Punk Wolf Reborn


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une situation ennuyeuse (Ezhekiel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luona
× Loup confirmé
× Loup confirmé


Messages : 1779
Date d'inscription : 23/12/2012
Age : 24
Pseudo : Luona
Nom(s) perso(s) : Selena
Clan(s) & rang(s) : Toxic - Assassin

MessageSujet: Une situation ennuyeuse (Ezhekiel)   Jeu 9 Juin 2016 - 12:43

Une situation ennuyeuse
Avec Ezhekiel
L’assassine n’aimait pas cette situation, cela lui donnait l’impression d’étouffer. Déjà qu’elle n’était pas forcément très sociable. On l’obligeait à rester avec tout un tas d’idiot rassemblés au même endroit comme dans un genre de quarantaine. Et puis elle savait déjà qu’elle n’était pas très appréciée par un certain nombre des loups qui étaient cloitré ici. Tout comme eux elle était coincée ici mais cela la contrariait considérablement. Et puis elle ne pouvait plus faire ses jolies toiles en toute impunité. Franchement elle en venait presque à ce demander ce qu’elle faisait là.

Un soupire traversa ses babines, tandis qu’elle se laissait vagabonder non loin du marécage. Le genre d’endroit sombre et glauque que la tueuse savait apprécier. Enfin glauque ce marécage était sûrement moins glauque que l’île funèbre, mais tout de même.

Au moins de ce coté là de l’île il y avait moins de monde et c’était tant mieux car globalement notre toxic n’aimait pas spécialement les gens et pour dire tous ne sont que plus laid les uns que les autres. Alors s’éloigner de tout ça ne lui ferait que du bien. La belle se posa alors tranquillement au bord du lac laissant ses pattes teintées de jolies couleurs rouges effleurer l’eau calme et lisse du lac qui bordait le marais.

Elle ramena sa queue contre ses postérieurs et songea que tout ceci n’était qu’une vaste mascarade. La rage hein, n’était ce pas plutôt l’occasion de combattre et de s’exposer au danger ? Ces pleutres n’avaient le gout de rien vraiment. Ne serai-ce pas une bonne idée que d’éliminer les contaminés et d’éradiquer de la sorte cette maladie ? Cette idée lui plaisait à elle même si elle était dangereuse le challenge ne lui faisait pas peur. Mais elle avait donné ses service à se clan qui l’avait recueillis lorsqu’elle avait failli mourir pour la énième fois. Rester cloitrer ici et se reposer sur les guérisseurs ne résoudrait pas tout.
Enfin après tout ce n’était pas réellement son problème à elle.

La noire grinça cependant des dents, frustré d’être ainsi bridé dans son élan et de ne plus pouvoirs exercer son art l’air de rien. Personne ne la comprenait vraiment de toute façon. Mais cela la faisait souffrir aussi un peu d’un autre coté. Elle s’embourbait dans sa solitude et sa colère le plus souvent. Et cela commençait a faire un moment.

Son châle bleu glissa alors jusque sur ses épaules sans qu’elle ne réagisse. Une brise légère venait faire onduler son pelage meurtris et souillé par de nombreuses cicatrices. Signe de ses nombreux combats. Sa patte blessée lors d’une confrontation avec une idiote avait été pansée. Le calme régnait ici et il était bienvenu aux oreilles de notre sombre louve. Elle essayait alors de se détendre et de méditer lorsqu’elle ressentit un mouvement proche.

Elle tourna alors la tête, plissa les yeux, et étira ses babines en un fin sourire avant de saluer la silhouette sombre qui approchait le plus simplement du monde sans pour autant bouger ou montrer quelconque signe.

« Bonjour… »
© codé par Michouille


Dernière édition par Luona le Jeu 9 Juin 2016 - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
O-Shana
× Louveteau
× Louveteau


Messages : 134
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 21
Pseudo : O-Shana
Nom(s) perso(s) : Ezhekiel [4ans 25/03/16] / Skhäa [6mois 05/01/13] / Suzu [11mois 31/07/13]
Clan(s) & rang(s) : Assassin ○ Acid

MessageSujet: Re: Une situation ennuyeuse (Ezhekiel)   Jeu 9 Juin 2016 - 17:18

Situation ennuyeuse



J'avançais sans but précis. En réalité, je ruminais trop les évènements récents pour porter un véritable intérêt à ce qui m'entourait, et à l'endroit où je me dirigeais. L'important pour moi à l'heure actuelle était bien moins concret que ce bout de terre : mon avenir se brouillant un peu plus à chaque instant. A quoi pensaient-ils ? Plus je réfléchissais et moins je trouvais leur solution convaincainte en plus de nous mettre, pour certains, dans une situation plus qu'obscure et incertaine. Une pause avait été annoncée dans ce dialogue, probablement le temps que les nouvelles se répendent, de la même manière que la rage nous avait tous frappé.
Maladie sortie de nul part, ayant entraînée de lourdes pertes au sein des clans. Alors évidemment, c'était compliqué, et le fait que nous ayions atterris tous ici n'améliorait pas les choses. Cependant à mon humble avis, leur proposition c'était du vent et une nouvelle source de problèmes. Cela étant dit, je me rendis compte qu'une chaleur douce se diffusa sous mes coussinets. Je baissais le regard, et vis qu'inconsicemment je m'étais dirigé vers un bout de plage. D'autres loups n'étaient pas loin, profitant du temps clément. Cette scène me mit un coup au moral. Mossade. Voilà le sentiment qui me caractérisait à l'heure actuelle. Il était étonnant que je me sois retrouvé ici. Soit mon instinct de survie déconnait, soit mon mal-être tentait de me faire comprendre qu'il fallait que je trouve du réconfort au près d'individus. Dans les deux cas, je me refusais à y croire. Je me détournais vivemment et me dirigeais vers l'intérieur des terres sans plus de cérémonies.

Les arbres dissimulèrent la majorité des rayons de soleil, ne laissant passer que quelques filets au milieu de cette étendue d'ombres et de volumes. C'était agréable, retrouver ce genre d'atmosphère me permettais de rester dans cette bulle, cette instance personnelle dans laquelle j'ai pris l'habitude de m'ancrer. Un brin associal, n'est-ce pas de cette manière que l'on caractérise les comportements qui poussent à fuir les autres par manque d'envie de communication ? Enfin peut importait en réalité, tout ce qui comptait c'était que je ne me voyais pas aller taper la causette avec un gentil toxic tout beau tout innocent. Rien que l'idée me donne des frissons en réalité. Jamais cette coopération ne pourra fonctionner.

Une fois de plus, ce fut la sensation sous mes pattes qui me fit baisser la tête. Je m'étais enfoncé sur une trentaine de centimètres dans une eau trouble et qui ne m'inspirait que très peu. Je regardais autour de moi et me frappais mentalement. Je devais vraiment être à l'ouest pour me ballader aussi insconsciemment dans des lieux que je ne connaissais même pas réellement. Cela ne me ressemblait pas, il fallait que je me reprenne et le plus vite serait le mieux. Une intermède bienvenue dans cette réflexion m'apparue sous forme lupine.
Une femelle se tenait non loin de moi, sombre au regard rougeoyant. Ne l'ayant jamais vue auparavant, j'en déduisis qu'il s'agissait d'une toxic. Bien ma veine. Son expression me figea un instant. J'eus l'impression de voir un double du reflet de ma personne, apperçu quelques instants plus tôt dans l'eau marécageuse. Enfin, le sourire en plus, bien qu'il ne me sembla pas du tout sincère et naturel. Dans tous les cas, peut-être que cette similitude qui me conforta dans l'idée de rester un peu, le fait est que je pris la peine de lui répondre.

"Bonjour. Serais-tu en train de te demander à quelle sauce tu seras manger petite louve ?". Ma voix de tenor, profonde et un brin suave, parut raisonner dans cet espace silencieux. Je m'assis non loin d'elle et enchaînais d'un ton beaucoup plus sombre. "Enfin, je présume qu'à cet instant précis, nous nous posons tous plus ou moins cette question...".

Le levais le museau vers le feuillage des hauts arbres, et sentis une lassitude profonde m'envahir. Mon monde s'écroulait, et je ne pouvais rien faire pour l'en empêcher. Tant d'impuissance m'inssuportait.


Code © Adrenalean sur Four Seasons



Dernière édition par O-Shana le Ven 10 Juin 2016 - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://o-shana.deviantart.com
Luona
× Loup confirmé
× Loup confirmé


Messages : 1779
Date d'inscription : 23/12/2012
Age : 24
Pseudo : Luona
Nom(s) perso(s) : Selena
Clan(s) & rang(s) : Toxic - Assassin

MessageSujet: Re: Une situation ennuyeuse (Ezhekiel)   Ven 10 Juin 2016 - 15:06

Pffftt Moi ce que j'en pense....
Avec Ezhekhiel
Selena laissa la sombre silhouette s’approcher sans bouger gardant son sourire énigmatique collé aux babines, du moins pour le moment. Elle remarqua évidemment et sans peine le glowstick de ce sombre personnage qui approchait. Elle s’en accommoda bien vite après tout n’étaient-ils pas tous là pour s’allier contre la maladie ? Cela là faisait bien rire, mais elle n’avait pas véritablement le choix.

La première remarque de cet individu la fit tiqué et eut pour effet de lui faire étouffer un grognement en entendant ce qualificatif qui n’avait rien à faire là. Petite louve hein? Elle lui en donnerait des petites louves tien si elle le pouvait. Néanmoins pour cette fois elle essaya de ce contenir en laissant ses oreilles s’abaisser légèrement de mécontentement. Elle observa alors un instant son vis à vis avant de daigner lui répondre: noir et orange, tout comme elle, il avait une sorte d’écharpe autour du coup mais plus concrètement il avait une aura que la noire ne connaissait que trop bien et qu’elle reconnaissait entre toute. Comme elle il était un assassin cela ne faisait aucun doute. Elle avait suffisamment grandit avec eux pour en devenir une alors en reconnaître un n’était pas bien difficile en soit.

La belle avala alors sa salive et passa sa langue sur ses crocs machinalement avant de répondre à son interlocuteur du moment sans cacher son agacement envers la situation actuelle.

« Pas spécialement non… Et qu’ils essayent seulement de me manger à une sauce ou une autre, de leur laideur j’en ferais de beaux tableaux. Le problème n’est pas là. Il est plutôt que je suis enchainée à mon clan, car j’ai une dette envers eux. S’il ne tenait qu’à moi, je me passerais bien de tout ça et vivrait ma vie en solitaire. Leur histoire ne m’intéresse pas spécialement et même si je ne suis pas spécialement en joie avec ce qu’ils nous proposent je dois m’adapter à eux. »

La belle fit une courte pause plongeant sont regard ensanglanté dans celui plus ambré de son collègue en quelque sorte avec un léger sourire carnassier puis elle reprit

« Vous voyez ils parlent d’une solution qui pour moi n’en est pas une, et qui risquent selon moi d’apporter plus de problème que d’en régler. Après ce n’est pas spécialement mon problème et si jamais ça dégénère je serais certainement la première à me réjouir d’un bain de sang. Nous verrons bien ce qu’il se passera. Mais si vous voulez mon avis je pense plutôt qu’on devrait éliminer les contaminés plutôt que de rester cloitré comme des moutons apeuré. Bien sur ce n’est pas sans risque mais la solution ne peut pas tomber du ciel comme ça et surtout je n’aime pas rester inactive trop longtemps cela ne me vas pas. Je préfère donc m’imaginer des scénarios où j’y trouverai mon compte. »

Elle arrêta son exposé là. Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle avait parler si franchement mais après tout entre assassin peut-être qu’on pouvait se comprendre. La belle était néanmoins un peu frustrée ; elle labourait d’ailleurs le sol meuble de ses griffes nerveusement. Il faudrait qu’elle s’échappe de cette île emplie de tous ces loups plus laids les uns que les autres ou elle deviendrait folle. La foule n’était vraiment pas bonne pour elle, cela la rendait malade. Alors déjà qu’elle n’était pas très sociable et détestée par un certain nombre d’entre eux ce rassemblement ne l’enchantait vraiment pas. Et même si elle n’était pas forcément fermée à la rencontre, elle restait une louve incomprise à laquelle personne n’accordait de compassion. Alors personne ne mériterait la sienne non plus. Malgré tout ça elle avait réussit à s’adoucir auprès de quelques rares personnalités qui avait su mieux s’y prendre avec elle. Enfin bref tout ça pour dire que Selena restait une louve bien solitaire. Mais peut être que cette rencontre ci serait intéressante. Elle était d’ailleurs bien curieuse de voir comment l’acid réagirait. Laissant cette fois la terre tranquille, elle gratouilla une de ses cicatrices sans touchée à sa pattes encore bandée et laissa sa queue glisser derrière elle dans une jolie ondulation. Elle ne se souciait pas de ses chaleurs plus que ça, si quelqu’un tentait quoi que ce soit sans son accord il n’en sortirait clairement pas indemne et elle s’en assurerait personnellement.
© codé par Michouille
Revenir en haut Aller en bas
O-Shana
× Louveteau
× Louveteau


Messages : 134
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 21
Pseudo : O-Shana
Nom(s) perso(s) : Ezhekiel [4ans 25/03/16] / Skhäa [6mois 05/01/13] / Suzu [11mois 31/07/13]
Clan(s) & rang(s) : Assassin ○ Acid

MessageSujet: Re: Une situation ennuyeuse (Ezhekiel)   Ven 10 Juin 2016 - 16:40

Situation ennuyeuse


Je me rendis compte que cela n'avait pas été une mauvaise idée de garder une distance de sécurité. Je vis la sombre louve prendre un air outré après mon entrée en matière, du genre TuMéritesLeFouetImpudent. Cela dit, je n'avais pas véritablement été très diplomate sur ce coup. Comme sur tous les autres en réalité, je ne peux pas me voiler la face à ce sujet. Surveillant son attitude du coin de l'oeil au cas où la donzelle daigne me lacérer violemment, je pus constater qu'elle avait l'air de se maîtriser. Un petit sourire en coin nacquit sur mon visage de voyou. Je devais admettre qu'elle paraissait plutôt intéressante à analyser et persécuter.

Dans un premier lieu, le fait qu'elle exerçait un rang demandant de la violence sautait au yeux. Ses cicatrices et ses bandages parlaient pour elle, mais plus que cela il y avait au fond de ces yeux rouges, quelque chose qui hurlait que le manque d'activité actuel lui rongeait l'esprit. En prenant le temps d'y réfléchir un instant, je me dis que si je parvenais à déceler cela, c'était probablement parce que je portais la même expression dans ces heures sombres.
Et dans un second temps, elle avait un sacré selfcontrol. Malgré la période des chaleurs, elle ne paraissait pas affectée. Alors même que sur la plage les louves se détendaient en se laissant mener par leurs bas instincts, celle en face de moi se comportait comme si de rien n'était. Intéressant, il était rare de croiser de telles femelles de nos jours. Pour un peu je me serai incliné.

Je l'observais tandis qu'elle se calmais, et tiquais quand je la vis passer un coup de langue sur ses crocs. Elle l'avait fait involontairement, et ne savait probablement pas que c'était totalement alléchant. Tout cela me donnait envie de l'embêter, mais sa tirade me coupa dans mon idée de jouer avec le feu. Ce qu'elle débita me souffla. Peut-être par la sincérité et l'émotion qu'on y sentait, peut-être à cause du sens de ce qu'elle racontait, ou peut-être encore parce que je comprenais plus ou moins ce qu'elle ressentait. Les raisons étaient multiples en réalité. Puis ses yeux maudits me fixèrent, et je fut happé une fois de plus dans un mélange de respect, d'envie de jouer avec le sourire pleins de promesses meurtrières qu'elle portait fièrement. Il était presque dérangeant, en réalité, de croiser quelqu'un qui nous renvoie notre propre image. Cette sensation étrange de découvrir que nous ne sommes jamais seuls dans une situation donnée, mais que d'autres cas existent, méconnus de notre cercle fermé de connaissances.
Je ne savais pas vraiment comment réagir à sa vision des choses. Devais-je lui partager ce que j'avais pu énumérer dans ma tête depuis le discours ? Jouer franc jeu au risque de me faire planter dans le dos plus tard ? La nervosité commença à me titiller les pensées. Ma queue fouetta l'eau, je m'étirai, et optais finalement pour la solution de dialogue. Après tout, ce n'est pas comme si j'allais pouvoir en parler à grand monde dans mon clan donc, pourquoi ne pas me tourner avec une toxic ? Je rejetais ma tete en arrière, fermais les yeux et me mis à ricaner. Je laisser ce rire jaune mourrir dans ma gorge avant de me lancer.

« Je dois admettre que tu ne me laisses pas vraiment grand chose à ajouter. Depuis que les alphas on parlé je me dis que la cohabitation est déjà compliquée, alors ce qu'ils proposent ne pourra jamais réellement se mettre en place. Ce ne sont que des idéaux, des espoirs dans une situation critique face à laquelle ils se retrouvent avec peu de marge de manœuvres. » Je rouvris les yeux et plongeais mon regard doré dans ces yeux rouges, pleins de secrets et de ressentiments. « L'inactivité nous ronge, je pense que ni toi ni moi ne sommes faits pour attendre sagement que les problèmes nous assomment. J'aime mon job, j'aime ça et j'en ai besoin. Ca peut paraître malsain et démontrer un manque d'équilibre mental, mais le fait est que je suis doucement en train de devenir dingue à force de me prendre la tête sur ce qu'il va advenir de nous tous. Sur ce que JE vais devenir. Si tu trouves quelque chose à faire, je te serai gré de faire tourner l'information. »

Je m'arrêtais de parler et détournais les yeux. Bon sang. A quand remontait la dernière fois que j'avais pris le temps d'autant parler à quelqu'un ? Je m'étais renfermé comme une huitre, bientôt on finirait par me retrouver à marmonner tout seul si je continuais. Je lâchais un soupir et me remis à la guetter du coin de l'oeil.
« C'était toi lors du discours n'est-ce pas ? Je pense que tu pourras attendre longtemps la réponse à tes réclamations, ils n'en ont pas à te donner... que cette situation est frustrante bon sang ! ». Ma queue fouetta l'eau une fois de plus, et je me rendis compte que je l'avais éclaboussée au passage. Oups ?


Code © Adrenalean sur Four Seasons

Revenir en haut Aller en bas
http://o-shana.deviantart.com
Luona
× Loup confirmé
× Loup confirmé


Messages : 1779
Date d'inscription : 23/12/2012
Age : 24
Pseudo : Luona
Nom(s) perso(s) : Selena
Clan(s) & rang(s) : Toxic - Assassin

MessageSujet: Re: Une situation ennuyeuse (Ezhekiel)   Ven 10 Juin 2016 - 19:47

Ne sommes nous pas dans le même cas?
Avec Ezhekiel
Le jeune mâle sembla satisfait d’avoir garder un peu ses distance dans un premiers temps aux vu de son propre comportement. Et la belle n’en pensa pas moins. Rira bien qui rira le dernier comme on dit. Néanmoins elle subit l’inspection retour de son congénère sans broncher plus que cela. Ce n’était qu’une formalité parmi d’autres après tout. Il sembla tiquer pourtant à un moment donné. La noire luis jeta un regard curieux sans comprendre. Il est vrai qu’elle n’avait pas forcément conscience de ses gestes machinaux ou autres tics qu’elle pouvait avoir. En même temps c’était un peu le principe des tics non ? Mais elle fut à son tour satisfaite de voir que sa tirade l’avait un peu remis à sa place.

Il lui sembla que l’acid était plutôt sensible à son discours. Cela lui plût quelque part. Pour une fois au moins, elle se sentait compris quant à ses sentiments. Partager enfin un instant ‘convivial ‘ avec quelqu’un qui la comprenait vraiment c’était surement une première en réalité. C’est pour cela que ça la toucha d’une certaine façon. Elle sourit à nouveau imperceptiblement mais plus franchement au moins pour une fois elle était tombée sur quelqu’un d’intéressant. Et cette idée ne lui déplaisait pas le moins du monde. Elle était curieuse de voir comment cette rencontre des plus improbable se poursuivrait. Elle s’avait qu’elle n’était pas forcément la seule a avoir un tel comportement ou une vision similaire à la sienne ou en tout cas qui s’en rapprochait mais ces gens là étaient bien rare et jusqu’à aujourd’hui elle n’avais jamais eut la chance d’en rencontrer.

Le noir sembla réfléchir quelque peut a ses propos cinglants. Selena se rendit compte qu’elle avait soif de sang et qu’elle n’avait pas pu rendre hommage à ce liquide divin depuis un petit moment. Il faudrait qu’elle remédie à cela rapidement. Le goût du sang lui manquait. Tandis qu’elle se laissait distraire par cette pensais l’inconnu fouetta l’eau de sa queue attirant le regard rougeoyant de la toxic comme dans un reflexe. Elle posa ensuite le regard sur lui il avait l’air bien nerveux d’un seul coup. Etait-ce de sa faute ? Peut-être bien cela ne l’aurait pas étonné en tout cas. Le rire jaune qui suivit ne l’étonna pas non plus, mais lui fit remuer les oreilles. Il fallait bien extérioriser d’une façon ou d’une autre. Elle ne dit rien cependant mais sourit une nouvelle fois de façon mauvaise mais satisfaite. Et elle l’écouta tranquillement.

Elle acquiesça pour la première partie et soutint le regard délicieusement ambré de son vis à vis sans siller se contentant de le regarder droit dans les yeux. Elle put y lire beaucoup de chose qui s’entremêlait de l’intérêt, de la nervosité, des questionnements, mais aussi de la lassitude et de l’inquiétude. Mais surtout elle sentait comme une faim sourde et encore refoulée. Elle écouta la suite et ne pus qu’être d’accord avec ces propos. Et ne pus s’empêcher de sourire quand il parla du coté malsain qu’ils pouvaient avoir l’un comme l’autre. Et elle voulut répondre à cette remarque ne pouvant laisser un ricanement mauvais s’échapper de sa gorge. Cédant au tutoiement sans aucunes raisons apparantes. C’était venu tout seul.

« Ahahah Tu m’en diras tant. Si tu savais combien de fois on m’a déjà traiter de folle. Alors qu’ils ne cherchent même pas à nous comprendre ou qu’ils en sont simplement incapables. J’avoue que je n’ai pas vraiment la réponse à cette question. Mais ce n’est que ce que j’ai toujours connu je ne vois pas comment je pourrais agir autrement. Et puis il n’y a rien de plus beau pour moi que de rendre hommage au monde en créant de jolis tableaux tachés de rouge la plus belle couleur qui soit. »

Elle fit une courte pause se redressa en étirant tranquillement ses antérieur puis chercha le regard de son camarade avant de continuer en s’adressant à lui

« C’est plus qu’une passion ça fait partie de moi et de ma vie je pense que pour toi aussi et on ne peut pas nous enlever ça. C’est vrai c’est également un besoin pour moi. Pour ce qui est de notre avenir il ne tien qu’a nous d’en décidé. Je ne vois pas pourquoi on devrai se prendre la tête. Il y a toujours un moyen pour nous de faire quelque chose er d’accéder à nos besoin ou de contourner les lois. Enfin j’imagine. »

Elle fit encore une pause réfléchissant rapidement puis reprit.

« Par exemple, on pourrait partir à la chasse aux infectés. Ou il faudrait faire ça plus discrètement et puis il doit bien y avoir quelques loups qui ne se sentent pas concerné et qui brave déjà le danger sur les terres ou d’autres qui le méritent. D’accord le challenge et un peu plus haut que d’habitude. Mais cela rend la chasse plus attrayante aussi à mon sens. Je pense qu’il n’y a rien d’impossible et puis au pire nous deviendront des solitaires pour avoir enfreint l’accord et après ? Cela est il réellement important ? Tant que nous pouvons vivre à notre façon … enfin je sais bien que ce n’est pas si simple mais je n’ai pas envie de me laisser plomber par une décision pareille»

Le silence retomba un cours instant avant qu’il ne pose une dernière question. Et cela la fit rire.

« Je n’attend pas spécialement de réponse, mais faudrait pas qu’ils oublient que quelque chose pourrait se passer. Comme je l’ait déjà dis cela pourrait mal finir. Nos relation inter clan ne sont pas des plus amicale il me semble. Et puis les provoquer un petit peu ça ne fait de mal à personne, et ça me contente moi. Ce n’est pas une décision à prendre à la légère et rien ne dit que chaque loup se tiendra à carreau le temps de trouver un remède. C’est vrai que cela reste frustrant mais les conflits peuvent nous être favorable. Et puis de toute façon c’est comme ça nous n’y pouvons pas grand chose ce n’est pas nous qui décidons. Et comme je l’ai dis pour ma par je suis un peu obligé de me plier à cela. Il faudra prendre son mal en patience et rester à l’affut ou aller se défouler d’une autre façon »

Elle n’aimait pas trop le coté défaitiste que prenait son presque collègue c’est pourquoi elle avait prononcer ces deux dernière partie. Il y aurait toujours moyen de s’amuser elle en était convaincue. Elle même n’était pas forcément des plus positive mais concernant ses activité elle ne pouvait s’y résoudre. L’eau qu’elle reçut sur lui fit tournée le regard. Qu’elle retourna dans l’instant vers le mâle en le foudroyant gentiment du regard car cela l’amusait plus qu’autre chose en fin de compte il en fallait un peu plus que ça pour attirer ses foudres. Et il fallait le dire c’était assez rafraichissant en soit mais cela méritait d’être puni cela allait de soit.


Elle adressa un sourire en coin à l’assassin l’air de rien. Puis elle plongea sa longue queue dans l’eau à son tour et s’appliqua pour arroser abondamment ce jeune freluquet en riant avec satisfaction. Ce n'était qu'un juste retour des choses.
© codé par Michouille
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une situation ennuyeuse (Ezhekiel)   Aujourd'hui à 11:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Une situation ennuyeuse (Ezhekiel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti à l'heure d'un renouveau :situation socio-économique
» REPORTAGE PHOTOGRAHIQUE SUR LA SITUATION DES BRACEROS HAITIENS EN DOMINICANIE
» Haïti/ La situation socioéconomique désastreuse pourrait être uti
» Jeune Afrique autour de la situation geopolitique mondiale
» La situation en Bolivie tourne à la crise régionale.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf Reborn :: x TERRES LIBRES :: × Île des songes-
Sauter vers: