petit numéro semblait fonctionner et son visage ne s’en adoucit que d’avantage. Elle l’observa un moment se dépatouiller avec ses propres observations, il fronçait légèrement le museau d’ailleurs, mais ne semblait réussir à voir le vrai du faux chez elle.

Tant de crédulité était un simple bonheur pour la louve noir. Elle se demanda ce qu’elle allait bien pouvoir faire ensuite avec ce simple d’esprit. Mais elle décida d’attendre sagement sa décision en premier lieu tout en faisant cliqueter doucement le bijou à sa queue. Mais le grand mâle ne semblait pas s’encombrer l’esprit plus que ça. Car même si il mit un certain temps à réagir les mots qu’il prononça ensuite firent s’abaisser les oreilles de la belle.

Il était sérieux en plus en voulant la raccompagner. Quel ennui… Les règles, toujours les règles, elle aurait dû s’en douter en même temps. Même pas un petit grain de folie hein ? Mais la belle avec son jeu d’acteur avait encore de quoi faire trainer un peu le jeu en longueur. Et face à la réponse de l’acid elle planta son fessier sur le sol et le regarda avec l’incompréhension la plus crédible qui lui eut été donnée de jouer. Et elle parla en fronçant le museau d’un air contrarié et mécontent :

« Je… mais pourquoi ?? Si je suis venue c’est pas pour repartir tu sais ! «

Elle fit une courte pause puis prit cette fois un air renfrogné et résolut. Ces yeux se plissèrent légèrement, intérieurement elle riait encore et la malice occupait tout son corps. Elle ajouta quelques mots, lançant une sorte de défi à l’acid.

« Mais si tu tiens tellement à m’amener quelque part tu n’as cas m’y porter ! Compte pas sur moi pour bouger de là ! »

Sur ces mots elle releva fièrement son museau et fit comme si elle boudait clairement le loup à l’écharpe bleue. La situation était d’un absurde et d'un comique, mais dans le fond, cela amusait grandement notre assassine de jouer la cruche sotte et bornée. Elle se demandait seulement combien de temps elle pourrait encore tenir le masque. Et puis les risque inutile de vous préciser qu’elle s’en tamponnait le coquillard n’est-ce pas ? En tout cas elle avait trouvé une bonne distraction quand même entre deux missions. Et elle s’amusait véritablement ; chose assez rare en vérité si l’on exceptait les moments où elle créait ses « toiles ».

Code by Layla
Revenir en haut Aller en bas
Feather
× Nouveau né
× Nouveau né
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 17/03/2016
Age : 19
Pseudo : Feather
Nom(s) perso(s) : Carbone
Clan(s) & rang(s) : Chasseur Acid

MessageSujet: Re: [Libre] Se mouiller les pattes    Sam 2 Avr 2016 - 21:02

Face à sa réponse, la demoiselle mit ses oreilles en arrière, visiblement mécontente de la décision mais que pouvait-il proposer d'autre ? Elle n'avait rien à faire ici qu'elle le veuille ou non. Si un soldat venait à se pointer, il n'essayerait pas de la virer avec des mots mais bien avec des crocs. La violence, ce n'était pas trop le truc de Carbone et s'il pouvait éviter d'en arriver là, ça l'arrangerait bien. Cependant la Toxic ne semblait pas être de cet avis là.
La louve refusa catégoriquement de bouger et pour renforcer ses dires, elle s'assit, avec la nette intention de rester. Carbone ouvrit la gueule face à cette scène mais incapable de répondre ou de faire quoi que ce soit d'autre, il la referma, buguant intérieurement sur un [i]mais mais mais ;w;[/img]. En plus elle avait l'air vexée de se faire chasser ainsi et Carbone ne savait plus vraiment comment réagir, restant planter là sans rien faire, laissant sa pause à la femelle qui repris cependant bien vite avec un air assez joueur. La Toxic se comportait comme un louveteau et laisser le mâle gris dans la perplexité, il ne savait pas comment réagir.
La demoiselle le mit au défi de la bouger de lui-même en la portant. Oh alors ce n'était que ça qu'elle voulait ? Bien sûr pas être portée mais «jouer » un peu grâce à quelques conditions enfantines ? Ou alors elle se moquait encore de lui. Carbone haussa les épaules, au final, ça revenait au même. Soit il lui montrait de quoi il était capable, soit il la prenait dans son propre jeu.

« Si tu insistes »

La femelle lui faisait à demi dos, le museau levé et boudeuse. Carbone ne comprit pas vraiment pourquoi elle était obligé de surjoué autant mais considéra que ça devait juste être un truc de fille. Dans tout les cas, le mâle gris en profita pour plonger sur elle et lui attraper la peau du coup, profitant ainsi de sa grande taille pour la soulever. Il ne serrait pas fort les crocs, il ne comptait pas du tout lui faire mal mais si elle voulait jouer les louveteaux alors il la porterait comme un louveteau, voilà. Bon, le fait que la demoiselle soit une adulte, malgré la grande taille de Carbone, ses pattes arrières touchaient encore aisément le sol, même sur l'arrière train lui, l'avait quitté. La porter comme ça n'était pas du tout pratique et fort inconfortable probablement pour les deux loups. Le chasseur se demandait alors si ça n'aurait pas été mieux de la prendre sur son dos mais plonger sous le ventre de l'inconnue pour la hisser sur lui, il n'aurait jamais eu l'audace de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Luona
× Loup confirmé
× Loup confirmé
avatar

Messages : 1779
Date d'inscription : 23/12/2012
Age : 24
Pseudo : Luona
Nom(s) perso(s) : Selena
Clan(s) & rang(s) : Toxic - Assassin

MessageSujet: Re: [Libre] Se mouiller les pattes    Mar 5 Avr 2016 - 0:53

Quelle force! Et si nous jouions encore un peu?

Selena x Carbone



La gueule entrouverte de son nouveau compagnon de jeu la fit bien rire intérieurement si bien qu’elle lui afficha un nouveau sourire bien large qui continuait à jouer de son innocence. Elle attendait toujours qu’il réponde à son défi. Ou c’était bien ça dans le fond elle voulait s’amuser un peu.

Après tout elle n’avait jamais eut véritablement d’enfance. On lui avait voler la sienne il y a tellement longtemps qu’elle ne savait parfois plus ce que c’était, mais le masque lui permettait visiblement d’y remédier dans cet situation précise. Et elle ne pouvait pas nier que cela avait quelque chose de plaisant. Et puis elle avait trouvé un si bon partenaire de jeux qu’en profiter encore un peu lui fit du bien.

Elle se moquait aussi de lui quand même, mais elle en profitait clairement.

Le grand mâle répondit enfin à son défi et céda à son jeu pour son plus grand plaisir. Sa queue remua vaguement. Et elle tourna véritablement son regard vers lui. Mais fut assez surprise par son agilité et aussi sa force. Car elle ne s’attendait pas vraiment à ce qu’il la prenne par la peau du coup comme un louveteau. Elle lâchât d’ailleurs un petit hoquet mais ne résistât pas.

Elle se demanda vaguement comment un tel loup pouvait être un tel bisounours alors qu’il avait le potentiel pour être tellement plus destructeur. Et le pire c’est qu’il arrivait à la soulever même si elle touchait encore presque le sol. Quoi qu’il en soit la toxic se laissa vraiment faire après tout s’était le but du jeu. Elle était alors dans une position des plus improbable et pas forcement des plus confortable mais cela lui arracha un rire léger. Et elle commenta cette action très simplement en expriment son admiration

« He béh ! Quelle force ! J’aurai jamais penser que tu me porterais de cette façon ! Ahah C’est amusant, mais j’avouerai que ce n’est la position la plus confortable pour moi. Ça t’embêterai de changer ?»

L’assassine continua à rire doucement et comme amplifier ses dire se tortilla doucement pour finir par échapper à la prise de son porteur. Elle roula doucement dans le sol humide salissant son pelage sombre et couvert de cicatrices assez nombreuses. Elle se redressa dans le mouvement avec souplesse et chercha le regard du gris.

« Porte moi vraiment pour voir ce que ça donne… aller !! S’il te plait !! »

Elle fit les yeux doux continuant dans le thème du louveteau qui fait son caprice et laissa sa queue remuer assez vivement tandis qu’une mèche de cheveux venait couvrir un de ses yeux. Sa tête se pencha sur le coté elle souhaitait évidement que le jeux dure un peu plus longtemps et puis pourquoi pas en apprendre un peu plus sur ce loup pendant le jeux non ? Toute information était toujours bonne à prendre après tout. Elle leva les yeux en l’air réfléchissant assez rapidement puis ajouta avant que la prochaine action se déroule et avec un ton enjoué :

« Oh avant de continuer moi c’est Selena et toi ? »

Code by Layla
Revenir en haut Aller en bas
Feather
× Nouveau né
× Nouveau né
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 17/03/2016
Age : 19
Pseudo : Feather
Nom(s) perso(s) : Carbone
Clan(s) & rang(s) : Chasseur Acid

MessageSujet: Re: [Libre] Se mouiller les pattes    Ven 13 Mai 2016 - 21:35

[désolée du temps de réponse, j'ai été très prise et pwr ne m'inspirait plus du tout ;w;]

La demoiselle s'amusait mais lui pas vraiment. Carbone craignait vraiment qu'un autre Acid se pointe et le surprenne à faire on ne savait trop quoi avec une louve de la meute d'à côté. Défendre la Toxic serait impossible, des poils allaient voler et lui devrait ensuite expliquer pourquoi il n'avait pas viré cette intrue à coup de crocs. Quoique la naïveté insouciante dont elle faisait preuve depuis le début devrait la sauver, Carbone ne lui trouvait rien de bien dangereux.
Se plaignant de la position inconfortable, la demoiselle remua un peu pour se libérer, ne cherchant pas à la garder prisonnière, le grand loup gris ouvrit la gueule pour la relâcher. Elle roula au sol, ne réceptionnant pas sa soudaine liberté même si la posture de maladresse donnait l'impression aux yeux du mâle Acid à un chaton faisant l'imbécile pour réclamer une caresse. D'ailleurs quand la louve se releva, ce fut pour quémander une nouvelle chose, qu'il la porte pour de vrai, le tout accompagné d'un regard doux et l'expression enfantine. Carbone soupira en levant les yeux au ciel, il était trop gentil et ne résistait à aucun caprice, à celui-ci non plus d'ailleurs.
Elle lui offrit un nom, la demoiselle se nommait Selena et demandait en retour de connaitre le sien avant de continuer à "jouer". Le grand gris ne lui offrit pas ce luxe, il passa sa tête sous le ventre de la Toxic, quoiqu'un peu gêné de l'action, ça ne devait pas se faire de passer sous les louves comme ça, puis il se redressa pour avoir Selena sur le dos, la stabilisant un minimum en jouant un peu des épaules, il fallait éviter qu'elle ne tombe. Redressant la tête une fois la stabilité vérifié, il fit un teste de quelques pas pour s'assurer que tout restait stable

« Je m'appelle Carbone. »

Il n'était pas certain que sympathiser autant avec une ennemie soit très futé, le mâle gris jeta un coup d'oeil aux alentour, vérifiant s'il n'y avait aucun son suspect, ni même l'odeur d'un camarade puis finalement, il estima qu'ils étaient vraiment seuls et Carbone se dirigea donc vers la frontière Acid, bien décidé à y déposer la demoiselle de l'autre côté.
La présence de la louve sur son dos le réchauffait. Il ne fallait pas oublier qu'il avait fait trempette quelques instants plus tôt et qu'il restait relativement humide. Finalement, la petite balade de Selena et ses caprices avaient un avantage, avec cette petite couverture vivante, il n'attraperait peut-être pas de rhume
Revenir en haut Aller en bas
Luona
× Loup confirmé
× Loup confirmé
avatar

Messages : 1779
Date d'inscription : 23/12/2012
Age : 24
Pseudo : Luona
Nom(s) perso(s) : Selena
Clan(s) & rang(s) : Toxic - Assassin

MessageSujet: Re: [Libre] Se mouiller les pattes    Jeu 2 Juin 2016 - 0:05

Petit chat innocent profite de son moment

Carbone x Selena



Le grand mâle semblait stressé ce qui pouvais être compréhensible de son points de vu à lui mais Selena n’y prêtait pas vraiment attention quand au fait qu’on la découvre dans cette situation et bien si jamais cela arrivait et bien elle aviserait. Peut être que ses talents de comédiennes lui serviraient encore d’ailleurs.

Mais pour une fois dans sa vie Selena s’amusait et entretenait une relation presque fraternelle avec un autre loup. C’était assez agréable il fallait bien l’avouer et elle voulais en profiter encore un peu il fallait la comprendre un peu elle aussi. Elle qui n’avait connu que la souffrance le sang, et le fait de se battre pour survivre s’amuser pour une des première fois de sa vie. Cela la changeait vraiment même si elle jouait un peu la comédie.

Elle savait bien qu’elle embêtait ce pauvre bougre au grand cœur d’autant qu’il accédait à chacune de ses demandes, mais c’était bien trop amusant. Elle fut un peu surprise néanmoins de la manière dont il s’y prit pour la prendre sur son d’eau et laissa échapper un petit hoquet avant de se raccrocher comme elle le pouvait à son compagnons de jeu pour ne pas tomber encore une fois mollement sur le sol terreux. Pour cela elle entoura le large cou de l’acid de ses pattes fines et musclée et tenta de caler ses postérieurs dans un équilibre stable, mais précaire.

Il fit quelque pas et lui donna finalement lui aussi son nom. La belle étira ses babines en un joli sourire et déclara simplement.

« Et bien enchantée de te connaître tu es vraiment quelqu’un de serviable et gentil en tout cas ils ont de la chance. »

Le corps encore humide du mâle rafraichissait la noire, mais elle sentait aussi sa chaleur ainsi posée sur son dos. Et encore une fois c’était loin d’être désagréable. La belle laissa même sa tête aller sur le coté et pendant un court instant elle profita du voyage gratuit sans dire un mot elle profitait simplement. Puis au bout d’un moment elle se redressa légèrement et approcha son museau des larges oreilles du gris et demanda étonnement doucement

« Dis Carbone tu vas vraiment me porter jusque là frontière là bas ? »

Elle continuait à jouer l'innocente cela lui allait tellement bien aujourd'hui et pus elle était tombée sur quelqu'un d'adorable et pour une fois qu'elle était de bonne humeur elle pouvait en profiter que demander de plus? Cela ne durerai pas, mais c'était un moment assez mémorable même pour elle. Cela la fit sourire encore une fois et elle se laissa aller à nouveau.

Code by Layla
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Libre] Se mouiller les pattes    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Libre] Se mouiller les pattes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Torok ✖ Le chat qui n'aimait pas se mouiller les pattes.
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf Reborn :: × Les oubliettes :: × Partie RP-
Sauter vers: