AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 1-2-3 Veggies ! ( Etre végéta*ien )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jack
Louve Blanche
avatar

Messages : 540
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 24
Pseudo : MiaJack
Nom(s) perso(s) : Tous au fond du caveau.

MessageSujet: 1-2-3 Veggies ! ( Etre végéta*ien )   Ven 24 Juin 2016 - 10:11


Ce sujet existe déjà ailleurs, mais comme c'est le mien je le récupère tout simplement.

Suite à l'intérêt grandissant de plusieurs personnes sur le sujet, j'ai décidée de vous faire ma vilaine propagande sur le végétarisme ( et les autres modes de consommations sans miam miam ou sans s'habiller avec des animaux. ) étant moi même végétarienne depuis quelques temps.
Si vous avez une santé fragile ou certains problèmes en particulier, je vous recommande fortement d'aller voir votre médecin avant de vous lancer la dedans.


Introduction


1 > C'est quoi un végétarien ?

Un végétarien est une personne qui exclu toute chair animale ( les végétariens ne consomment pas de poissons. ) de son alimentation, mais qui consomme toujours des produits laitiers ( oeufs, laits, fromages ... ) voir certains aliments tels que le miel. La plupart des végétariens boycottent les produits testés sur les animaux et les vêtements contenant de la base animal. ( le cuir entre autre, mais aussi la soie, la laine ... )

2 > C'est quoi un végétalien ?

Un végétalien ne consomme aucun produits venant d'un animaux, les produits laitiers sont donc prohibé et l'alimentation est strictement végétale. Le miel n'est pas non plus accepté dans l'alimentation végétalienne. Tout les végétaliens boycottent les produits testés sur les animaux et les vêtements contenant de la base animal. ( le cuir, mais aussi la soie, la laine ... )

3 > C'est quoi un vegan ?

Un vegan ne consomme aucun produits d'origine animal. Comme les végétaliens, ils ne consomment pas de produits laitiers donc, ni de miel. Tout les vegans boycottent les produits testés sur les animaux et les vêtements contenant de la base animal. ( le cuir entre autre, mais aussi la soie, la laine ... )

4 > Attends une minute, alors c'est quoi la différence entre végétalien et vegan ?

Un végétalien est (si l'on peut dire ça ainsi ) beaucoup plus soft sur la question de l'exploitation animale. Les végétaliens remettent principalement en cause l'alimentation. Ils feront par exemple de l'équitation, ou adopterons leurs animaux chez un éleveur.
Un vegan ne va tolérer aucune "activité" concernant les animaux. Ni équitation, ni chiens d'aveugles, ni élevages d'animaux, ni zoos, ni delphinarium etc . En revanche ils adoptent des animaux. Ils sont très catégorique sur l'exploitation.

5 > Pourquoi devenir végé ?

Pour des raisons qui vous serons personnelles avant tout. Je ne vais pas vous faire un discours sur les conditions de vie des animaux en abattoir, la corruption des services vétérinaires dans le milieu, les chaînes de magasins fermant les yeux, de la cruauté de l'industrie du lait, de la pollution ou autre. ( J'en ai déjà dit beaucoup. )
Certains deviennent végés pour des raisons de santé, d'autre par éthique, d'autres pour des raisons écologiques. Google vous renseignera mieux que moi sur le sujet.


S'informer sur les dessous de notre alimentation ( 7ème art & livres )


1 > Y'a-il des films/documentaires/reportages traitant de l'exploitation animale en général ?

Oui quelques-uns. Comme pour les associations, je ne parlerais que des plus connus pour éviter un fouilli.

Earthlings


Earthlings est un film documentaire américain de Shaun Monson sorti en 2005, et dont la réalisation a nécessité cinq années de travail et d'investigations. Il montre le traitement des animaux destinés à la nourriture, à l'habillement, aux divertissements et aux recherches scientifiques.

Trouvable sur Youtube en français.

Le discours le plus important de toute votre vie de Gary Yourofsky




Gary Yourofsky est un militant vegan ayant travaillé pour Greenpeace. Il fait ici aux élèves un discours sur le veganisme et ce qui fait qu'il à choisit ce mode de vie. Cette vidéo est devenu très populaire auprès des militants de la cause animale.

Trouvable sur Youtube sous-titré en français.

Cowspiracy


Cowspiracy est un documentaire d’importance majeure. Controversé, il se penche sur l’impact de l’élevage sur l’environnement. Kip Andersen, producteur et directeur du film, révèle des informations exclusives portant sur les politiques de groupes environnementaux comme Greenpeace, Sierra Club, Surfrider Foundation, and Rainforest Action Network en plus de statistiques alarmantes sur les impacts que génèrent la consommation de viande.

Animal Liberation Front


Franck Kovic a été arrêté et est maintenant en garde à vue pour être rentré par effraction chez un pourvoyeur, dans le but de libérer des chiens destinés à la vivisection. Le capitaine Chartier cherche à confondre ce détenu atypique assis dans son bureau…

2 > Y'a-il des livres traitant de l'exploitation animale ?

Oui.

Omerta sur la viande



Éleveur, fils d’éleveurs, ingénieur agronome et ancien créateur de marchés bio à Paris, Pierre Hinard entre il y a dix ans dans une importante société d’abattage et de découpe de Loire-Atlantique qui sert tout le bottin de l’agroalimentaire, de McDonald’s à Flunch, d’Auchan à William Saurin. Un parcours exceptionnel et très spécialisé, des vertes prairies normandes aux steaks hachés en barquettes, via le monde secret des abattoirs.
Pierre Hinard, qui a longtemps voulu croire que la qualité et l’excellence pouvaient trouver leur chemin jusqu’aux rayons des supermarchés, découvre les dessous pas très propres des « usines à viande » : des asticots dans la viande hachée, des pièces congelées, décongelées, recongelées, des analyses faussées, des dates truquées, du sang déversé dans les champs. Face à ces manquements, les services vétérinaires sont absents ou corrompus et les pouvoirs publics pour le moins… distraits. En bout de chaîne, des consommateurs lésés, méprisés et trop souvent malades.
Quand il lance l'alerte, Pierre Hinard est licencié et, cinq ans plus tard, rien n'a changé. Il décide aujourd’hui de raconter de l’intérieur les dérives d’un système qui méprise paysans et consommateurs. Il présente des documents inouïs, et révèle tout le circuit de l’empoisonnement ordinaire. Quelles conséquences pour nous, consommateurs ? Quelles sont les alternatives ?
Il propose des solutions concrètes pour trouver et consommer des produits de qualité. Que manger redevienne un plaisir.

Plaidoyer pour les animaux


Nous tuons chaque année 60 milliards d'animaux terrestres et 1 000 milliards d'animaux marins pour notre consommation. Un massacre inégalé dans l'histoire de l'Humanité qui pose un défi éthique majeur et nuit à nos sociétés : cette surconsommation aggrave la faim dans le monde, provoque des déséquilibres écologiques, est mauvaise pour notre santé. En plus de l'alimentation, nous instrumentalisons aussi les animaux pour des raisons purement vénales (trafic de la faune sauvage), pour la recherche scientifique ou par simple divertissement (corridas, cirques, zoos). Et si le temps était venu de les considérer non plus comme des êtres inférieurs mais comme nos "concitoyens" sur cette terre ? Nous vivons dans un monde interdépendant où le sort de chaque être, quel qu'il soit, est intimement lié à celui des autres. Il ne s'agit pas de s'occuper que des animaux mais aussi des animaux. Cet essai lumineux met à la portée de tous les connaissances actuelles sur les animaux, et sur la façon dont nous les traitons. Une invitation à changer nos comportements et nos mentalités.


Désobeir pour les animaux


Chaque jour en France, 3 millions d’animaux terrestres sont mis à mort pour leur chair, et bien plus de poissons encore. L’industrie de la viande organise l’enfermement, la mutilation, le gavage et l’abattage à la chaîne d’êtres sensibles. La loi permet de les manger, mais aussi de les traquer dans les bois ou de les torturer dans des arènes.Pourtant la science et le simple bon sens montrent que les animaux sont des êtres conscients, intelligents, capables de relations complexes et dotés de personnalités singulières.
Face aux intérêts financiers liés à l’exploitation des animaux, il est urgent de désobéir pour faire cesser la domination extrêmement violente que les humains exercent sur les autres animaux et promouvoir ensemble des relations de solidarité, de partage et de respect.


Faut-il manger les animaux ?


Comment traitons-nous les animaux que nous mangeons? Convoquant souvenirs d'enfance, données statistiques et arguments philosophiques, Jonathan Safran Foer interroge les croyances, les mythes familiaux et les traditions nationales avant de se lancer lui-même dans une vaste enquête. Entre une expédition clandestine dans un abattoir, une recherche sur les dangers du lisier de porc et la visite d'une ferme où l'on élève les dindes en pleine nature, J.S. Foer explore tous les degrés de l'abomination contemporaine et se penche sur les derniers vestiges d'une civilisation qui respectait encore l'animal. Choquant, drôle, inattendu, ce livre d'un des jeunes écrivains américains les plus doués de sa génération a déjà suscité passions et polémiques aux Etats-Unis et en Europe.

No Steak


Bientôt, nous ne mangerons plus de viande. Nous cesserons définitivement de tuer des êtres vivants – 60 milliards d’animaux chaque année – pour nous nourrir.
D’abord parce que notre planète nous l’ordonne : en 2050 nous serons près de 10 milliards, et nos ressources en terres et en eau seront insuffisantes pour que le régime carné continue à progresser.
Mais au-delà des raisons économiques et écologiques, le passage au végétarisme va faire partie d’une nouvelle phase de notre évolution. La science nous prouve en effet un peu plus chaque jour que, contrairement à ce que nous avons longtemps prétendu, les animaux que nous exploitons sont des êtres sensibles, intelligents et sociaux. Dès lors, avons-nous encore le droit de les manger ? Le développement de l’éthique animale nous oblige aujourd’hui à reconsidérer nos devoirs vis-à-vis des autres espèces.
Aymeric Caron a mené l’enquête pour décrire, avec verve et humour, tous les aspects de notre étrange rapport à la viande. Pourquoi les chats et les chiens ont-ils un palace qui leur est dédié au Canada alors qu’en Chine ils peuvent finir au fond d’une casserole ? Pourquoi avons-nous choisi de manger en priorité des cochons, des poulets et des bœufs ? Comment ces animaux de consommation sont-ils produits ? Pourquoi Bill Clinton, Carl Lewis et Bryan Adams ont-ils décidé d’arrêter la viande ? Les végétariens vivent-ils vraiment plus longtemps que les carnivores ? Comment peut-on remplacer les protéines animales ?
Lui-même végétarien depuis plus de vingt ans, Aymeric Caron nous fait partager son expérience. Se gardant de tout prosélytisme et refusant les catéchismes de tout bord, il nous explique de manière limpide pourquoi, un jour, la viande disparaîtra.

Et d'autres.

Dans la pratique.



1 > Dois-je arrêter d'un coup ou y aller progressivement ?

Tout dépend des gens. Arrêter d'un coup ne vous causera pas de tord, mais il faut être suffisamment informé et préparé avant. Ce sont surtout les personnes ayant eu un fort choc émotionnel qui arrêtent du jour au lendemain.
En y allant progressivement, vous pourrez vous désahabituer à la viande ( et aux produits laitiers pour les végétaliens/vegans. ) et cela vous laisse de temps de trouver des aliments de substitution.

2 > Comment éviter les carences ? Que dois-je surveiller en particulier ?


Rare sont les végés carencés. La plupart du temps, ils surveillent plus leur alimentation qu'une personne omnivore.
En principe, une alimentation variée couvrira la plupart de vos besoins. Les deux éléments qui sont le plus à source de carences sont le fer et la vitamine B12.
Si vous avez des problèmes d'assimilation de certaines vitamines, assurez-vous d'avoir de quoi vous complémenter convenablement.


Les acides aminés

Pour les acides aminés qui sont essentielles au corps humain qui ne peut pas les synthétiser lui même, sachez qu'elles sont très facilement trouvable en faisant certaines associations dans votre repas tels que :

- Légumineuses + céréales
- Légumineuses + oléagineux

Ou même tout simplement en ajoutant des oeufs ou des produits laitiers dans votre repas, puisqu'elles se trouvent dans les produits d'origine animal.

Le fer

Le corps à besoin du fer pour fixer l'hémoglobine dans le sang qui transporte l'oxygène. Sachez que si vous êtes une femme, vous aurez davantage besoin de fer qu'un homme. ( Notamment à cause des règles ... )
Il existe 2 types de fer. Héminique ( animal ) et non-héminique ( végétal ).
Le corps à plus de mal à fixer le fer non-héminique et son assimilation est donc un peu plus aléatoire.

- Pour une assimilation optimale vous pouvez prendre : La vitamine C .

- Mangez un fruit avant/pendant/après votre repas, buvez du jus de fruits, possibilité également de prendre le matin en effervescent.

- Attention au tanin du thé et à la cafeïne qui inhibe l'absorption du fer. De même si vous êtes consommateur régulier de laitages, cela peu légèrement entraver l'assimilation .

- Il existe des compléments alimentaires qui vous ferons le duo vitamine C + fer ( avec 100 % des besoins en fer ). C'est vraiment très pratique si vous avez peur de manquer de fer.
Et si vous êtes une femme, c'est vraiment un bon coup de pouce pendant vos règles, comme le corps aura besoin de plus de fer.

Aliments riches en fer

Légumineuses, fruits secs, céréales, certaines herbes aromatiques, seitan, soja, tempeh, tofu, certaines levures, pain complet et aliments complets en général ...
Certaines marques ajoutent volontairement du fer ou d'autre vitamines essentielles pour vous faciliter la tâche ( le cacao en poudre par exemple ). N'hésitez pas à retourner les boites pour y jeter un oeil.

B12

La B12 est essentielle au fonctionnement du cerveau, système nerveux et de la mémoire.
Le corps n'a besoin que de très peu de B12, mais sachez qu'elle est essentielle pour le corps pour éviter de grave problèmes neurologiques et/ou de la mémoire.

- Si vous êtes végétarien et que vous consommez des céréales, des produits enrichit et quelques produits laitiers, votre quota en B12 sera atteint normalement et rapidement. ( Vous pouvez regarder sur internet le taux en B12 des aliments que vous mangez. )

- Si vous souhaitez être végétalien/vegan, j'insiste lourdement la dessus, une complémentation sera obligatoire si vous ne voulez pas être carencé.

- Si vous avez un doute, vous trouvez facilement la B12 en complément alimentaire sous le nom cobalamine ou cyanocobalamine.

Vous pouvez prendre les compléments en B12 de la Vegan Society qui sont non testé sur les animaux et trouvable sur internet à un prix abordable.

Aliments riche en B12


Les céréales, les produits laitiers, quelques levures, le condiment anglais Marmite, certains jus de fruits ...
Comme pour le fer, la B12 est parfois ajouté en grand nombre dans certains produits pour vous faciliter la vie ( Condiment marmite. )

Autres conseils

- Pensez à faire une prise de sang ou un bilan de santé au moins 1 fois par année. Au delà du côté alimentaire, cela ne pourra pas vous faire de mal.
- Si vous avez des soucis de santé, il est impératif d'aller voir votre médecin avant de commencer quoi que ce soit.
- Méfiez vous de la grande distribution ( dixit une vendeuse ). Il y'a parfois des pièges pour les végés en général. Exemple type de certaines conserves DE LEGUMES, avec du jus de POULE dedans. C'est pas le genre de truc qu'on aurait idée de regarder et pour m'être fait avoir je préfère prévenir.

3 > Tu es sûre que c'est bon pour la santé ? Ca m'a l'air compliqué.


Au début c'est un peu stressant de changer radicalement d'alimentation. Mais dites vous bien que vous ne supprimez qu'un élément de toute votre alimentation. ( Pour les végétariens. ) et que vous boycottez un système alimentaire scandaleux. Pour les végétaliens/vegans, il existe de nombreux moyens d'éviter les carences qui sont aussi valable pour les végétariens.
Au départ vous regarderez les étiquettes de tout les aliments, vous y perdrez un peu du temps, vous regarderez les meilleurs sources de vitamines, fer et autres. Ca sera un peu long le temps de vous habituer.
Au fur et à mesure, vous saurez naturellement vers quoi vous tourner, vous ne prendrez plus autant de temps, vous saurez par vous-même comment faire et vous ferez vos courses tout à fait normalement.
Documentez vous un maximum avant de commencer histoire de savoir comment vous y prendre.

4 > Le corps change-il suite à un changement de régime alimentaire ?


Oui et non.

- Un régime végéta*ien ( surtout végétalien ) peut vous faire prendre du poids. Contrairement aux idées reçues, vous n'allez pas devenir maigre d'un coup car vous arrêtez la viande.

- La digestion est plus légère. Sans la viande, vous perdrez l'impression de lourdeur à la fin du repas. Ce qui aura aussi tendance à vous faire manger plus.

- Moins de souci digestifs en général. Comme vous mangez plus de fibres, vous serez pratiquements épargnés par des soucis très pénible telle que la constipation.

- Vous serez un peu plus épargnés par les maladies digestives très très pénible comme la gastro. Voir presque totalement pour une alimentation végétalienne. ( Même si ça vous empêchera pas d'avoir la gastro du mec dans le bus qui après avoir vomi sans s'être lavé les mains, à touché la barre avec ses mains pleines de microbes et que vous, pauvre petit être innocent, mettez vos doigts dans le nez ou autre après avoir touché la dite barre. )

- Vous deviendrez plus pâle, c'est un fait. Sans fer héminique dans le sang, les végés ont tendance à devenir un peu plus pâle que les omnivores. C'est pas extrêmement flagrant si vous avez déjà la peau bien blanche. Ca se voit surtout aux mains qui rougissent moins et au teint.
Si vous souhaitez pour des raisons personnelles manger à nouveau de la viande, sachez qu'il vous faudra y aller très très progressivement si vous êtes végé depuis un moment. Le corps se déshabitue et apparemment beaucoup vomissent la viande ou ont la nausée juste après.

5 > Comment annoncer à mes parents que je souhaite être végéta*ien/vegan ?

Si vous avez des parents réceptif ou compréhensif, ça passe en principe comme une lettre à la poste et vous saurez de vous même comment vous y prendre.
En revanche si vos parents sont des viandards convaincu qui voient les végés comme des bobos écolos, ça sera un poil plus compliqué.

La première chose est évidemment d'avoir un bagage solide dans votre argumentation pour leur expliquer la chose. Pourquoi êtes-vous devenu végé ? Tout votre argumentaire repose dans cette unique question.

- Parlez de vos motivations, le but, rassurez les d'un point de vue santé ( être végé n'est pas mauvais pour la santé, bien au contraire mais beaucoup redoutent les fameuses carences. )

- Beaucoup pensent que sans viande le repas n'est pas complet, qu'il manque quelque chose. N'hésitez pas à leur montrer des sites de recettes végés, presque tout est adaptable en végé de nos jours ( Sauf le Kouign Amann, sans beurre un breton meurt. ) . N'hésitez pas à leur proposer de cuisiner végé pour eux ne serait-ce que pour leur donner une idée.

- N'oubliez pas que tout le monde n'est pas sensible à ce que subissent les animaux dans les abattoirs et autres. Beaucoup n'aiment pas qu'on leur mette le fait accompli sous le nez. Il est assez risqué de pousser vos parents à regarder des vidéos et je ne vous conseil pas cette méthode si ils semblent réticents. Faire du forcing ne marche que rarement et cela à tendance à plutôt braquer les gens et à donner une mauvaise image de la cause.

Infos pratiques


1 > Existe-il des restaurants pour végéta*iens/vegan ?

http://www.restovege.fr/

Ce site recense tout les resto végé de France.

Pensez aussi à regarder sur les sites associatifs, ou sur des forums spécialisés.

2 > Ou acheter de l'alimentation végé ?

En France il n'existe que très peu de magasins spécialisés, vous trouverez principalement la nourriture végé dans les magasins bio.
Toutefois, il est possible de trouver quelques trucs dans la grande distribution ( J'ai trouvé un plat préparé vegan à Nantes dans un Franprix. )
Si vous habiter la région parisienne, sachez qu'il existe un magasin ne vendant que de l'alimentation vegan.

Il s'agit du très célèbre " Un monde vegan " .

http://www.unmondevegan.com/index.cfm

L'avantage c'est que vous pouvez commander sur internet. Avis aux amateurs donc.

D'autre sites internet vous permettent de commander diverses produits éthiques sans cruauté dedans.

3 > Y'a-il des associations pour les végéta*iens/vegan ? Ou même qui lutent contre l'exploitation animale ?

Oui bien sûr.

http://www.vegetarisme.fr/

Association végétarienne de France vous donne pas mal de trucs et astuces pour bien démarrer dans une alimentation végétarienne. Il existe aussi un forum, ce qui est plutôt pas mal pour y faire des rencontres ou parler alimentation avec des personnes plus expérimentés qui peuvent vous donner de bons conseils.

http://www.l214.com/

La L214 est une association principalement vegan. ( Les végétariens n'y sont pas tellement bien vu. ) . Ils sont assez virulents dans leurs propos et ne font pas dans la demi-mesure. Régulièrement ils organisent des " Vegans place " un peu partout en France pour promouvoir une alimentation vegan.

D'autres associations font également l'éloge d'un régime végéta*ien/vegan. En fouinant on en trouve pas mal.

4 > Des sites de recettes végés ?

En voici une petite liste !

http://vegemiam.fr/

http://www.gourmet-vegetarien.com/

http://recettes.vegan.fr/

http://cuisinez-vegetalien.net/

http://www.veganwiz.fr/

http://auvertaveclili.fr/

http://www.cuisinepop.com/


Vivre éthique.

1 > Comment échapper au cuir ? Existe-il des chaussures sans cuir éthique ?

La réponse est oui. Si je ne traite que du cuir, c'est parce qu'il est relativement facile d'éviter la laine et la soie, la plupart des vêtements étant fait en matière synthétique. En revanche c'est beaucoup plus compliqué pour le cuir qui est devenu omniprésent voir banal pour tout le monde.
Si beaucoup de gens s'offusquent du port de la fourrure, en revanche peu s'indignent du port du cuir alors que c'est fondamentalement le même principe.
Je vous passerait les détails, vous pouvez toujours y regarder des reportages traitant sur le sujet ou regarder sur Google. Le but n'est pas de vous culpabiliser mais de vous donner des pistes.
Evidemment il reste un désavantage aux chaussures sans cuir. Elles sont chères pour quelqu'un qui ne travaille pas.

http://www.vegetarian-shoes.co.uk/

Marque anglaise, LA référence en matière de chaussures sans cuir. Ses chaussures sont aussi bien éthiques d'un point de vue humain( pas de made in China ) qu'animal.
La qualité est impeccable, ainsi que les finitions, je vous recommande grandement.

http://wills-vegan-shoes.com/

Marque anglaise également. Leur style de chaussures sont un peu plus variés que VS.

Vous pouvez également trouver des chaussures sans cuir à bas prix dans des magasins de revendeurs ou autre, mais sachez que ce sont souvent des matières plastiques très polluantes. A vous de voir.
Certaines grandes marques lancent de plus en plus des chaussures sans cuir ! A vous de voir.

http://www.ethicalwares.com/

Un mélange de vêtements, chaussures et autres. Y'a pas de mal de choix sur ce site.

2 > Bon et les produits d'hygiène, cosmétiques, et autres sans cruauté, trouvable ou pas ?


Evidemment. Il faut savoir que la plupart des grandes marques n'ont aucun scrupule à tester leurs produits sur les animaux. Fort heureusement, certains luttent contre et proposent des produits qui ne sont testés que sur des personnes volontaires.

ATTENTION : Certaines marques piègent délibérément les clients. Parfois seul le produit finit n'est pas testé sur les animaux mais les ingrédients l'ont été !

Exemple de marques de produits d'hygiène non testé :
- Lush, Lavera, Melvita, Logona, Douce Nature, Weleda, Coslys, Cosmo Naturel, Dermaclay, Cattier, Les Douces Angevines, Herbatint, Léa Nature, Beliflor, Alverde ...
Exemple de marques de cosmétiques non testé
- Lush, Lavera, Boho green revolution, Essence, Nars, Kiko, Avril, Kat Von D Cosmetics, ...
Exemple de produits d'entretien non testé
- Ecodoo, Ecover, L'arbre vert ...

Certains label comme ONE VOICE ou le Leaping Bunny vous garantissent que les produits n'ont pas été testés sur les animaux et respectent des critères très sévère.

http://features.peta.org/cruelty-free-company-search/cruelty_free_companies_search.aspx


Le site de la PETA, vous permet également de connaître les groupes et marques principaux, testant et ne testant pas leurs produits sur les animaux.




Alors prêt à vous lancer ?

Vous pouvez poser toutes vos questions/réactions/réflexions sur le sujet ici.
Revenir en haut Aller en bas
Nishiki
× Loup confirmé
× Loup confirmé
avatar

Messages : 1185
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 19
Pseudo : Nishiki, Panda et Ichi pour Caca-houète
Nom(s) perso(s) : Niel ~ Hemy ~ Vasco ~ Meïga
Clan(s) & rang(s) : Toxic/espion ~ Toxic/nourrice ~ Solitaire ~ Acid/

MessageSujet: Re: 1-2-3 Veggies ! ( Etre végéta*ien )   Ven 24 Juin 2016 - 12:47

Moi perso' je ne suis pas végé ou quoi mais je mange très peu de viande sauf si je suis sur de son origine ^^ genre les vache du voisin qu'il élève pour le loisir et qu'il fait tuer par le boucher du coin là je sais que y a pas de soucis XD ou tout simplement la poule dans mon jardin ^^ au moins je n'ai plus besoin d'aller dans les magasin ou autre et pas besoin d'arrêter la viande ^^

Et par contre pour les légumes c'est pareil n.n je les cultives (enfin mon beau père quoi) je ne mange pas les légumes du magasin ^^ en gros quand je vais aux courses c'est que c'est vraiment indispensable quoi n.n

Donc pour ceux qui aiment la viande mais ne cautionne pas le monde actuelle il y a se moyen là, élever ses poulets et manger ses poulets ^^ au moins vous êtes sur que la viande est pas trafiquée et que votre poulet et pas mort à moitié électrocuter ...
Revenir en haut Aller en bas
Phantom
Même pas peur !
Même pas peur !
avatar

Messages : 981
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 21
Pseudo : Phantom.
Nom(s) perso(s) : Maps | Nine | Phantom | Azazel | Narcotique

MessageSujet: Re: 1-2-3 Veggies ! ( Etre végéta*ien )   Sam 25 Juin 2016 - 13:45

    Je suis assez flex' sur tout ça. J'ai une amie vegan stricte, donc quand elle est là, je la soutiens en prenant comme elle dans un resto' par exemple (la salade c'est kewl). MAIS.

    Mais quelque part ça me dérange un peu, sûrement par expérience avec elle qui ne se passe toujours pas très bien vu qu'elle n'est pas réceptive à mes explications. Non pas que je lui dis que son choix c'est nul, mais comme j'ai pu également en rencontrer sur internet, certains ne savent pas parler et laisser parler, ça doit aller que dans leur sens car au moindre écart, on peut se prendre des "MAIS TU N'AS AUCUNE ÉTHIQUE ANIMALE !!!!" ou encore "Tu ne sais pas ce que tu dis, tu me dégoûtes et tu mens !".

    En fouillant un peu sur internet, en regardant des émissions/podcast/vidéos sur le sujet des plantes, il a été démontré qu'elle étaient vivantes, comme tout le monde le sait (ça nait, respire, meurt), mais qu'elles savaient aussi ressentir des choses, dont la peur et la douleur. Les tests ont été calculés sur les champs électriques venant des plantes, lorsque qu'on les coupe ou même quand on approche des ciseaux (avec un métal neutre). Ça explique le comportement des plantes carnivores, par exemple (qui réagissent via des signaux électriques, comme nous quand on agit sur un muscle dans une action), ou encore le partage de certaines parties d'ADN de végétaux se retrouvent dans l'ADN d'animaux/humains (genre la banane avec l'homme : 50% de correspondance).
    Suffit de mettre ça à l'échelle humaine ou animale : imaginez qu'on arrache d'un coup sec un membre sans pouvoir vous défendre, ou même qu'on amène devant vous un énorme coupe papier/des ciseaux pour vous charcuter. C'est exactement la même chose.
    Donc perso', les végéta*ien/vegan qui me disent "C'est horrible de faire souffrir un animal pour le manger", ça ne passe pas dans le sens où le plat de petits-pois dans l'assiette a eu ses ovaires arrachés à vif, sans anesthésie, donc bon.

    Je ne dis pas ça pour dire qu'on est tous méchants, cruels, sanguinaires, mais certains arguments vont dans tous les sens, et je pense que c'est une bonne chose de le préciser quelque part. Je vais rebalancer ce fichu argument qu'on entend partout, mais c'est dans la nature de chasser (même si maintenant la chasse se passe dans les supermarchés sur des proies déjà mortes) et de se nourrir de viande qui apportent beaucoup dans la survie (protéines, fer, certains minéraux).

    Je tiens à rester encore sur ce dernier point quant à l'importance des composés chimiques dans le développement du corps et son bon fonctionnement. Les défenses immunitaires ont besoin de ressources pour répondre en cas de maladie ou traumatisme (aussi bien physique que mental : dépression, anxiété, ...). J'ai appris il y a peu, par exemple, les risques du manque de zinc/fer durant la grossesse. Les produits complémentaires ne sont pas infinis et viennent forcément de quelque part, ce ne sont pas des produits magiques qui tombent du ciel. Revenons à nos moutons, les carences sont dangereuses lors de la grossesse, notamment pour le développement cérébral et du système immunitaire qui pourraient être très largement amoindris sur le long terme.
    Concernant les vitamines, les ov- fruits* peuvent généralement pallier à ça aisément si on se renseigne bien.



    De façon personnelle, je n'aime pas trop la bidoche mais je n'y suis pas trop réticente pour autant. Seuls certains, je refuse catégoriquement et je préfèrerais encore aller manger les pissenlits dans mon jardin (agneau, veau, cheval, lapin, porc, canard/oie, animaux issus de la chasse). Malgré ma claire opposition à ce mouvement qui me semble un peu tordu, les vég' ne me dérange pas tant qu'ils n'essaient pas de jouer aux Témoins de Jéhovah avec des poireaux à la place d'une croix.

    Les seuls que je daigne respecter sont ceux qui se battent vraiment contre la maltraitance dans les abattoirs ou les pratiques hors locaux prévus à cet effet, ceux qui vont sur le terrain : manif', piratage des vidéos de surveillance pour les apporter comme preuve pour la fermeture d'un bâtiment non conforme. Pas ceux qui se disent veg', dont la seule façon de se battre c'est """partager""" des vidéos d'il y a X temps sur les réseaux sociaux en disant "c pa bi1", et le reste du temps n'en glandent pas plus.


    Pour ceux qui veulent des renseignements sur ce qu'est un fruit/légume (si ça vous semble également sans queue ni tête :
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1-2-3 Veggies ! ( Etre végéta*ien )   

Revenir en haut Aller en bas
 
1-2-3 Veggies ! ( Etre végéta*ien )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et pourtant,il est loin d'etre un social-democrate
» Shaman Uruk + Etre des Galgals
» Je deteste etre malade
» Fatal Bazooka - Ce matin va etre une pure soirée
» finalement sa va etre tous contre kovalev

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf Reborn :: x HORS-JEU :: × Défouloir du peuple-
Sauter vers: